Témoignages individuels

  • Un cadre de la police choisit de rechercher la vérité, de démissionner du PCC et de devenir un homme de bien

    Un cadre de la police dans la Province du Guangdong a persécuté, en toute ignorance et sous l'influence du Parti communiste chinois, de nombreuses bonnes personnes. Il a généré une quantité considérable de karma ce qui a occasionné de grandes tribulations pour lui et sa famille. Il y a environ un an, sa femme et son père ont eu tout deux un cancer, l'un après l'autre, son frère a eu un accident de voiture. Même son propre emploi était en péril ...
  • Ce qu’ils font est pour le bien des autres

    Mon épouse a commencé la pratique du Falun Gong il y a quelques années et a vu ses maladies guéries. A l’époque, j’étais en excellente santé et je pensais n’avoir pas besoin de la pratique du Falun Gong. Après que le régime du PCC ait commencé à persécuter le Falun Gong en 1999, mon épouse est allée à Pékin appeler à la justice, et a été en conséquence envoyée dans un camp de travaux forcés. Vous pouvez imaginer combien il était difficile d’élever deux enfants en son absence. Influencé par la propagande du PCC, j’ai graduellement cru à leurs mensonges. Je ne réalisais pas que la difficile situation de ma famille était causée par le régime du PCC et que j’étais moi aussi victime de la persécution
  • Les employés d’une compagnie au capital étranger bénéficient d'apprendre la vérité

    "Je travaille dans une entreprise au capital étranger en Chine. Dans mon travail, j'ai rencontré beaucoup de personnes prédestinées. Après leur avoir clarifié les faits, nombre d'entre elles en ont bénéficié. Ce qui suit sont quelques exemples de tels cas. J'espère que chacun en viendra à connaître le principe que le bien engendre le bien et que le mal récolte le mal. Pour des raisons de sécurité, j'ai omis toute information personnelle des récits suivants...
  • Comment un non-pratiquant a compris et décidé de propager les faits à propos du Falun Gong et de la persécution

    Je vis dans une ville de Chine continentale. Aujourd’hui, je voudrais partager avec chacun certaines choses qui me tiennent à cœur depuis longtemps. Bien que je ne pratique pas le Falun Gong, je voudrais que chacun sache que les matériaux du Falun Gong qui clarifient les faits sont un véritable trésor, et je suggère que chacun les chérisse.
  • Une expérience de première main du cruel lavage de cerveau au camp de travail forcé des femmes de Pékin (2ème partie)

    Le courrier a toujours été une façon conviviale d’envoyer des messages liés à des événements de la vie, le bonheur, l’amour, l’espoir, et ce depuis l’antiquité. Dans ces derniers sept ans de persécution, des lettres adressées à et envoyées par des pratiquantes détenues ont été utilisées par les autorités comme partie de la torture psychologique et constituent une preuve du déclin moral de l’humanité actuelle...
  • Les médecins n'arrêtaient pas de répéter : " C’est un miracle de Dieu. "

    À la mi-mars de cette année, j’ai demandé à sortir de l'Hôpital. Les médecins ont dit ; " Vous avez une maladie très grave, comment voulez-vous que nous vous laissions partir ? Vous devez faire une tomodensitométrie et nous examinerons les résultats avant de prendre une décision." Les médecins ont été étonnés quand ils ont eu les résultats de la tomographie. On voyait un profil clair des poumons, comme s’il n’y avait jamais eu de maladie. Les médecins n'arrêtaient pas de répéter : " C’est un miracle de Dieu! "
  • Falun Dafa m’a permis de retourner à l’école

    Je m’appelle Xiao Xuan et je suis en deuxième année au collège. Le jour du Nouvel an 2007, j’ai appris que j’avais un cancer des os. Des membres de ma famille m’ont emmenée à Pékin pour y subir des examens. Le médecin a suggéré que je suive d’abord une chimiothérapie, puis une opération, et de nouveau une chimiothérapie, ce qui pourrait prendre une année complète ...
  • Les divinités regardent le coeur des gens

    Un directeur général dans un grand groupe de la Province du Shandong a sincèrement renoncé à son adhésion au PCC après que sa mère, une pratiquante du Falun Gong, l'ait persuadé de le faire. Il portait tous les jours sur lui une carte sur laquelle il était écrit : "Falun Gong Hao; Zhen Shan Ren Hao" (Falun Gong est bon - Authenticité-Compassion-Tolérance est bon) . L'année dernière, il a eu un accident de voiture. La voiture s'est totalement retournée, mais aucun des quatre occupants n'a été blessé. Seul cet homme a ressenti un petit inconfort au niveau du cou. Se rappelant de la carte qu'il avait sur lui, il a récité : "Falun Gong Hao; Zhen Shan Ren Hao" Très rapidement tout est rentré dans l'ordre...
  • Sauver un juge

    Le beau-frère d’un pratiquant de Shenyang, M. A est un juge d’une cinquantaine d’années à la retraite. Il a été lourdement empoisonné par la culture du Parti communiste. Bien qu’ayant été mis de coté politiquement et forcé de prendre sa retraite de bonne heure parce qu’il ne voulait pas être corrompu, il croyait encore dans le PCC et n’a pas voulu écouter la vérité sur Dafa. Le juge était en bonne santé, mais a soudain développé une infection du foie...
  • Un monsieur âgé est guéri d’une cirrhose au foi et d’ascites après avoir pratiqué le Falun Gong pendant seulement un mois

    ... De retour chez lui, un pratiquant du Falun Gong lui a rendu visite. Ce pratiquant lui a parlé des effets de guérison miraculeux et de la grandeur d’élever son caractère moral dans la pratique du Falun Gong. Il lui a aussi donné le livre 'Zhuan Falun'. Parce que ce gentleman âgé avait une fois pratiqué dans le Bouddhisme, il a su immédiatement que c’était un livre précieux et il a commencé à le lire.
  • Un patient atteint d’un cancer du pancréas se rétablit après avoir sincèrement récité ‘’Falun Dafa est bon’’

    Un de mes parent est pratiquant de Falun Dafa. Il m’a dit que Dafa ne regarde que le cœur des gens. ‘’Tant que tu réciteras sincèrement ‘Falun Dafa Hao’ (Falun Dafa est bon !) , ce sera très puissant’’, a t-il dit. Je pensais que je pourrais essayer, ainsi, j'ai récité sincèrement ‘’Falun Dafa Hao’’. Je récitais ces mots et ne pensais pas à ma maladie. Peu de temps après, j'ai commencé à aller de mieux en mieux. Plus tard, je suis allé à l’hôpital pour un contrôle. Tout était normal, ce qui a stupéfié même les médecins.
  • L'esprit droit du Directeur général d’une société

    Selon la politique du Parti Communiste Chinois à ce moment là, tous les pratiquants qui sont allés à Pékin pour faire appel devaient avoir leurs payes et bonus déduits de leurs salaires et ils devaient même travailler pendant les vacances et être surveillés par des gens spéciaux. Dans cet environnement très stressant, le directeur général a paré à toutes les pressions et a dit à tous les directeurs de sa société : ’ Nous traitons chaque situation de la même manière peu importe ce que les gens croient, tant qu’ils n’agissent pas contre les réglements de l'entreprise.’
  • La sagesse de ma cousine

    Je suis retournée dans ma ville natale en 2006 et j’ai rendu visite à la fille aînée de mon oncle... Je lui ai expliqué la vérité sur le Falun Gong et l’ai convaincue de démissionner du Parti communiste chinois (PCC). Quand je lui ai parlé de la campagne de désinformation que le PCC a utilisé pour justifier sa persécution et que c’était un tissu de mensonges, allant jusqu’à mettre en scène l’évènement de l’auto immolation sur la place Tiananmen, ma cousine m’a dit : "Je sais que la propagande du PCC est truquée, répandant des rumeurs et attaquant le Falun Gong."
  • Des vies sauvées par Dafa : Deux histoires

    Lors de l'été 2005, Mme Xiang, vice principale d'une école privée dans le District de Jixi Province de Heilungkiang, avait rassemblé 30 étudiants à Mudanjiang afin de prendre un bus pour aller à l'école. Alors que le bus passait les "Neuf Virages et les 18 Courbes" le long de la rivière Suifen, Mme Xiang a senti que le bus commençait à faire de violentes embardées. Elle a vu la figure du chauffeur virer au blanc. Elle a senti que le chauffeur avait perdu le contrôle et que le bus allait se fracasser s'écraser sur la berge et tomber dans la rivière...
  • Le bonheur surgit dès que vous rectifiez votre esprit.

    Je me suis senti coupable pendant plus d'un an alors même que mon coeur était rempli de beauté et d'un espoir infini. Plus je pense à cela, plus il m'est difficile de retenir mes larmes. En 1999, la diffamation du Falun Gong à l'échelle du pays tout entier, m'a informé sur la pratique. Quand j'ai vu la jeune fille brûlée lors de la mise en scène d'auto-immolation, mourir subitement, ma haine envers le Falun Gong a augmenté. Je pense que beaucoup de gens comme la personne que j'étais alors, ont détesté et méprisé le Falun Gong et ses pratiquants .La persécution devenant de plus en plus grave, les gens qui s'étaient intéressés au Falun Gong ont eu peur, ils ne voulaient plus, et à la fin, avaient peur de parler du Falun Gong.