4322 morts confirmées

  • Le pratiquant de Dafa de la province de Qinghai, He Wanji, est torturé à la mort

    He Wanji, un homme de 53 ans, était un policier de la section de sécurité de la gare de Xining dans la province de Qinghai. Depuis le 20 juillet 1999, il avait été constamment persécuté parce qu'il persistait dans sa pratique du Falun Dafa. Il a été envoyé deux fois aux camps de travail forcé. Le 30 décembre 2002, il a été illégalement condamné à 17 ans de prison et envoyé à la prison de Haomen dans Haibeizhou, province de Qinghai. Le 28 mai 2003, la police a soudainement informé sa famille qu'il était mort d'une crise cardiaque.
  • Le policier Zhu Wenyong a assassiné le pratiquant Gao Xianmin en l'alimentant de force avec de l'eau à haute concentration de sel

    Après la mort de Gao Xianmin, les autorités du « bureau 610 » ont répandu des rumeurs dans la zone de Tianhe indiquant que Gao Xianmin était mort d'une crise cardiaque. Elles ont également menacé les membres de la famille de Gao Xianmin pour qu'ils ne révèlent pas la vérité . Elles ont menacé la famille: « Il est mort. Vous devez considérer ceux qui sont encore vivants ». Ils ont également interdit à des pratiquants de Dafa d'aller assister au service funèbre chez lui.
  • Le bébé d'une pratiquante enceinte est mort pendant qu'elle était en détention

    Une pratiquante de Falun Gong âgée d'environ 35 ans résidait dans le Comté de Qi à Tianjin. Comme elle refusait de renoncer à sa croyance dans les enseignements de Falun Dafa, la police de Tianjin l'a détenue de force malgré qu'elle soit enceinte. Elle a été renvoyée à la maison juste avant qu'elle ne donne naissance à un bébé. mort-né, vraisemblablement en raison du mauvais traitement que la pratiquante a reçu dans la détention
  • Torturé à mort : L’ancien principal de l’école primaire, Yan Shaoyuan, de la province de Hunan

    M. Yan était une personne de coeur très respecté dans la ville de Hengyang. Le 6 mars 2002, son épouse et lui travaillaient dans leur entreprise familiale, quand une troupe de policiers est soudainement apparue et l'a enlevé. La police a également pillé le magasin, et s'est approprié toutes les marchandises et leur argent. Le magasin de M. Yan qui avait une valeur de 70.000 Yuan, a été ainsi complètement détruit. Plusieurs des membres de sa famille et ses parents ont été également affectés. Pendant la détention, M. Yan a été brutalement torturé et il est mort le 24 février 2003.
  • La police du Camp de Travail de Daxing à Beijing admet avoir tué la pratiquante du Falun Dafa, Dong Cuifang

    La pratiquante du Falun Dafa Dong Cuifang de la Ville de Gaocheng dans la Province de Hebei a été battue à mort le 20 mars 2003 au Camp de Travail de Daxing à Beijing. Il y avait des contusions partout sur son corps. En dépit des preuves clairement visibles, les représentants du camp de travail ont nié avoir employé la violence pour persécuter cruellement cette pratiquante et ont menti en disant que Dong Cuifang était morte d’un « effondrement mental. » Les parents de Dong Cuifang ont fait appel, demandant que le Centre d’Identification Médical à Beijing fasse une autopsie.
  • La pratiquante de Dafa, Mme Zhang Nengxiu, est tuée après avoir exposé le meurtre d’une compagne de pratique à Chongqing

    Zhang Nengxiu, une femme dans la cinquantaine, vivait dans la zone résidentielle de l’usine Wangjiang à Chongqing. Le 25 avril 2003, la pratiquante de Dafa Xu Huijuan a été poussée d’une falaise par des voyous alors qu’elle distribuait des documents clarifiant la vérité de Dafa, elle est morte sur le coup. Ensuite, la police a mis les documents clarifiant la vérité sur son corps et a pris des photos. Ils ont retransmis l’histoire sur des programmes de télévision passant dans l’usine, proclamant que Xu Hiujian était tombée et s’était tuée pendant qu’elle distribuait des dépliants de Falun Gong.
  • Un pratiquant de Dafa déterminé dans sa croyance est torturé à mort au 1er camp de travail de Fushun.

    Avant sa mort, bien qu’il puisse tout juste joindre les deux bouts, Wei utilisa tout son argent pour des documents de clarification de la vérité. Le bureau 6-10 de Fushun lui demanda : « Comment pouvez-vous être si stupide pour donner 10.000 yuans ( monnaie chinoise, le salaire mensuel d’un travailleur moyen en ville est d’environ 500 yuans) à des étrangers ? » Wei répondit : « Je ne suis pas stupide. Simplement vous ne connaissez pas les faits à propos du Falun Gong. Je vais continuer à utiliser mon argent pour préparer des documents de clarification de la vérité. Je veux que vous sachiez que le Falun Gong est bon. »
  • M. Wei Laihe, un pratiquant de Falun Gong meurt en résultat de la persécution

    Wei Laihe, était un pratiquant de 37 ans de la région de Linxikuang du district de Guye dans la ville de Tangshan, province de Hebei. Avant l’ouverture du 16ème congrès, des policiers sont entrés chez Wei par effraction et l’ont emmené au poste de police local, prétendant « Nous avons à parler avec vous. » Ils ont détenu Wei au poste et il a entrepris une grève de la faim pour protester contre l’arrestation illégale. Quelques jours plus tard, la famille de Wei a été autorisée à l’emmener chez lui. Bien qu’il ait été envoyé à l’hôpital pour un traitement d’urgence, Wei n’en est pas moins décédé.
  • Plus d’Informations sur la torture à mort du pratiquant de Dafa Li Jian dans la province de Henan Camp de travail N°3

    Lin Jian fut torturé à mort à environ 3h du matin le 25 avril 2002. La police lui injecta un produit après sa mort pour fabriquer une preuve et couvrir leur crime. Ils envoyèrent son corps à l’hôpital pour « secours ». Ils dirent que les tentatives de le sauver avaient échoué et que Ii Jian était mort d’un « arrêt du cœur. »
  • Une pratiquante de Dafa brutalement battue à mort dans le camp de travail pour femmes de Nanmusi

    Le jour suivant (26 avril) un groupe de gardes de prison ont jeté Zhu Yinfang dans une pièce et ont commencé à la torturer. Ils ont serré ses menottes. Certains lui ont marché sur les jambes. D’autres l’ont frappé à coups de poings et de pieds. On pouvait entendre ses terribles cris malgré le ruban adhésif lui fermant la bouche.Zhu Yinfang est tombée dans le coma en résultat de la torture et après que les gardes de la prison aient appelé à l’aide, deux infirmières ont essayé de la ranimer sans succès. Alors ils sont allés chercher un médecin qui a prononcé, « Cette personne est morte, elle n’est pas dans le coma ! »
  • La Pratiquante du Falun Dafa Mme Xu Weiwen a été torturée a mort

    Pour protester contre sa détention illégale, elle commença une grève de la faim. La police l’a torturée malgré qu'elle fut extrêmement faible. A la fin de 2002, la nouvelle qu'elle avait été torturée à la mort nous est parvenue.
  • La mort tragique d’une pratiquante de Dafa en Mongolie Intérieure (Photo)

    Elle avait fait une grève de la faim pour protester contre sa détention illégale. La police n’autorisa pas sa famille à lui rendre visite. Le 26 mai, Liu Yuxiang était au bord de la mort et fut envoyée à l’hôpital de la ville. Elle mourut à 8h45 environ le soir du même jour (le 26 mai). Au moment de sa mort, ses dents de devant étaient devenues noires et sa bouche était légèrement ouverte, ce qui peut avoir été causé par un gavage brutal. Par la suite, la police bloqua l’information et menaça la famille pour tenter d’échapper à la responsabilité de leur crime.
  • Une femme de 60 ans torturée à mort dans le camp de travail force de Masanjia

    Mme Bai Shuzhen, était une pratiquante de Dafa de 60 ans de la ville de Wafangdian, provinde ce Liaoning. Elle avait été arrêtée arbitrairement de nombreuses fois et détenue au Centre de Détention de Wafangdian pour être allée à Beijing faire appel pour Dafa, et souffert toutes sortes de tortures. Suivant sa seconde arrestation illégale, elle fut envoyée au Camp de Travail Forcé de Masanjia où elle souffrit aussi des tortures brutales, comme d’être forcée de s’accroupir sur une planche de bois de 10 cm de long, ou sur une brique, d’être choquée avec des batons électriques à haut voltage, et d’être exposée à la chaleur du soleil. Elle fut torturée aux limites de son endurance et mourut tragiquement en avril 2003.
  • Trois pratiquants de Dafa sauvagement tués par la police de la province de Shanxi

    Une des victimes tuées par la police de la province de Shanxi était un pratiquant d’une trentaine d’années qui travaillait au la Cinquième Mine du Bureau Minéral de Shanxi Yangquan. Son nom est inconnu, mais nous savons que sa femme, Mme Zhang Wenli a aussi été emprisonnée en même temps au Camp de Travail de Xindian pour n’avoir pas voulu abandonner sa croyance en Dafa. Ce pratiquant fut illégalement condamné à la « ré-éducation » par le travail forcé en 2002 et envoyé au Camp de Travail de Xindian à Taiyuan. Après le Festival de Printemps de cette année, il fit une grève de la faim pendant plus de 40 jours pour protester contre cette injuste persécution. Il fut sauvagement gavé à mort.
  • FDI : Sept pratiquants de Falun Gong torturés à mort pour avoir exposé la persécution en Chine

    – Simplement parce qu’ils ont distribué des dépliants exposant la persécution du Falun Gong ou parce qu’ils ont voyagé à Beijing pour faire appel pacifiquement, encore sept pratiquants de Falun Gong ont été torturés à mort.