Vague d'arrestations dans une des principales villes touristiques de la Chine

De nombreux pratiquants de Falun Gong en Chine ont été arrêtés et harcelés en mai et juillet 2015 par des agents du Bureau 610 local et de la police, pour le dépôt de plaintes pénales contre Jiang Zemin au parquet suprême et à la cour suprême de Chine.


Les rapports suivants provenant de différents districts, municipalités, communes et cantons de la « principale ville touristique en Chine," Harbin, dans la province du Heilongjiang, ont été réunis récemment.


[Nangang District, Harbin City] La police s’est rendue au domicile de M. Zhang Qingsen avec une plainte qu'il avait déposé le 25 juillet 2015. Ils l'ont arrêté puis emmené au centre de détention n 2 de Harbin. Il a été condamné à une amende de 1000 yuans et détenu pendant 15 jours. La police a également harcelé quatre autres pratiquants.

[[Canton de Yilan, ville de Harbin ] ] La police a arrêté Mme Du Jing dans son entreprise de lavage de voiture et l'a emmenée au centre de détention de Yaziquan le 21 juillet 2015. La police a affirmé que les fonctionnaires de Pékin avaient appelé le département de police de Harbin pour la faire arrêter.

[Municipalité de Xinmin, canton de Mulan, ville de Harbin ] La police a arrêté Mme Guan Zhongling et M. An Liguang et son épouse, Mme Zhang Qingmei. Mme Guan a été emmenée à la ville de Harbin pour y être détenue pendant 15 jours. M. An a été emmenée au centre de détention du canton de Mulan pour dix jours de détention.

[Canton de Yanshou] La police a convoqué un couple et Mme Li au Poste de police. Leurs plaintes pénales contre Jiang Zemin ont été utilisées pour les interroger et découvrir si quelqu'un d'autre les avait assistés dans leur dépôt de plaintes.

[District d’Archeng, ville de Harbin] La police a arrêté Mme Qi Baoyan et Mme Wu Yun le 23 juillet 2015. Mme Wu a été libérée, et Mme Qi a été détenue pendant cinq jours. Le lendemain, la police a arrêté Xu Jingying et Zheng Yajie et les a emmenés au centre de détention de Yaziquan pour une garde à vue de cinq jours.

[Commune de Shuangcheng] La police a arrêté M. Chen Yawen de la ville de Xingshan et l'a emmené au centre de détention n° 3 de Harbin. Mme Zhang Li, Mme Guan Shaoqing, et Mme Wang Shufang de la ville de Wujia ont été emmenées au centre de détention de Daoli le 22 juillet 2015. Mme Zhang Li a été libérée en raison de son état de santé.


D'autres pratiquants ont été arrêtés dans la ville de Shuangcheng:
Municipalité de Shuiquan: M. Xia Xingwei, Mme Chen Yonglan
Commune de Handian: M. Zhang Jun, M. Dong Shufang, Mme Zhao Shulan, Mme Zhang Guifen
Commune de Dongguan: M. Bi Xinghe
Municipalité de Lianxing: Mme An Xiaoying, Mme Kou Guimin, Mme Sun Yazhen
Municipalité de Xinxing: Mme Pan Mingyue
Village de Youlian: Mme Wu Aixiang, Mme Liu Xiukun
Canton de Tuanjie: Mme Guan Shufen, M. Zou Xiaojie
Xinanyu: Mme Liu Li
Dongbeiyu: Mme Wang Jiaan et sa sœur Mme Wang Wenjuan


[Canton de Bin ] De nombreux pratiquants ont été arrêtés ou été soumis à une amende allant jusqu'à 1.000 yuans.

[Ville de Ningyuan] Plus d'une douzaine de véhicules de police ont été dépêchés pour arrêter les pratiquants. Dix-sept personnes ont été arrêtées, dont 12 femmes qui sont détenues dans le centre de détention de Yaziquan et cinq hommes à un autre endroit.


En juillet, les pratiquants détenus dans le centre de détention de la ville de Harbin comprenaient trois femmes de la ville de Harbin, une femme de la ville de Wuchang, plus de 30 femmes de la ville de Shuangcheng, et plusieurs dizaines de femmes du canton de Bin.

Historique

En 1999, Jiang Zemin, alors chef du Parti communiste chinois, ignorant les autres membres du comité permanent du Politburo, lançait la répression violente du Falun Gong.


La persécution a entraîné la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong ces 16 dernières années. Davantage ont été torturés pour leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable d’avoir initié et poursuivi la persécution brutale.


Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé le 10 juin 1999, le "Bureau 610" un organe de sécurité extra-légal. Ignorant les forces de police et le système judiciaire l’organisation exécute la directive de Jiang s’agissant du Falun Gong : ruinez leurs réputations, épuisez-les financièrement et détruisez les physiquement.


La loi chinoise permet aux citoyens d'être demandeurs dans les affaires pénales, et de nombreux pratiquants exercent à présent ce droit en intentant des poursuites criminelles.

Version chinoise:
哈尔滨市众多法轮功学员近期被绑架、骚扰

Traduit de l'anglais :
Wave of Arrests in One of China's Top Tourist Cities

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.