Expressions de soutien au Falun Gong à Berne alors que la persécution par le PCC entame sa 22e année

Les pratiquants de Falun Gong de Suisse ont organisé des activités devant le consulat chinois et sur la Kornhausplatz à Berne le 24 juillet 2021, marquant ainsi la 22e année de la persécution de leur foi par le Parti communiste chinois (PCC). Plusieurs parlementaires ont envoyé des lettres de soutien à l'événement. De nombreux résidents locaux se sont arrêtés pour signer une pétition appelant à la fin de la persécution.

Les pratiquants de Falun Gong appellent à la fin de la persécution en Chine devant le consulat chinois à Berne.


Une pratiquante de Falun Gong a lu une lettre adressée aux employés du consulat chinois, détaillant les nombreux crimes que le PCC a commis et leur conseillant de retirer leur adhésion au PCC pour éviter d'être tenus responsables à l'avenir.

Démonstration des exercices du Falun Gong.


Beaucoup de gens se sont arrêtés pour regarder la démonstration des exercices du Falun Gong. Certains ont imité les mouvements et ont appris les bienfaits du Falun Gong, ses principes de Vérité-Bonté-Tolérance et la persécution en Chine, jusqu’au prélèvement d'organes approuvé par l'État sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Certaines personnes ont longuement parlé avec les pratiquants. Certains se sont informés sur les horaires et le lieu des exercices de groupe disant envisager de venir apprendre. Beaucoup ont signé une pétition appelant à mettre fin à la persécution.

Les passants découvrent le Falun Gong.


Thomas, un professionnel de l'informatique, a été triste d'apprendre que le PCC prélève des organes sur les pratiquants de Falun Gong. "Il est difficile d'imaginer quelque chose de plus cruel ", a-t-il dit. Selon lui, les pays occidentaux ont fait des affaires avec la Chine sans prêter attention aux droits de l'homme, indiquant ainsi au PCC qu'il pouvait continuer à faire ce qu'il voulait.


Gisela, une professeure de yoga, s'est intéressée aux exercices du Falun Gong. Elle a signé la pétition et a déclaré : " Ce qui se passe en Chine est un scandale des droits de l'homme dépassant toute mesure."


Valerie et Glenda, deux étudiantes, ont signé la pétition et parlé avec un pratiquant pour en savoir davantage sur la persécution. Elles ont été étonnées par la brutalité du PCC à cette époque moderne et ont remercié les pratiquants pour leur travail de diffusion de l'information. Glenda a dit que le PCC " doit arrêter" sa persécution du Falun Gong.


Lisa Mayer, une assistante sociale d'Allemagne, a signé la pétition et a dit à un pratiquant : " La persécution est un crime qui viole les droits de l'homme. Vous ne pouvez pas détenir des gens, les torturer et même les persécuter à mort à cause de ce qu'ils font pour améliorer leur santé. Cela va à l'encontre des conventions des droits de l'homme et il faut y mettre fin."


Deux femmes ont dit qu'elles étaient fascinées par la bonne énergie qui émanait des pratiquants. Après en avoir appris davantage sur le Falun Gong, elles ont dit vouloir se joindre aux exercices de groupe dans la roseraie.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Switzerland: People Express Support for Falun Gong As CCP’s Persecution Enters 22nd Year

Version chinoise:
瑞士首都市民-迫害应该被制止

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.