Faire connaître le Falun Dafa et dénoncer la persécution, dans le Meir, au cœur d’Anvers

Les pratiquants de Falun Dafa ont organisé des activités dans le Meir, la plus importante rue commerçante de Belgique dans le centre historique de la ville d’Anvers le 7 août 2021.


C’est après une année de confinement en raison du virus du PCC (coronavirus) qu’a eu lieu cette présentation du caractère merveilleux de la pratique du Falun Dafa . Nombreux sont ceux qui ont commencé à apprendre les exercices sur place et ont condamné le Parti communiste chinois (PCC) pour sa persécution du Falun Dafa en Chine.



Des passants se renseignent sur le Falun Dafa dans le Meir à Anvers, en Belgique.

Wilfried Duchamps, qui a coordonné l'activité, a déclaré : "Le Falun Dafa peut aider à élever le niveau moral d'une personne et à améliorer sa santé physique.


"Nous voulons faire connaître la beauté et les merveilles du Falun Dafa afin que davantage de personnes puissent en bénéficier. Un autre objectif de cette activité est de dénoncer la persécution du Falun Dafa par le PCC et de faire en sorte que davantage de personnes se joignent à nous pour mettre un terme à ces 22 années de persécution."

Des passants apprennent les cinq séries d'exercices de Falun Dafa.


De nombreuses personnes se sont arrêtées devant le stand d'information pour regarder les pratiquants faire les exercices au son d'une paisible musique.


Kaoutar et son fils étaient intéressés par la pratique et ont demandé s'ils pouvaient apprendre les exercices. Kaoutar a dit que les exercices étaient formidables et elle a appris chacun d'eux très attentivement. Après avoir appris les séries complètes d'exercices, Kaoutar a voulu en savoir plus sur le Falun Dafa et a exprimé sa gratitude au pratiquant pour l'avoir aidée.


Dominique Spiesens est resté longtemps devant le stand d'information tout en discutant avec un praticien. Il a dit qu'un de ses amis lui avait recommandé le Falun Dafa et avait fait l'éloge de la pratique.


Dominique a dit qu'il était très heureux et se sentait chanceux d'avoir rencontré des pratiquants. Après avoir réalisé qu'un autre pratiquant, Thuy Vu, vivait dans le même quartier que lui, Dominique a noté le numéro de contact de Thuy et espérait commencer à apprendre la pratique. Dominique a dit qu'il avait déjà commencé à lire le livre Zhuan Falun.


Deux jeunes mères vietnamiennes étaient très heureuses de prendre le temps de rester à la maison pour assister à l'activité. Elles ont cordialement présenté la beauté et les merveilles du Falun Dafa aux passants.


Giang, une enseignante du secondaire, a déclaré que la plus grande illumination qu'elle a reçue en pratiquant le Falun Dafa était de toujours penser aux autres. Elle se disputait avec son mari et lui en voulait de ne pas l'aider dans les tâches ménagères et la garde des enfants. Après avoir respecté les principes de Véracité, Bonté et Tolérance, elle a appris à être tolérante et à comprendre que son mari était vraiment occupé par son travail. En pratiquant les exercices tous les jours, Giang se sent énergique, même si elle dort moins.


Une autre pratiquante, Hanh, a déclaré : "C'est la première fois que j'assiste à un événement de Falun Dafa. Je me suis sentie très bien et bénie." Des larmes ont commencé à rouler sur ses joues, et elle a dit : "Ce ne sont pas des larmes de tristesse, ce sont des larmes de bonheur." Elle a déclaré qu'elle essaierait d'assister à d'autres activités de ce genre à l'avenir. Hanh participe également à la pratique de groupe au Plac de la Boerle à Leige tous les dimanches.


Hanh a obtenu le Fa de sa sœur, et de nombreux membres de sa famille cultivent le Falun Dafa au Vietnam.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.