La petite fleur de lotus sur le marché de Winterthur : "Une telle paix intérieure est ce qu'il y a de meilleur au monde"

Des pratiquants de Falun Dafa ont participé au Neumarkt au coeur de Winterthur le 21 août 2021. Située à 20km au nord-est de Zurich, Winterthur est la sixième ville la plus peuplée de Suisse . Remontant à l'empire romain, la ville est une destination touristique très prisée, notamment pour ses nombreux musées qui offrent une collection d’œuvres d'art de renommée internationale.


Dans le cadre des événements de la journée, de jeunes pratiquants ont présenté une pièce de théâtre accompagnée à la guitare et à la flûte. La pièce mettait en scène une petite fleur de lotus qui grandit en insistant pour vivre selon le principe du Falun Dafa (Vérité, Bonté,Tolérance). Après avoir résisté aux menaces et au harcèlement d'un crocodile, d'un crapaud et d'un serpent, petite lotus finit par percer la boue et s'épanouir. Lorsque le trombone a retenti, le crocodile vert est apparu. Lorsque le personnage Vérité est arrivé, le crocodile s'est enfui sans demander son reste.


Un groupe d'enfants assis à l'avant a regardé la pièce avec attention.


"Le voyage de la petite fleur de lotus" explique la connotation de Vérité, Bonté,Tolérance.
"Des pratiquants font la démonstration des exercices de Falun Dafa..


Les pratiquants ont aussi fait la démonstration des exercices et informé les gens sur la persécution brutale lancée voici 22 ans par le Parti communiste en Chine. Les passants ont appris comment des millions de personnes avaient bénéficié, corps et esprit, de la pratique. Plusieurs personnes ont demandé où elles pouvaient apprendre les exercices, et certaines les ont appris au cours de l'événement.

Une pratiquante parle aux passants de la persécution en Chine.

Un passant signe une pétition pour condamner la persécution en Chine.


Certains enfants ont interrogé les pratiquants à propos du Falun Dafa après avoir regardé la pièce ; d'autres ont demandé à leurs parents de parler aux pratiquants et de signer la pétition demandant au régime chinois de mettre fin à la persécution.


Sandra Simic Sharaiha a regardé la pièce avec sa fille et son fils. Elle a dit que ses enfants avaient aimé l'histoire et que "la sincérité, la compassion et la tolérance sont les meilleurs des principes."


Présenter le principe de Vérité,Bonté,tolérance
De nombreux pratiquants ont contribué au succès de la pièce, dont une jeune fille de 17 ans qui a passé une semaine de vacances à fabriquer des accessoires pour le crocodile et le serpent ; les pratiquants qui jouaient des instruments de musique étaient venus du fin fond de l'Autriche ; et d'autres encore ont fourni costumes et intervenants.


L'idée de produire une pièce de théâtre pour transmettre, en particulier aux enfants, le principe de Vérité, Compassion, Tolérance, est venue de Diep et de Quincy. Quincy pensait qu'il était important de présenter les valeurs universelles aux autres enfants qui sont constamment exposés à des influences négatives. "Ainsi, lorsqu'ils rencontreront des difficultés à l'école ou dans leur vie, ils pourront s'appuyer sur le principe de Vérité, Bonté, Tolérance pour les guider, comme nous le faisons nous-mêmes", a déclaré Quincy.


Plus important encore, ils voulaient faire savoir à un plus grand nombre de personnes combien la persécution des pratiquants de Falun Dafa par le régime communiste chinois est erronée.


La persécution n'aurait pas dû arriver
Florian Jacot-Descombe est photographe et possède une entreprise de 30 employés. Il s'est toujours intéressé à l'histoire de la Chine. Il avait déjà entendu parler du Falun Dafa, mais pas de la persécution.


Florian Jacot-Descombes soutient les efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution.

"Je pense que les pratiquants sont pacifiques et nobles", a déclaré Florian. Selon lui la persécution n'aurait jamais dû avoir lieu, "Le régime chinois a persécuté le Falun Dafa pendant 22 ans et c'est 22 ans de trop. Nous ne devrions pas le tolérer même un seul jour."


Quant aux atrocités du régime chinois prélevant les organes des pratiquants pour les vendre et ce de leur vivant, Florian a souligné : "Cela ne devrait pas exister."


Il a signé la pétition appelant le régime chinois à mettre fin à la persécution. Il a déclaré : "Plus de gens peuvent entendre parler du Falun Dafa et de la façon dont il est persécuté. Nous devons diffuser cette information pour que plus de gens se réveillent !"


M. Dubach apprend les exercices de Falun Dafa.


M. Dubach s'est arrêté et a regardé les pratiquants présenter les exercices, puis il a demandé s'il pouvait les apprendre. Après avoir appris les mouvements, il a dit qu'il se sentait détendu et trouvait la pratique géniale.


L'occupante d'une table voisine a regardé les pratiquants méditer. Elle leur a dit : "Une telle paix intérieure est ce qu'il y a de meilleur au monde. Nous devrions laisser les enfants des écoles apprendre le Falun Dafa. Cela aidera à améliorer considérablement leurs corps et leurs esprit."


Version chinoise :
https://www.minghui.org/mh/articles/2021/8/25/让更多人知晓真、善、忍-430013.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.