Le cheminement dans la cultivation d’un jeune disciple de Dafa américain

Je suis un jeune pratiquant de 10 ans né aux États-Unis de parents Chinois. Je suis vraiment reconnaissant que le Maître ait arrangé que je naisse dans une famille qui pratique le Falun Dafa, ce qui m’a permis de pratiquer.


J’avais déjà auparavant écouté le Fa du Maître quand j’étais dans le ventre de ma mère. Dès que j’ai été capable de parler, ma mère m’a appris à réciter Hong Yin II. Elle a également commencé à m’apprendre à lire Zhuan Falun en chinois, un paragraphe par jour. Cependant, comme à l’âge de deux ans j’allais à la garderie, je conversais en anglais, donc mon chinois n’était pas super. Cela nous a pris environ deux ans pour finir une première fois la lecture de Zhuan Falun en chinois. Plus tard, j’ai commencé à lire Zhuan Falun en anglais. Je l’ai lu sept fois, avec tous les autres écrits de Maître.


Lire Zhuan Falun en chinois

Durant l’été 2015, j’ai passé une heure par jour à apprendre à lire Zhuan Falun en chinois. Au début, je ne pouvais lire que quelques paragraphes. Maintenant, je peux lire le livre avec mes parents. Les jours où je ne vais pas à l’école, je lis Zhuan Falun pendant une heure et une autre heure les autres écrits du Maître en chinois.


Quand j’ai eu cinq ans, ma mère a commencé à m’apprendre les exercices. Je faisais tous les jours 30 minutes des exercices soit debout soit assis. Une fois un autre jeune disciple et moi faisions la méditation assise avec ma mère, elle a accidentellement programmé le lecteur CD sur 60 au lieu de 30 minutes. Je me suis demandé pourquoi c’était si long. Mes jambes m’ont fait mal, mais j’ai refusé de les décroiser. Depuis ce jour, je peux faire la pratique de 60 minutes. Malgré le fait que ce soit parfois douloureux, je me rappelle de ce que le Maître a dit :

[(…) " Si on décroise les jambes, ce sera peine perdue pour la pratique. Si dès qu’on a mal aux jambes, on les dégourdit un peu et ensuite on reprend la position, eh bien, nous voyons que cela n’a pas d’effet." (…)] (Zhuan Falun)


Donc peu importe la douleur lors des exercices, je ne décroiserai pas les jambes avant que la musique s’arrête. Cependant, je n’ai pas toujours pas bien fait en pratiquant l’exercice de tenir la roue. Parfois je baissais les bras quand ils étaient trop fatigués.


Les jours où je n’ai pas classe, j’étudie le Fa pendant deux heures et fais les exercices pendant deux heures. Parfois, je ne me concentre pas complètement durant l’étude du Fa, et je ne ferme pas toujours les yeux en faisant les exercices. Je me suis promis que je ferais mieux dans le futur.


Les jeux vidéo nuisent aux pratiquants et également aux non pratiquants

Comme beaucoup de mes amis, j’étais accro aux jeux vidéo. Non seulement je perdais un temps précieux, mais je suis devenu également désobéissant. Ma mère a supprimé tous mes jeux. J’étais anéanti. Quand bien même je ne pouvais plus jouer avec eux, je n’arrêtais pas de penser à eux. Quand je voyais les autres gosses jouer aux jeux vidéo, je restais là debout à les regarder. Puis, je me suis réveillé après avoir écouté la conférence du Maître de 2014 à San Francisco concernant les jeux vidéo. Maître a dit :


" Ces jeux vidéo sont vraiment quelque chose de nuisible pour les gens, et pas seulement pour les enfants des disciples de Dafa. Ils sont très séduisants, et ont un effet négatif même sur les gens ordinaires, ils t’empêchent de bien travailler, de bien dormir, de bien te reposer, ils font que tu n'as plus d'affection, que tu ne t'occupes plus de ta famille, si tu es un étudiant tu ne t'intéresses plus à tes études, ils te séduisent à entrer là-dedans, c'est aussi pour détruire l'humanité. " (" Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de San Francisco 2014")


Ceci m’a réellement aidé à comprendre l’ampleur de la nuisance que les jeux vidéo peuvent causer. Maître a également dit :

[(…) " toute chose est matière, dès que tu l'entends, c'est inculqué, c'est entré dans ton corps. C'est entré aussitôt que tu l'as vu." (…)] (« Enseignement du Fa à la Journée mondiale du Falun Dafa»)


En tant que disciple de Dafa, je réalise que je ne devrais pas jouer aux jeux vidéo ni regarder les autres y jouer. Je n’y pense plus maintenant. Merci Maître pour m’avoir aidé à me défaire de cet attachement!


Le Maître a rendu la souffrance plus supportable

Un jour, après une répétition de l'orchestre, quelques élèves et moi sommes restés pour aider à nettoyer. Un camarade poussait un chariot transportant quelques dizaines de chaises en métal. Il ne m’a pas vu et m’a heurté. Je suis tombé et le chariot est passé sur mes pieds, provoquant beaucoup de douleurs. À ce moment-là, je me suis souvenu que le Maître a dit : [(…) " le bien ou le mal surgit d’une seule pensée." (…)] (Zhuan Falun). J’ai par conséquent dit au garçon et à moi-même : " Je vais bien ".


Je suis tombé deux fois au cours d’un match de basketball le même jour. La balle m’a également frappé très fort à la tête. Bien que cela ait été également douloureux, je me suis dit à moi-même que j’allais bien. Je savais que mon karma était en train d’être éliminé morceau par morceau.


Quand je suis rentré à la maison, j’ai raconté à ma mère ce qui s’était passé. J’ai dit : " Si je n’avais pas été un pratiquant de Dafa, j’aurais pu être sérieusement blessé". Ma mère m’a félicité, me disant que j’avais eu des pensées droites. Le lendemain, mes pieds ne me faisaient plus mal. Je savais que le Maître avait soulagé ma souffrance.


Les activités de validation du Fa

Mes deux parents sont des disciples de Dafa, donc j’ai participé aux activités de validation du Fa bien avant que je sache marcher.


Je suis parti plusieurs fois avec mes parents participer à la promotion de Shen Yun, distribuant des dépliants devant les salles de spectacles, collant des affiches dans les quartiers d’affaires et accrochant des plaquettes aux portes dans les zones résidentielles.


Ma mère conduisait et à chaque fois qu’elle s’arrêtait devant une maison, je sortais et accrochais une plaquette sur la porte, ensuite je rentrais dans la voiture jusqu’à la maison suivante. Parfois, le propriétaire de la maison était dehors. Je lui tendais directement la plaquette et lui disais que Shen Yun est le spectacle numéro un dans le monde et qu’il est à voir absolument.


Dafa ouvre la sagesse

Il y a trois ans, j’ai commencé à jouer du violon. J’espère qu’un jour je pourrais intégrer l’orchestre de Shen Yun et assister le Maître dans la rectification de Fa.


À l’âge de 5 ans, ma mère m’avait demandé si j’aimerais apprendre à jouer du piano. Je lui ai dit que je préférerais le violon, tout en étant pas trop sûr du pourquoi. Peut-être que c’était quelque chose de pré-arrangé il y longtemps de cela. Ma mère était tellement occupée avec les projets qu’elle ne m’a pas cherché de professeur de musique jusqu’à mes 7 ans. Elle était inquiète qu’il ne soit trop tard si je ne commençais pas immédiatement. Nous avons trouvé un professeur de violon qui était connu pour être le meilleur professeur de violon de notre région. Une fois de plus, nous savions que tout cela était arrangé par le Maître.


Un de mes amis musicien est plus âgé que moi de 6 mois. Il a commencé à jouer du violon quand il avait 5 ans et il jouait déjà dans un orchestre local alors que je commençais tout juste à apprendre à jouer. J’ai blâmé ma mère de ne pas m’avoir permis d’apprendre à jouer plus tôt du violon. Elle a répondu que si je pratiquais une heure de plus chaque jour, je rattraperais le niveau en deux ans. En y réfléchissant, j’ai trouvé qu’elle avait raison. Maître nous a dit : [(…) « Prendre la souffrance comme de la joie. (…)] » (« Faire souffrir le cœur et la volonté » dans Hong Yin) Depuis lors j’ai pratiqué deux heures tous les jours. Maintenant, je pratique trois heures par jour durant l’année scolaire et quatre heures par jour pendant les vacances. Peut-être parce que je suis un disciple de Dafa, je ne recherche pas les amusements comme les autres enfants. Cependant, je suis plus calme et peux endurer les épreuves.


Dafa a également élargi ma sagesse. Je n’ai pas eu besoin qu’on m’apprenne à lire la musique. Immédiatement, j’ai su comment faire et j’étais capable de mémoriser un morceau après quelques séances de pratique. Ma technique s’est également très vite améliorée. En un an, j’ai été accepté dans l’orchestre local.


J’ai participé à un concours au Festival de Musique des jeunes du Sud-Ouest il y a deux ans et j'ai remporté le premier prix dans quatre catégories différentes. J’ai déjà joué des morceaux de Mozart, de Bach et de Mendelssohn. Je sais que cela n’est pas dû à mes compétences, parce que toutes mes réussites m’ont été accordées par le Maître et Dafa. Je ne dois pas laisser l’attachement au fanatisme prendre le dessus !


Mon professeur de violon est également le chef de mon orchestre. Puisqu’il est Chinois, une fois il a choisi un morceau communiste de Chine pour un concert. Ma mère m’a rappelé d’émettre la pensée droite de manière à éliminer les éléments pervers du PCC qu’il y derrière la musique. J’ai continuellement émis la pensée droite durant les répétitions et aussi pendant la représentation. J’ai également dit à mon professeur que la musique du Parti n’était pas bonne. J’ai de plus émis la pensée droite pour lui et ai demandé au Maître de m’aider à me renforcer. Depuis il n’a plus choisi aucune musique du Parti.


Ma mère a demandé à mon professeur de démissionner du Parti communiste chinois (PCC). Cependant, il n’avait jamais adhéré au PCC ou à aucune de ses organisations affiliées. Ma mère lui a prêté quelques livres de Dafa, et il ne les pas rendus. Il a dit qu’il les avait lus plusieurs fois. J’espère qu’un jour, il commencera à pratiquer le Falun Dafa!


Je reconnais qu’il y a de nombreux aspects de la cultivation dans lesquels je n’ai pas très bien fait. J’ai encore beaucoup d’attachements que je devrais éliminer. Par exemple, j’ai de la fierté et ne veux pas être critiqué devant les autres. J’ai une mentalité de compétition et en plus le désir de me faire valoir. Je cultiverai plus diligemment dans le futur. J’étudierais bien le Fa, me cultiverais bien et aiderais le Maître à sauver les êtres.


Merci Maître! Merci compagnons de pratique !


Version anglaise :
The Cultivation Journey of a Young American Dafa Disciple

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.