Munichois et touristes font la queue pour signer la pétition réclamant la fin de la persécution du Falun Dafa en Chine

Les pratiquants de Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) d’Allemagne ont organisé des événements visant à présenter la discipline aux habitants et aux touristes. Ils ont aussi dénoncé la persécution des pratiquants par le Parti communiste chinois (PCC) en Chine. Les activités ont eu lieu à Marienplatz et Rotkreuplatz les 30 juillet et 10 août 2021. Les gens ont appris les faits et ont signé une pétition réclamant la fin de la persécution.

Les gens font la queue pour signer la pétition des pratiquants réclamant la fin de la persécution sur Marienplatz à Munich le 10 août 2021.

Les gens signent une pétition en soutien aux efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution


Une femme chinoise a eu une longue conversation avec un pratiquant sur Marienplatz, et a finalement quitté la Ligue de la jeunesse du PCC sous un pseudonyme. Une allemande a discuté longtemps avec un pratiquant après avoir signé la pétition. Elle a dit qu'elle travaillait à proximité et voyait souvent les activités des pratiquants : " Si je ne signe pas maintenant pour arrêter cette [persécution], peut-être qu'un jour une telle chose arrivera en Allemagne ", a-t-elle dit.


Le mal ne peut pas l’emporter et se détruira tôt ou tard

L'ancien propriétaire d'un atelier de réparation automobile Konrad Schätzl (à gauche) et son ami ont posé pour une photo après avoir signé la pétition.


" Je crois en la gentillesse. Les gens de toutes confessions veulent de la gentillesse. Nous avons besoin de paix dans le monde ", a déclaré M. Konrad Schätzl, un ancien propriétaire d'un atelier de réparation automobile, quand lui et son ami sont passés par Marienplatz et ont vu les informations sur la persécution du Falun Dafa par le PCC en Chine.


Il a dit que les démonstrations des exercices des pratiquants semblaient très paisibles. Il espérait que tout le monde pourrait signer la pétition, " Le plus sera le mieux, et alors le peuple chinois pourra avoir une bonne vie ", a-t-il dit.


Parlant de la répression par le PCC des pratiquants de Falun Dafa qui vivent selon le principe de Vérité-Bonté-patience, M. Schätzl a dit : "C'est la pire chose que les gens aient fait à une personne, une nation et à la planète entière. Pour moi, c'est extrêmement mauvais. Alors je l'ai signée [la pétition] tout de suite. Il pensait qu'attaquer un adepte du bouddhisme était un acte des plus stupides.


" Peu importe le nombre de personnes qu'il tue, le mal ne peut pas gagner. Il se détruira tôt ou tard. Cela ne fera qu'empirer les choses ; c'est fou." M. Schätzl a estimé dommage que les gens en Europe en sachent trop peu sur la persécution.


Une assistante sociale : les exercices ont l'air merveilleux
Daniela, une assistante sociale, a dit s’être sentie " très mal " en voyant les photos au sujet de la persécution du Falun Dafa par le PCC en Chine sur Marienplatz. Elle a signé une pétition appelant à la fin de la persécution. Elle a trouvé la persécution des pratiquants par le PCC " incroyable". "C'est un régime très corrompu ", a-t-elle déclaré.

Daniela avait déjà commencé à apprendre les exercices de Falun Dafa en suivant les vidéos en ligne. Elle se sentait bien intérieurement en regardant les pratiquants faire la démonstration des exercices. Elle a dit qu'elle irait au site de pratique de l'Englischer Garten pour les apprendre correctement.


Une architecte : Le PCC craint le Falun Dafa parce qu'il recherche la vérité

Des pratiquants démontrant les exercices sur Rotkreuzplatz.
Les gens veulent en savoir plus à propos du Falun Dafa.
Les gens signent une pétition de soutien aux efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution

Bärbel Meyer, une architecte, est immédiatement venue signer la pétition dès qu'elle a vu le stand d'information des pratiquants en passant par Rotkreuzplatz. " Parce que je connais beaucoup de choses sur la situation en Chine ", a-t-elle dit, " j'ai découvert que ce qui s’y passait était très inquiétant et dangereux pour les gens là-bas. "


" En raison d'intérêts économiques, le gouvernement allemand n'est souvent pas assez clair sur sa position lorsqu'il traite avec la Chine (le Parti communiste chinois)", a déclaré Bärbel, " Je pense que nous devrions avoir une compréhension claire de cette question. "


Mme Meyer a été choquée d'apprendre que le PCC tue des pratiquants pour leurs organes : " Je sais déjà que le mouvement Falun Gong est persécuté, mais je n'étais pas au courant du vol d'organes. Je pense que c'est horrible ! Je ne peux pas le croire." Elle a déclaré : " Lorsqu'un mouvement ne fait de mal à personne et a un objectif positif, un pays n'a pas le droit de le persécuter."


"Je pense que le PCC a peur de ce mouvement (Falun Gong) parce qu'il poursuit la vérité ", a déclaré Bärbel, " Le PCC a peur que de nombreux griefs deviennent clairs, il persécute donc le mouvement Falun Gong et veut empêcher les gens de rejoindre le Falun Gong. "


Une enseignante: Les pratiquants de Falun Dafa sont très courageux
Hertha Ulrich, une enseignante, est passée devant le stand d'information sur Rotkreuzplatz et a longuement discuté avec un pratiquant. Elle avait déjà vu des pratiquants manifester devant le consulat chinois et pensaient qu’ils faisaient un excellent travail. Plus tard, elle est tombée sur l'événement des pratiquants à Karlsplatz, où elle a obtenu des documents d'information et appris les faits de la persécution. Cette fois, elle a signé la pétition en soutien aux efforts des pratiquants pour mettre fin à la répression.


Mme Ulrich a été attirée par les exercices de Falun Dafa et a dit qu’elle pouvait ressentir beaucoup d'énergie en émaner : " Les mouvements sont très beaux et pleins d'énergie." Elle a fait des gestes avec ses mains pour imiter les mouvements des pratiquants : " Les mouvements des mains sont vraiment merveilleux ! "


Mme Ulich a travaillé pour des organisations humanitaires telles qu'Amnesty International. Elle est très préoccupée par les questions de droits de l'homme et pense qu'elles sont très importantes. En apprenant que le PCC persécutait les pratiquants de Falun Gong depuis 22 ans, Mme Ulrich a dit : " Après avoir lu les informations que j'ai reçues sur Karlsplatz, j'ai pris conscience que lorsque les gens regardent à l'intérieur, ils se corrigent eux-mêmes et pensent de manière indépendante. C'est trop dangereux pour un régime autoritaire. "


" C'est terrible quand une personne ne peut pas se développer, et quand on est asservi par l'État sans liberté. " Mme Ulrich a mentionné les nazis et la façon dont ils ont persécuté le peuple juif : " J'ai étudié l'histoire et je connais le passé de notre pays. Elle a dit que les pratiquants de Falun Dafa sont très courageux parce qu'ils ont enduré beaucoup de douleur. "


Mme Urich a souhaité le succès aux pratiquants.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Germany: People Sign to Call for an End to the Persecution of Falun Dafa in China

Version chinoise:
德国慕尼黑民众签名支持法轮功反迫害

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.