Reportages des médias et Communiqués de presse

Publications | TV & Radios | Communiqués de presse | Presse internet

  • Central News Agency (CNA) : Holiday Wonders de NTDTV va élargir sa tournée de représentations mondiale

    Central News Agency (CNA) rapportait le 14 décembre 2007, que les spectacles de Holiday Wonders de New Tang Dynastie (NTDTV) ont été chaleureusement accueillis l'an dernier dans plus de 30 grandes villes du monde, dont New-York. Cette année ils élargiront la tournée à 60 villes, dont New York, Baltimore, et Tampa. La section de Taiwan devrait présenter 20 représentations en avril 2008. NTDTV et la Troupe des Arts divins de New-York espèrent amener en Chine des prestations de danse qui représentent vraiment la culture chinoise dans le futur.
  • Hong Kong : Les plaignants de Hong Kong dans la poursuite judiciaire contre Jiang ont tenu une conférence de presse sur l’approbation de la Cour Suprême et le progrès de la plainte

    The Epoch Times a rapporté que le procès civil, dans lequel deux pratiquants du Falun Gong ont accusé Jiang Zemin et deux anciens hauts fonctionnaires du PCC, a fait des progrès significatifs. La Cour Suprême de Hong Kong a donné l’autorisation le 9 août que l’affaire soit entendue hors juridiction. L’avocat des plaignants a préparé la traduction en chinois de tous les documents juridiques requis qui ont été examinés par la Cour Suprême. Les pratiquants du Falun Gong espèrent que les tribunaux de Hong Kong se conformeront à la justice, viendront à bout de toutes les interférences, et traduiront les trois accusés devant un tribunal en Chine le plus vite possible.
  • Radio France International : Amnesty International condamne le PCC pour son échec à tenir sa promesse d'améliorer les droits de l'homme

    L'avocat des droits de l'homme, Biao Teng a dit : "Si les droits de l'homme en Chine ne s'améliorent pas, les activistes des droits de l'homme devraient appeler les gouvernements et les athlètes de tous les pays à boycotter les Jeux Olympiques de Pékin". La Commission française consultative des droits de l'homme a récemment remis un Prix des droits de l'homme à Biao Teng. Les avocats des droits de l'homme Mo Shaoping et Jinsong Li se sont également vus remettre un prix par cette même commission.
  • Des artistes qui redonnent vie à la culture chinoise

    Dans la Chine ancienne, on croyait que les capacités et le savoir-faire des gens se développaient au cours de plusieurs incarnations. Il fallait plusieurs vies pour qu’un artiste maîtrise son art parfaitement. Un artiste devait également faire un grand cheminement intérieur pour s’améliorer en tant qu’être humain, sans quoi ses réalisations artistiques plafonneraient. Ces principes de la Chine antique sont au cœur de la réflexion artistique de New Tang Dynasty Television (NTDTV) qui produit la Célébration du Nouvel An chinois qui sera de passage à Montréal du 15 au 17 janvier prochain. Une de ces artistes, Hsieh Pei-Jong, est née à Taiwan où elle a d’abord commencé des leçons de piano, d’alto et de ballet à l’âge de six ans. Après sa venue aux États-Unis, elle a complété un baccalauréat et une maîtrise en piano.
  • Khaleej Times Online (UAE): Amnesty International accuse la Chine de revenir sur ses engagements en matière de droits olympiques

    BERLIN – Vendredi, Amnesty International a accusé la Chine de revenir sur ses promesses d’améliorer la situation des droits de l’homme dans le pays avant d’accueillir les Jeux Olympiques de 2008. "En 2001, alors en compétition pour l’obtention des Jeux, la Chine avait promis d’avancer dans la protection des droits humains et d’assouplir la censure, mais il y a eu peu d’actions engagées pour mettre en oeuvre ces promesses," dit Barbara Lochbihler, le Secrétaire Général de la l’Antenne Allemande d’Amnesty International. Appelant la Chine à libérer les militants des droits de l’homme détenus, Mme Lochbihler a dit qu’Amnesty ne s’attendait pas à ce que la situation s’améliore mais plutôt qu’elle se détériore à l’approche des Jeux.
  • Radio France Internationale : Des intellectuels chinois connus déclarent que la persécution du Falun Gong est injuste

    Le 5 décembre 2007, Radio France Internationale a rapporté l’opinion du célèbre économiste Mao Yushi sur le système de rééducation par le travail utilisé par le Parti communiste chinois pour persécuter de nombreux pratiquants de Falun Gong. M. Mao a déclaré : « La persécution du Falun Gong est illégale. Elle est contraire au droit à la liberté de croyance des citoyens chinois. Le Parti communiste utilise des moyens politiques pour un groupe dont la foi n’est pas basée sur la politique. C'est complètement déraisonnable et c’est un problème qui doit être résolu le plus tôt possible. »
  • FDI : Lumière est faite sur encore huit morts du Falun Gong en Chine

    Les victimes se répartissent sur cinq provinces et les âges vont de 26 à 70 ans. Les morts ont résulté de complications suite à la torture, au gavage forcé, et de l'administration de drogues toxiques. Tous les individus ont été arrêtés et détenus en violation des lois chinoises et internationales. Le nombre total de morts documentées aux mains des autorités communistes chinoises s'élève à présent à 3.109.
  • The Sound of Germany : The Mirror ne laissera jamais le Parti communiste chinois décider de ce que les médias allemands doivent rapporter

    Selon l'article, Hans-Ulrich Stoldt, porte-parole de 'Mirror Publishing House' a dit à un journaliste de 'Sound of Germany' qu'ils avaient reçu jeudi dernier une note du Musée d'art moderne Duolun de Shanghai annulant l'exposition des manchettes du Mirror Weekly qui devait commencer cette semaine. Stephen Augusta, Rédacteur en Chef du Mirror a dit "Nous ne pouvons pas permettre aux services de contrôle de la Chine de nous dire quelles activités sont souhaitables [pour eux] et lesquelles ne le sont pas." Il a dit également que parce que le Mirror avait couvert l'infiltration d'espions du PCC en Allemagne, les supporters chinois du PCC avaient manifesté devant les éditions du Mirror ces dernières semaines.
  • Allemagne : La Société internationale pour les droits de l'homme condamne le Parti communiste chinois

    Citant le rapport du rapporteur spécial sur la torture, M. Manfred Nowak et le rapport de deux enquêteurs canadiens indépendants, Koerper a fait remarquer que le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants est un crime plus brutal que la torture : "Deux sur trois victimes de la torture sont des pratiquants de Falun Gong." "Non seulement cela, le rapport d'enquête intitulé "Prélèvements meurtriers" publié par deux canadiens, David Kilgour et David Matas, a envoyé des ondes de choc. Le rapport détaillait comment le régime totalitaire du PCC profite des organes de pratiquants de Falun Gong jeunes et sains. Les deux canadiens ont rassemblé plus de trente sortes de preuves, qui montrent clairement que les pratiquants de Falun Gong en Chine sont systématiquement assassinés pour leurs organes."
  • Des réfugiés du Falun Gong atterissent en sécurité sur le sol des Etats-Unis

    NEW YORK — Le gouvernement des Etats-Unis a réussi à faire venir six réfugiés du Falun Gong en sécurité aux Etats Unis a dit mardi le Centre d'Information du Falun Dafa. Les six, qui sont arrivés ensemble la semaine dernière, font partie d'un plus vaste contingent d'adhérents du Falun Gong qui ont survécu à la persécution en Chine avant de s'enfuir en Thaïlande. Le cas de l'artiste Liu Baochun, 65 ans, et de sa femme Gao Jinying, 62 ans, est particulièrement poignant. Liu est un sculpteur connu qui a été Directeur exécutif de l'Institut de scupture de la province du Hebei et lauréat de plusieurs prix internationaux.
  • Vingt-neuf millions de voix pour la liberté, trois ans après les 'Neuf commentaires'

    Le 17e Congrès du Parti communiste chinois (PCC) qui a eu lieu en octobre dernier s’est apparemment conclu sans accroc. Toutefois, sous le vernis d’une Chine moderne, une vague de résistance continue de croître dans toute la société. À l’extérieur du congrès, il n’y avait aucune contestation en vue, donnant l’impression au millier de journalistes présents, que le PCC demeurait parfaitement en contrôle. C’est l’image que les médias étrangers ont l’autorisation de voir : celle d’une Chine montante, stable et «harmonieuse», comme le dirigeant Hu Jintao aime la décrire. Mais, sous les radars de la plupart des observateurs, existe une Chine qui avance dans l’autre direction, vers la démocratie et la libération du joug communiste.
  • Fusion entre l’Est et l’Ouest pour le Nouvel An chinois

    À l’approche des Jeux de Pékin en 2008, beaucoup de gens connaissent les impacts économiques de la montée de la Chine sur la scène internationale, mais peu connaissent la culture de l’empire du Milieu. Un spectacle haut en couleur qui dépeint l’essence des traditions chinoises dénuées de la culture du Parti communiste soulignera, pour une deuxième année consécutive à Montréal, la nouvelle année du calendrier lunaire.
  • Radio Free Asia : La World Association of Newspapers condamne le contrôle d’Internet et des médias par le Parti communiste chinois

    Le 20 novembre 2007, Radio Free Asia a diffusé une récente déclaration de la World Association of Newspapers condamnant la Chine, ensemble avec d’autres pays, pour leur contrôle de l'Internet et des médias. Selon l'information ils ont déclaré: “La Chine a failli à remplir ses promesses sur la liberté de la presse auxquelles elle s'était engagée en demandant les Jeux Olympiques de 2008. Au moins trente journalistes et cinquante dissidents sont actuellement en prison en Chine. » Ils ont aussi appelé les participants aux Jeux Olympiques : « à exercer des pressions sur les autorités chinoises afin qu’elles mettent fin à leurs flagrantes et persistantes violations des droits de l’homme. »
  • Ottawa Citizen, Canada - Ce que nous savons au sujet des prélèvements d'organes en Chine

    L'argument de Glen McGregor dans le Ottawa Citoyen de samedi ("Inside China's 'crematorium'") est que l'opinion publique ne devrait pas déclarer le gouvernement de la Chine coupable de voler les organes de pratiquants de Falun Gong sur la base de preuves indirectes, aussi accablantes puissent elles être. Il veut voir un scalpel avec du sang, entendre la confession d’un chirurgien ou d' un "donneur" d’organe qui a survécu...
  • Communiqué de presse (Allemagne) : Ne renvoyez pas un pratiquant de Falun Gong entre les griffes du régime communiste chinois

    “Je m'appelle Zhen Wang. Je suis venu à Bielefeld de Shanghai. Je suis un pratiquant de Falun Gong et un survivant du camp de travail d'esclaves de Shanghai Qingpu. J'ai été arrêté parce que je pratique le Falun Gong. A cause de la torture on m'a implanté une prothèse de la hanche du côté droit et du côté gauche. A présent, le Parti communiste chinois prélève les organes de pratiquants de Falun Gong vivants et les vend pour le profit. Ils m'ont aussi pris du sang et fait passer un électrocardiogramme lorsque je suis arrivé au camp. Mais quand j'ai eu besoin d'attention médicale, ils l'ont ignoré. A l'époque, je n'y ai pas réfléchi. Mais c'est tout à fait logique après qu'on ait lu le rapport d'enquête sur le prélèvement d'organes. Aujourd'hui la décision doit être prise par la cour, d'accorder ou de refuser l'asile à Wang Zhongo, pratiquant de Falun Gong. J'appelle chacun à venir nous soutenir à la cour."