Des rassemblements dans plusieurs villes et départements français marquent 22 ans de persécution du Falun Gong en Chine avec le soutien de sénateurs et de députés

Le 20 juillet 1999 , Le Parti communiste chinois a ouvertement lancé une campagne nationale contre la discipline spirituelle du Falun Gong, et son dirigeant d'alors, Jiang Zemin, a juré d’ "éliminer le Falun Gong en trois mois", ordonnant la répression impitoyable des pratiquants de Falun Gong par tous les moyens possibles.


Devant l'ambassade de Chine à Paris le 17 juillet 2021 -Photo Secret China


A l’approche de cette date, 22 ans plus tard, les pratiquants de Falun Gong en France ont organisé des rassemblements à Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Strasbourg, Toulouse, Bordeaux, la Guadeloupe, la Réunion et la Martinique. Des sénateurs et des députés ont envoyé des messages de solidarité et de soutien.


"Il en va de notre humanité et de notre responsabilité"

Sur la photo (de gauche à droite) : Mme Nathalie DELATTRE, Vice-présidente du Sénat ; Mme Monique de Marco, Sénatrice ; Jean-Luc Lagleize, Député ; Alain DAVID, Député ; Philippe NAILLET, Député.


Mme Nathalie Delattre, Vice-présidente du Sénat, s'est excusée de ne pouvoir être présente au rassemblement mais a réitéré son soutien dans ce combat.


Madame de Marco, Sénatrice de la Gironde, a assuré de son soutien sur cette cause et a dit qu'elle restait mobilisée avec l'ensemble du groupe écologiste au Sénat.


Le député Alain David, a écrit "Vous m'aviez alerté sur prélèvements forcés d'organes effectués sur ces prisonniers de conscience; depuis les mêmes pratiques criminelles se sont étendues à l'ethnie Ouïghoure ... La similitude des persécutions sur ces deux groupes ne fait aucun doute, mes collègues et moi-même sommes mobilisés pour défendre le principe du devoir de vigilance devant l'étendue de ce problème, il en va de notre humanité et de notre responsabilité." a-t-il dit et a renouvelé son soutien.


Le député Philippe Naillet a écrit : "Je condamne sans réserve la déportation, le massacre, les traitements cruels et inhumains que le Gouvernement chinois inflige au peuple Ouïghours. Député, je suis aussi membre du Collectif de solidarité ouïghour à l’Assemblée nationale. Engagé sur ce sujet, j’ai cosigné plusieurs appels et tribunes afin de sensibiliser l’opinion publique mais aussi les responsables nationaux et européens pour qu’ils fassent pression sur les autorités chinoises ... C’est donc tout naturellement que j’encourage toutes les mobilisations permettant de mettre fin à ces pratiques qui n’ont pas leur place au XXIe siècle. Je condamne également les persécutions à l’encontre des pratiquants du Falun Gong."


M. Jean-luc Lagleize a rappelé son engagement à long terme dans ce combat au sein des instances parlementaires et réitéré son soutien aux pratiquants de Falun Gong.


"22 ans plus tard nous sommes toujours là"

Le 17 juillet, les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant l'ambassade de Chine à Paris pour appeler à la fin de la persécution. Photo Secret China


"Jiang Zemin a un jour crié qu'il allait éradiquer le Falun Gong en trois mois, et 22 ans plus tard, nous sommes toujours là. a déclaré M. Alain Tong, président de l'Association française de Falun Dafa, le 17 juillet 2021 devant l'ambassade de Chine à Paris.


M. Tong, président de l'Association française de Falun Dafa, a brièvement retracé la diffusion du Falun Gong en Chine et comment il avait été présenté en France en 1995. Photo Secret China


Dans son discours, M. Tong a brièvement retracé la diffusion du Falun Gong en Chine et comment il a été présenté en France en 1995 "Entre 1992 et 1994 en Chine Monsieur Li a été invité plus d’une cinquantaine de fois par l’Association nationale du Qi Gong, qui équivaut au ministère des Sports chinois, à donner des grandes conférences sur le Falun Gong. Début Mars 1995, le fondateur du Falun Gong M Li a été invité par l’Ambassadeur Chinois à Paris M. Cai Fang Bo pour donner une conférence au service culturel à Rue Van Loo à Paris dans le 16e arrondissement. "


"Plus tard, lorsque la popularité du Falun Gong a été cité en exemple dans tous les milieux dont énormément de médias en Chine, révélant que les pratiquants de Falun Gong étaient 2 fois plus nombreux que les membres du parti communiste chinois le président chinois de l’époque Jiang Zemin n’a plus pu supporter le succès du Falun Gong. C'est alors qu'il a déclaré qu’il allait éliminer le Falun Gong en 3 mois…" Tong a expliqué comment le bureau 610, expressément créé à cette fin, a brutalement persécuté les pratiquants de Falun Gong dans toute la Chine depuis maintenant 22 ans.

Reconstitution de torture devant l’ambassade de Chine, le 17 juillet 2021. Photo Secret China


M. Tong a ensuite détaillé les atrocités auxquelles a recouru le Parti communiste chinois pour persécuter les pratiquants de Falun Gong, étant allées jusqu’au prélèvement de leurs organes de leur vivant. Il a affirmé que seule la fin d’un pareil régime mettrait fin à ces crimes contre l’humanité.


Il a conclu son discours en disant : "Aujourd'hui, en commémoration du 22e anniversaire de la persécution du Falun Gong en Chine, nous demandons au gouvernement chinois actuel de mettre immédiatement fin à la persécution politique initiée par Jiang Zemin. Nous demandons au gouvernement français de mettre fin à l'impunité du régime communiste chinois pour les crimes commis contre les pratiquants de Falun Gong, et de condamner officiellement le Parti communiste chinois pour crime de génocide et crimes contre l'humanité."


"On passe ici et on voit le mouvement Falun Gong"

L’une des marches organisées à Paris ce jour-là contre l’obligation de la vaccination et l’instauration du pass sanitaire est passée par l’endroit où les pratiquants de Falun Gong étaient rassemblés


Il s’est trouvé que l’une des marches organisées à Paris ce jour-là contre l’obligation de la vaccination et l’instauration du pass sanitaire est passée par l’endroit où les pratiquants de Falun Gong étaient rassemblés, attirant l’attention de nombreux manifestants qui ont applaudi les pratiquants et exprimé leur soutien.


"On passe ici et on voit le mouvement Falun Gong" a déclaré un manifestant à une journaliste " et on comprend bien le rapprochement des deux luttes contre tout ce qui nous menace, aussi bien à l'est qu'à l'ouest, c'est la même chose qui se passe pour tous c'est la même oppression, il faut lutter tous ensemble."


"Je manifeste parmi mes concitoyens tout simplement pour défendre nos libertés, justement de façon à ce que la France ne prenne pas exemple sur les répressions qu'il y a en Chine et la politique de privation de libertés et de la démocratie et des droits de l'homme;" a dit un autre.


Pendant ce temps sur la place Royale à Nantes
Pendant ce temps sur la Place Royale à Nantes, les pratiquants de Falun Dafa de l'ouest de la France marquaient aussi le 22e anniversaire de la persécution du Falun Gong. Ils ont pu informer de nombreux passants y compris des manifestants contre le pass sanitaire qui sont venus spontanément signer les pétitions, leur prodiguer des encouragements, et s’informer davantage pour certains qui n’étaient pas au courant.

Des manifestants contre le pass sanitaire sont venus spontanément signer les pétitions, prodiguer des encouragements, et s’informer davantage


Un jeune Nantais qui connaissait et appréciait la méthode a déclaré ''J'espère bien qu'en France il y a des gens qui sont pour la liberté, pour la liberté de tout le monde et contre des régimes totalitaires et liberticides comme le régime chinois ou même ce qu'on voit poindre en Europe... Noubliez pas que le totalitarisme ce n'est pas que l'extrême droite, mais aussi l'extrême gauche pareil''.

Ouest-France a couvert l'activité : Les adeptes du Falun Gong persécutés en Chine depuis 22 ans


"Pour la liberté de conscience"

Des pratiquants de Falun Dafa de la région d’Occitanie se sont retrouvés sur le Square Charles de Gaulle à Toulouse. De nombreux passants ont pris des dépliants, écouté les explications et signé la pétition après avoir compris la situation en Chine
Sudouest a couvert l'activité à Bordeaux : https://www.sudouest.fr/culture/religion/bordeaux-les-adeptes-du-falun-gong-persecutes-en-chine-se-mobilisent-4182903.php
La Provence a couvert l'activité à Marseille
Rassemblement protestant contre la persécution dans le vieux Lyon -quartier Saint Jean, le 17 juillet 2021. Beaucoup ont compris ce que le PCC, est capable de faire à ses citoyens qui préfèrent choisir à la pensée communiste, la Vérité, la Compassion et la Patience. Des personnes chinoises sont passées devant notre stand et ont crié "Falun Dafa Hao !".
Commémoration du 20 juillet à Strasbourg
Les Pratiquants de Martinique manifestant contre la persécution le 17 juillet 2021 sur la Savanne à Fort-de-France. France TVinfo a couvert l'activité : Les membres de l’antenne Martinique de l’association Falun Gong France (Falun Dafa) étaient rassemblés à Fort-de France, pour sensibiliser la population au sort de cette minorité spirituelle "persécutée, par le pouvoir chinois depuis 1999".
Pluie et vent à La Réunion, donc beaucoup moins de monde dans la rue Maréchal Leclerc à St- Denis. Malgré tout, les personnes qui ont appris la vérité sur la persécution du Falun Gong ont été touchées et ont signé les pétitions.
.Les pratiquants de Guadeloupe(Antilles françaises) ont commémoré le 20 juillet sur la plage de Grande-Anse située dans la petite ville de Deshaies et pratiqué les exercices du Falun Gong sous l'oeil attentif des vacanciers et résidents qui choqués par la persécution de la paisible pratique ont signé la pétition. Un monsieur a vivement remercié le groupe de pratiquants venu les informer et a ajouté qu'il les encourageait " à poursuivre ces actions pour la liberté de conscience"


Document de référence : Découvrir le Falun Gong : La pratique



Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.