De la musique à la médecine : La musique vertueuse et élégante a des effets de guérison miraculeux

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les hôpitaux de campagne de l'armée américaine étaient remplis de soldats blessés. En raison de la chaleur, des piqûres de moustiques et du manque de médicaments, le taux d'infection chirurgicale et le taux de mortalité étaient très élevés, et le moral des blessés était également bas.


Un jour, un médecin a fait jouer une musique très appréciée des soldats blessés. Étonnamment, après avoir écouté la musique, les taux d'infection et de mortalité ont chuté de manière significative, et le temps de guérison nécessaire après chaque opération chirurgicale a également diminué. Le peuple américain a depuis reconnu les effets curatifs de la musique.


La musique a toujours joué un rôle important dans la culture traditionnelle chinoise depuis les temps anciens. Zhu Zhenheng, un célèbre médecin de la dynastie Yuan (1279-1368), a fait remarquer un jour : "La musique est aussi une médecine." En fait, les caractères chinois pour la musique, la médecine et le traitement partagent la même origine, et ils se ressemblent beaucoup dans l'ancienne écriture sur os d'oracle.


Le caractère pour "médecine" est dérivé du caractère pour "musique".


Dans le Lüshi Chunqiu-Guyuepian (Les Annales du printemps et de l'automne de Maître Lü - Sur la musique ancienne) , il est écrit qu'au début de la période tribale Taotang, le temps était souvent nuageux, l'air était stagnant et humide, les cours d'eau étaient encombrés et ne pouvaient plus couler comme avant. Les gens étaient déprimés et léthargiques, et leurs muscles et leurs os se contractaient. On les encourageait donc à danser pour renforcer leur corps. L'Empereur jaune a également ordonné à Ling Lun et Rong Jiang de fondre douze cloches pour harmoniser les cinq tons et jouer une belle musique ancienne. On dit que dans les temps anciens, les gens recouraient à la danse et à la musique pour guérir les maladies qui contractaient leurs muscles et leurs os en raison de la dépression et de la stagnation.


Le livre Shuo Yuan rapporte les récits de Miaofu, d'une tribu primitive, qui traitait des patients avec des instruments à vent en bambou il y a 5 000 ans.


Bai Juyi, un célèbre poète de la dynastie Tang, a également écrit de telles lignes dans l'un de ses poèmes : "Avec la musique qui entre dans mes oreilles, toutes les choses qui tracassent mon cœur disparaissent."


Le guqin était l'instrument préféré des lettrés. (Image : Pixabay / CC0 1.0)

Le guqin a traditionnellement été privilégié par les érudits et les lettrés comme un instrument de musique d'une grande subtilité et d'un grand raffinement. "Lorsqu'un gentleman joue du guqin, ce n'est pas seulement pour son divertissement, car il aide aussi ceux qui réussissent dans leur carrière à observer les affaires de l'État, et les moins performants à se contenter de leur destin." Le guqin ne sert pas à divertir les autres mais à "se divertir soi-même" pour la cultivation des vertus.


Effet curatif de la musique
Les Chinois de l'Antiquité étaient d'avis qu'une maladie devait être traitée à son origine. L'"origine" fait référence au Yin et au Yang, qui sont considérés comme la loi naturelle de l'univers, l'origine de tout et la force motrice fondamentale de la croissance et de la mort cycliques de toutes les choses dans Mère Nature.


On peut lire dans le Lüshi Chunqiu-Dayue : L'origine de la musique se trouve dans le lointain passé. Elle est générée dans le duliang (l'adéquation), enracinée dans le Tai Yi (l'origine de toutes choses), qui a fait naître le Liangyi (deux forces opposées) qui a donné naissance au Yin et au Yang......En général, la musique présente l'harmonie du ciel et de la terre, le mélange du Yin et du Yang.


La musique, considérée comme issue du Tai Yi et transformée à partir du Yin et du Yang, correspond aux cinq éléments du ciel, aux cinq saisons de la terre et aux cinq organes internes de l'homme. La musique utilise des modulations sonores externes régulières pour concilier l'harmonie du Yin et du Yang du corps humain afin d'atteindre l'équilibre du Yin et du Yang et se conformer à l'état naturel d'harmonie entre l'homme et la nature.


Selon le Huangdi Neijing-Suwen (Classique de médecine de l'Empereur Jaune- Suwen) : le Ciel a cinq tons, qui correspondent aux cinq organes internes de l'homme : rate - gōng, poumon - shāng, foie - jué, cœur - zhǐ, rein- yǔ. Sur la base de la compréhension de ces relations, les gens de l'Antiquité utilisaient la musique pour influencer et réguler la vitalité des cinq organes internes.


Les cinq tons - gōng, shāng, jué, zhǐ, yǔ - correspondent à do, re, mi, sol, la dans la musique occidentale. Le ton gōng, correspondant à la rate humaine, est lisse et doux ; le ton shāng, correspondant aux poumons humains, est rapide et vif ; le ton jué, correspondant au foie humain, est résonnant et persistant ; le ton zhǐ, correspondant au cœur humain, est passionné et pénétrant ; le ton yǔ, correspondant au rein humain, est agréable et d'une grande portée. En écoutant une telle musique, les émotions des personnes, le rythme des tonalités et les vibrations des cinq organes internes peuvent réguler efficacement l'esprit des personnes et lisser les méridiens.


La bonne et élégante musique rectifie l'esprit
Le morceau de musique "Yangchun Baixue" (Neige printanière) pour guqin de Shi Kuang (un maître de musique renommé) pendant la saison du printemps et de l'automne serait un morceau joué par les fées sur ordre de l'empereur du ciel. Après avoir entendu la musique, Shi Kuang l'a reproduite et l'a transcrite.


Selon la "Notation secrète magique" des partitions de guqin, "Yangchun" (printemps ensoleillé) est une mélodie basée sur le ton gōng, tandis que "Baixue" (neige blanche) est une mélodie au ton shāng. Les mélodies de ton gōng sont généralement gracieuses et profondes, tandis que les mélodies de ton shāng présentent la force dans la douceur, faisant ressortir un sentiment lyrique et mélancolique, et manifestant en même temps un tempérament droit et résolu. "Yangchun" symbolise le fait que tout apprécie l'arrivée du printemps, ensoleillé avec une brise légère, et la grâce désintéressée du Ciel envers toutes les choses et tous les êtres ; tandis que "Baixue" (neige blanche)" fait référence à l'esprit noble et impressionnant de la neige et du bambou, impliquant les grandes vertus de la Terre. Étant donné que seules les personnes ayant le même niveau de vertus sont capables de jouer une telle musique, très peu sont en mesure de se joindre au chœur.


Il est dit dans le Yue Ji que la musique est joie, et que le qin et le se (instruments de musique) plaisent à l'esprit ; la musique indique les impressions produites par les choses extérieures et est évaluée pour la cultivation des vertus ; la musique est utilisée pour nourrir l'esprit, et l'essence de la vie est ainsi maintenue dans un équilibre harmonieux.


Par conséquent, les anciens rois-sages ont créé l'étiquette et la musique non pas pour satisfaire des désirs égoïstes de plaisir sensuel, mais pour débarrasser l'esprit des gens de ce qui est mauvais, expulser leurs pensées sales et faire ressortir la bonne nature avec laquelle ils sont nés, afin qu'ils ne s'égarent pas à cause de désirs profanes et qu'ils puissent revenir sur le droit chemin tracé pour l'humanité. Les nouvelles conditions matérielles suscitent toujours de nouveaux désirs, mais les objets extérieurs ne peuvent jamais enrichir véritablement l'esprit.


La musique démoralisante encourage la complaisance.
Selon les Grandes archives historiques -Yueshu, lorsque le duc Ling est allé rendre visite au duc Ping de Jin, il a entendu le son du guqin au milieu de la nuit sur le cours supérieur de la rivière Pu, il a donc demandé à Shi Juan d'apprendre le morceau et de l'écrire. Après leur arrivée dans l'État de Jin, le duc Ling a demandé à Shi Juan de le jouer pour le duc Ping de Jin.


Cependant, Shi Kuang a retenu les cordes pour arrêter Shi Juan et a dit : "C'est le son d'un état condamné, et vous ne devez pas le jouer. Il s'agit du morceau que Shi Yan a créé pour le téméraire roi Zhou (le dernier souverain dissolu de Shang). Après que le Roi Wu ait vaincu le Roi Zhou, Shi Yan s'est enfui vers l'est. Il s'est jeté dans la rivière Pu et s'est noyé. Tout état qui entendrait cette musique verrait sa force affaiblie."


Le duc Ping de Jin ne l’a pas cru et a insisté pour écouter la mélodie. Il a également ordonné à Shi Kuang de jouer le morceau sur un ton encore plus triste. Shi Kuang a essayé de le dissuader d'écouter de la musique triste, mais en vain.


Dès que Shi Kuang a commencé à jouer le morceau, une volée de grues noires s'est rassemblée dans la cour. Lorsqu'il a continué à jouer, les grues noires ont étiré leur cou et ont poussé de grands cris en déployant leurs ailes et ont dansé.


Le duc Ping était ravi et voulait que le morceau soit joué dans une mélodie encore plus triste, il a donc ordonné à Shi Kuang de le jouer à nouveau. Shi Kuang a essayé à nouveau d'empêcher le duc d'écouter une telle musique. Mais le Duc pensait qu'il était déjà un vieil homme et que la musique qu'il écoutait n'avait aucune importance. Shi Kuang n'avait pas d'autre choix que de la jouer à nouveau. Alors qu'il jouait, des nuages blancs ont surgi à l'horizon du nord-ouest, un vent violent s'est mis à souffler et la pluie a commencé à tomber. Les tuiles se sont envolées des toits et les gens ont couru pour sauver leur vie. Le duc Ping était terrifié et s'est couché sur le ventre au milieu du porche. Après cela, une grave sécheresse s’est produite à Jin, et rien n’a poussé pendant trois ans.


Une musique bonne et élégante a un impact positif sur les personnes et la société. Dans un sens étroit, cette musique peut cultiver les sentiments et le caractère des gens, encourager les aspirations nobles et la moralité, et prolonger la vie ; dans une perspective plus large, elle peut aider à la gouvernance d'un pays et éduquer la population, de manière à assurer la paix pour le peuple et la prospérité du pays.


À l'inverse, une musique mauvaise et très sensuelle peut perturber l'esprit des gens en leur faisant vivre des émotions déformées, en encourageant la luxure et l'indulgence sexuelle, ce qui endommagerait le corps et causerait du tort au pays. Par exemple, la musique rock moderne produit des sons rauques et chaotiques. En écoutant cette musique, les gens sont susceptibles de se laisser aller à leurs émotions et à leurs désirs et de perdre le contrôle de leur esprit. Il n'est pas surprenant qu'un grand nombre de musiciens de rock s'adonnent à la drogue, à l'inceste et aient tendance à mourir jeunes.


On raconte que dans l'Antiquité, après avoir écouté de la musique "Shao" dans l'état de Qi, Confucius en fut tant captivé qu'il ne put reconnaître le goût de la viande pendant trois mois. On pensait que la musique élégante et droite était capable de rectifier l'esprit, d'aider les gens à se débarrasser de leurs désirs profanes et à cultiver leurs vertus. Cela est également vrai dans le monde d'aujourd'hui.


Les bénédictions de la musique du Falun Dafa
De nombreuses histoires vraies racontent comment des bébés nés avec une déficience auditive ont retrouvé leur capacité d'entendre après avoir écouté la musique de Falun Dafa. Nous en présentons quelques-unes ci-dessous.


Le petit-fils d'une pratiquante de Falun Dafa est né en avril 2018. Lorsque le bébé est né, il avait une petite fente dans le palais supérieur et sa langue était plus courte que la normale, ce qui rendait difficile la succion du lait. Son cou était également court, et l'avant de son cou était presque recouvert par son double menton. Plus grave encore, le bébé ne pouvait pas entendre. Les médecins ont proposé une opération pour réparer son audition et ont dit qu'il aurait également besoin d'autres opérations pour d'autres problèmes. Toute la famille était très inquiète.


La pratiquante de Dafa et sa fille (également pratiquante) ont passé la musique de Dafa "Pudu" et "Jishi" au petit garçon sur un lecteur MP3 tous les jours et ont récité sincèrement "Falun Dafa est bon" et "Vérité-Compassion-Tolérance est bon" (en chinois : Falun Dafa Hao- Zhen-Shan Hao ) avec le bébé dans leurs bras.


Deux mois plus tard, le bébé a été réveillé par le tonnerre et il a éclaté en sanglots. Il a été emmené à l'hôpital pour un checkup à l'âge de quatre mois, et les tests ont montré que son audition était normale et que l'opération suggérée plus tôt n’avait plus lieu d’être. À l'âge de dix mois, le bébé a subi une petite intervention pour réparer la fente buccale.


Il a maintenant presque deux ans. Il peut prononcer des mots simples, manger et boire tout seul. C'est vraiment un petit garçon heureux et joyeux.


Un collégien de Pékin s’est souvenu : "Je suis né prématurément avec des organes sous-développés. L'hôpital a persuadé mes parents de renoncer à moi, et ils ont accepté. Mais ma grand-mère pratiquait le Falun Dafa et elle a refusé d'accepter les conseils de l'hôpital... Finalement, béni par la grâce infinie du Maître de Falun Dafa, et en écoutant la belle musique de Dafa "Pudu" et "Jishi", non seulement je suis revenu du seuil de la mort, mais je suis aussi devenu un beau jeune garçon en bonne santé."


Le Falun Dafa est un xiulian de grande vertu de l'école de Bouddha, guidant les pratiquants à cultiver leur esprit et leur caractère selon les caractéristiques universelles les plus élevées de Vérité-Bonté-Tolérance. Grâce à la cultivation de soi, les pratiquants deviennent plus tolérants envers les autres en cas de conflit et apprennent à être attentifs aux autres dans leur conduite. En complément de cinq séries d'exercices doux, les pratiquants voient leur esprit et leur corps constamment purifiés à mesure qu'ils progressent dans la cultivation et s’unissent progressivement aux caractéristiques de l'univers.


La musique créée par les pratiquants de Dafa qui se sont élevés par la cultivation contient une énergie positive puissante et compatissante, qui peut éliminer les mauvaises substances. Les faits ont prouvé que les personnes qui écoutent ce type de musique en tirent des bénéfices tant physiques que mentaux. Les phrases Falun Dafa Hao- Zhen-Shan Hao sont directement liées à l'énergie positive de l'univers et peuvent aider les gens à chasser le mal, à échapper à la pestilence, à éviter les catastrophes et à renverser les situations les plus difficiles.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de l’anglais
Version anglaise:
From Music to Medicine: Virtuous, Elegant Music Has Miraculous Healing Effects

Version chinoise:
先乐后药 德音雅乐有奇效 -


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.