Une pétition en Slovaquie fait la lumière sur les violations des droits de l’homme en Chine

Entre le 6 et le 13 août 2021, les pratiquants de Falun Gong ont organisé une série de campagnes de signatures dans les villes slovaques de Banská Bystrica, Ružomberok, Martin, Žilina, Trenčín et Trnava. Leur objectif était de sensibiliser aux violations des droits de l’homme en Chine, où le Falun Gong est violemment persécuté depuis 1999.


Ces évènements ont permis aux habitants de voir les exercices du Falun Gong et d’être informés de la persécution de la discipline par le régime communiste chinois. De nombreuses personnes ont signé la pétition appelant à la fin des atrocités qui continuent à sévir en Chine.


Dorotka, une lycéenne organisatrice de la campagne de pétition, a déclaré : “Nous organisons habituellement ces évènements à Bratislava (la capitale de la Slovaquie), mais comme nous tous en Slovaquie pouvons-nous rencontrer pendant l’été nous pouvons toucher non seulement les gens de Bratislava mais également ceux d’autres villes.”


Peter, un autre organisateur qui est avocat a déclaré Je pense que c'est important, même si la Chine est à première vue un pays éloigné de nous, mais comme le monde est tellement global et interconnecté et que la Chine est un acteur important, cela affecte nos vies partout dans le monde. Je pense donc qu'il est important que nous défendions ces personnes qui sont persécutées là-bas, car si nous ne les défendons pas, alors peut-être que personne ne nous défendra quand ils nous persécuteront."


Il a ajouté : “Il est important que nous nous exprimions tous et je pense que c’est aussi une exigence fondamentale de l’humanité que nous ne laissions pas ces choses se passer en silence.”


La réaction du public à ces événements a été essentiellement positive. De nombreuses personnes ne savaient pas ce qui se passe en Chine s’agissant du Falun Gong, mais après avoir appris la situation, elles ont voulu aider d'une manière ou d'une autre. Beaucoup ont exprimé leur soutien au Falun Gong et ont remercié les pratiquants d'avoir organisé ces événements.

Campagne de pétition à Zilina pour sensibiliser à la persécution du Falun Gong en Chine


A Žilina, une passante, a promis après avoir signé la pétition d’amener signer ses collègues. Plus tard, elle s’est arrêtée avec deux personnes, un homme et une femme, qui ont tous deux signé la pétition.

La dame sur la gauche, qui a signé la pétition et a reçu une fleur de lotus, discute avec une pratiquante (à droite)


Mme Veronika s’est elle-aussi arrêtée et a parlé de la façon dont le régime communiste a persécuté sa famille. Elle a signé la pétition et a dit, se référant aux crimes commis par les régimes communistes : “Il est important d’en parler.”


Activité à Ruzomberok, autour de la pétition

Les pratiquants ont remarqué que dans les plus petites villes comme Ruzomberok, les gens ont une pensée plus simple et plus claire et n'ont pas besoin que les choses soient expliquées de manière aussi approfondie. Dans les grandes villes, les gens sont plus au courant de ce qui se passe dans le monde, mais ils ont une mentalité plus complexe, de sorte que les choses doivent être expliquées plus en profondeur. Ils ont également remarqué que les personnes venant de l'étranger sont souvent plus ouvertes d'esprit, peut-être parce qu'elles apprécient davantage le fait d'être dans un autre pays.
Les pratiquants ont observé que le contexte du coronavirus a rendu les gens plus conscients que la liberté est quelque chose qu’il faut chérir et pour laquelle il faut se battre, non seulement pour les gens de Slovaquie mais aussi pour les autres.


Peter a résumé ses réflexions sur la récente campagne de pétition : “Cela m’a encouragé dans l’idée que nous devons continuer à faire de telles actions” a-t-il dit, “quelles soient grandes ou petites à Bratislava ou dans d’autres villes, parce que cela a du sens, même si c’est difficile. Lorsque nous voyons la réaction positive des gens et l’impact global, qui je pense, est très bon, je pense que c’est quelque chose à continuer en persévérant et je pense qu’il est important de persévérer jusqu’à la fin. Pas uniquement se dire, maintenant c’est difficile, maintenant on va se détendre, mais continuer à essayer de le faire jusqu’à la toute fin, jusqu’à ce que la persécution soit terminée.”


Dorotka a dit que l’année prochaine, les pratiquants prévoient d’organiser une série d’évènements de pétition similaires dans l’est de la Slovaquie.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise : Slovakia: Petition Drives Shed Light on Human Rights Abuses in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.