Conférence de presse à Calgary, Canada : "Arrêtés pour une paisible méditation ? C’est ridicule ! "

Mme Huang Jinling, habitant Calgary, y a organisé une conférence de presse pour appeler à la libération de sa fille, Mme Chen Yinghua, et d’une parente, Mme Bian Xiaohui, toutes deux arrêtées et détenues en Chine pour leur pratique du Falun Gong. La conférence de presse a eu lieu devant le consulat de Chine à Calgary, le 19 août 2014.

.
Mme Huang a déclaré que sa fille et sa nièce ont été arrêtées en mars 2014.


"Au cours des cinq derniers mois, ma fille s'est mise à trois reprises en grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements qui lui étaient infligés. Les gardes l’ont gavée et suspendue pour la torturer." Elle a dit que Chen Yinghua avait été soumise malgré elle à des prélèvements sanguins et un test ADN lors de son admission dans le centre de détention. " Suite à la torture, elle est émaciée et sa vie est en danger. "


Mme Huang Jinling, résidente de Calgary, appelle à la libération de sa fille et d’une parente, toutes deux détenues en Chine pour leur pratique du Falun Gong


Cette arrestation—la troisième pour la fille, Chen Yinghua—s’est produite alors qu’elle accompagnait sa cousine Bian Xiaohui à la prison de Shijiazhuang allant rendre visite au père de Bian, lui aussi détenu pour sa pratique du Falun Gong.


Après que leur demande de voir le père a été refusée, Bian a tenu une bannière avec les mots : " Je veux voir mon père " devant la prison. Les gardes l’ont agressée et arrêtée. Chen Yinghua photographiait le processus de l'arrestation, alors ils l’ont aussi arrétée. Plus tard, la police s’est rendue au domicile de Bian et a arrêté sa mère malade, Zhou Xiuzhen.


Mme Huang a organisé plusieurs conférences de presse à ce sujet à Calgary. Depuis, deux membres du parlement, James Lunney et Jian Crockatt, ont contacté les responsables consulaires chinois, les pressant d'entreprendre des actions pour libérer Mme Chen.


Cependant, les trois pratiquants sont restés derrière les barreaux et ont fait face à un procès fin août. " De nombreux fonctionnaires impliqués dans la persécution de Falun Gong ont récemment perdu leur pouvoir, " a déclaré Mme Huang, "j’espère que davantage d'entre eux pourront en tirer les leçons et cesser de commettre des méfaits. "


Jeff Yang, personne de contact pour l’Association Falun Gong de Calgary, était d’accord avec Mme Huang. " Ces 15 années de persécution ont causé trop de dommages à la société chinoise, moralement et économiquement. Il est temps pour nous tous de soutenir la justice et de mettre fin à la brutalité. "


Le pratiquant Jeff Yang s’exprime lors de la conférence de presse, demandant à davantage de gens de prêter attention à cette violation des droits humains.


Grâce aux affiches et aux bannières, de nombreux passants ont appris ce qui se passait en Chine, y compris le prélèvement d’organes sur des pratiquants de leur vivant. Beaucoup ont manifesté leur empathie pour ce que les pratiquants ont enduré. " Je ne peux pas comprendre comment une telle chose est arrivée, "a déclaré une dame, " arrêtés pour une paisible méditation? C’est ridicule ! "


Version en anglais
Press Conference in Calgary, Canada, “Arrested for Peaceful Meditation? This Is Ridiculous!”:

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.