Reportages des médias et Communiqués de presse

Publications | TV & Radios | Communiqués de presse | Presse internet

  • Célébration 2008 : "valeurs communes" et vertu

    Dans les représentations de la Célébration du Nouvel An chinois à Montréal au Théâtre Maisonneuve, la compagnie Divine Performing Arts a fait renaître le véritable héritage culturel chinois. Les valeurs véhiculées dans le spectacle ont beaucoup touché les spectateurs. «Les valeurs prônées dans le spectacle sont semblables aux miennes comme la liberté, l’amour, le bonheur et la démocratie.» «Je trouve cela touchant» a confié John Scalia, conseiller en publicité.
  • L’éminent avocat des droits de l’homme David Matas: "C’est la continuation de la culture chinoise en tant qu’entité vivante" (Photo)

    L’éminent avocat des droits de l’homme canadien David Matas a assisté au Spectacle du Nouvel An Chinois de la Télévision New Tang Dynastie le 13 janvier 2008 au Centre national des arts à Ottawa. Il a dit au reporter avoir noté « … la continuité entre le spectacle et les anciennes traditions culturelles chinoises, et les costumes, la musique, la chorégraphie et les leçons données par la représentation de la foi. C’est une continuation de la culture chinoise en tant qu’entité vivante plutôt que juste un artefact de musée. »
  • La Célébration du Nouvel An chinois est "sublime", selon la conservatrice d'un musée

    La conservatrice du Musée McCord, Victoria Dickenson, était présente, le 15 janvier, à la première montréalaise de la Célébration du Nouvel An chinois et nous a offert un survol de sa connaissance de l’art chinois. Ayant dans son musée une exposition sur la communauté chinoise de Montréal, elle était déjà préparée à voir un spectacle haut en couleur. «Ce qui m’a fait plaisir, c’est de voir la danse et la musique combinées dans un même tableau. Sublime !», a commenté Mme Dickinson le regard brillant. Finalement, Victoria Dickinson pense que la Célébration du Nouvel An chinois est un spectacle qui devrait être vu par tous.
  • Cause humanitaire et beauté chinoise

    «Fort intéressant de connaître ce type de culture. On sent un volet spirituel qui se dégage de l’ensemble», a commenté David Levine, président-directeur général de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. Le spectacle alternait tableaux à forte inspiration bouddhiste et taoïste avec des danses ethniques et des scènes illustrant la persécution du Falun Gong, pratique de méditation, persécutée en Chine depuis 1999. " je n’ai pas senti que l’on véhiculait une position politique, mais c’était davantage un message de liberté d’expression», a estimé David Levine, qui est allé à plusieurs reprises en Chine et dont la fille étudie à Pékin.
  • Adoption et culture traditionnelle chinoise

    M. Daniel Audet, président et trésorier de l’Association des familles Québec-Asie (AFQA), accompagné de sa conjointe et de ses deux enfants d’origine chinoise ont apparemment passé une très belle soirée au théâtre Maisonneuve lors de la première de la Célébration du Nouvel An chinois. «Le numéro d’ouverture m’a particulièrement intéressé, le mélange des costumes, de la danse et de la musique était très, très bien.» «Le spectacle est une opportunité de partager cette culture avec nos enfants d’origine chinoise», a fait valoir M. Audet. «C’est une belle occasion pour eux d’être en contact avec leur culture traditionnelle»
  • Première canadienne de la Célébration du Nouvel An chinois 2008

    La Célébration du Nouvel An chinois 2008 a fait son premier arrêt au Canada dimanche, devant une salle comble, au Centre national des Arts à Ottawa. «Remarquable, cette manière de combiner le grandiose avec de fins détails! », a lancé Daniel Bouchard, chef d’antenne pour Radio-Canada au téléjournal Ottawa-Gatineau. «Quel beau spectacle! Les costumes, les danses et les chorégraphies sont spectaculaires», s’est émerveillée pour sa part Madeleine Meilleur, ministre provinciale des Services sociaux et communautaires de l’Ontario.
  • Un ingénieur : "Après avoir vu le Spectacle, j’ai encore plus envie d’apprendre le Falun Gong" (Photo)

    Matthew Peace et sa femme Neiel Irsrael ont assisté à la seconde représentation du Spectacle du Nouvel An Chinois à Boston. "Regarder ce spectacle c’était comme regarder au travers d’une fenêtre donnant sur l’ancienne culture Chinoise. Je veux maintenant apprendre le Falun Gong. Avant j’étais intéressé et y avais même jeté un coup d’œil. Je vois la connexion entre le Falun Gong et l’ancienne culture Chinoise. Je comprends que cette sphère d’énergie à l'intérieur d'un pratiquant ne cesse de circuler et de se régénérer. C' est le pouvoir de la compassion." a dit M. Peace en sortant du spectacle.
  • Colorado (USA) Denver Westwood News: Tout simplement divin

    Cela aurait pu être du jazz, du ballet ou du hip-hop, mais ma fille cent pour cent américaine est une danseuse chinoise, amoureuse des costumes en soie, des accessoires et des pas gracieux et recherchés qui forment la base du genre traditionnel. Généralement l'effort d'un groupe, la forme arbore une chorégraphie entièrement classique, et c'est loin d'être aussi facile que cela paraît lorsqu'une rangée de beautés asiatiques sveltes et élancées et élégamment fardées marche à petits pas toutes ornées de coiffes parées de bijoux et vêtues de robes de soie de couleur aquarelle lumineuses C'est tout ce qu'aiment les petites filles et il est fort à parier que nous serons assises au premier rang lorsque le Spectacle du Nouvel An chinois de la Télévision New Tang Dynasty de New York viendra à Denver ce week-end
  • Un critique de spectacles de Hollywood et de Broadway commente le Spectacle du Nouvel An Chinois à Denver (photos)

    Bob Bows est un critique pour le magazine Variety et il écrit aussi des critiques sur les spectacles de Hollywood et de Broadway pour le Denver Post. Il a dit que le matérialisme prédomine partout de nos jours, et il n'y a pas beaucoup de différence entre le capitalisme et le communisme. Il estime qu'il est impossible que chacun obtienne le bonheur par la poursuite de la recherche matériel, et que tôt ou tard, les êtres humains devront la transcender afin de faire des progrès. Aussi, il pense que le message véhiculé par le spectacle joue un bon rôle pour le public occidental.
  • Un professeur taiwanais et ancien doyen des arts libéraux à l'Université de Huafan attend avec impatience le Spectacle du Nouvel An chinois 2008 à Boston (Photo)

    Dr. Chou Chun-tang, ancien doyen de l’Université des arts libéraux de l'Université de Huafan a assisté pour la première fois au Spectacle du Nouvel An chinois 2007 au Boston Opera House et a été convaincu de la Renaissance de la culture traditionnelle chinoise. Il escompte voir les quatre représentations du Spectacle du Nouvel An chinois 2008 et passer à nouveau un moment agréable avec les arts traditionnels chinois.
  • Denver Post : Le Nouvel An Chinois embrasse la tradition (Photos)

    La "Célébration du Nouvel an chinois " est un spectacle international itinérant qui tente de présenter un portrait vivant et authentique des arts chinois sans contamination de la propagande moderne. C’est une triste incongruité qu’un spectacle célébrant une profonde histoire artistique ne puisse pas se produire dans le pays même qui lui a donné naissance.
  • Selon Amnesty International l'injection léthale en Chine est une diversion des atrocités commises en matière de droits de l'homme

    La BBC a cité un coordinateur d'Amnesty pour la région Asie Pacifique, disant que l'utilisation de l'injection léthale par la Chine défie l'appel international à révoquer la peine capitale, et que la pratique ne peut résoudre les problèmes qui s'ensuivent. Il était dit dans le reportage : "Leur coordinateur pense que changer la méthode d'exécution ne peut pas résoudre le problème de l'exécution de gens innocents, des condamnations injustes et les controverses sur l'arbitrage et cette mesure de la Chine a violé l'esprit Olympique de respect de l'humanité. "
  • Entretien spécial avec Mme Lin Xiling : "Le Spectacle de NTDTV révele la beauté sereine de l’harmonie entre le Ciel et l’Homme" (Photo) (Part 1)

    Mme Lin Xiling a débuté sa carrière littéraire et artistique à un jeune age, et est connue comme étant ‘’ la dernière Droitière en Chine.’’ Elle a déjà vu les spectacles desArts divins de la scène quatre fois. Juste avant Noël 2007, après avoir vu Holiday Wonders à New York pour la seconde fois, Mme Lin a été profondément touchée et a senti renaître son espoir pour le futur. Une semaine plus tard, les souvenirs et les sentiments de Mme Lin au sujet du spectacle étaient encore frais dans son esprit et elle a accepté avec joie notre entretien ...
  • ‘’Ce qu’ils font c'est communiquer l’esprit intérieur’’

    De nombreux membres du public ont fait l’éloge de ce spectacle comme étant unique et spécial, et Mme Rachlin était d’accord avec eux :’‘’ C’est un spectacle absolument unique. Ce n’est pas seulement une performance artistique, mais une expression de l’esprit ; pleine de vigueur et d'entrain qui inspire les cœurs . Non seulement, sa forme extérieur et son contenu sont beaux, mais sa beauté tient aussi au fait qu'il véhicule de nombreuses valeurs traditionnelles en suivant les anciennes coutumes et vertus. "
  • Un chroniqueur de Californie dévoile le harcèlement des élus du gouvernement local par le Consulat Chinois

    Un chroniqueur du " OC Register’, second plus grand quotidien de Californie, a publié un article le 9 janvier 2008, dévoilant une lettre du Consulat Chinois de Los Angeles visant à forcer les élus locaux à ne pas soutenir "Le Spectacle du Nouvel An Chinois" qui doit avoir lieu ce mois-ci à San Diego et Los Angeles. Un élu était en colère, de ce fait il a envoyé un courrier au Consulat Chinois disant qu’il avait été ‘insulté’ par cette lettre, et en a profité pour leur rappeler que les « sociétés dites libres tolèrent la critique » au lieu de la réprimer.