4363 morts confirmées

  • Des policiers ont arrêté arbitrairement et tué la pratiquante de Falun Gong Wang Minli à Jilin, dans la Province de Jilin (Photo)

    La pratiquante de Falun Gong Wang Minli originaire de Jilin a été arrêtée arbitrairement le 15 mars 2007 à 13h, par un groupe de policiers de la Division de la Sécurité nationale du poste de police du district de Changyi menés par Du Xingze. Elle a été détenue au poste de police de la rue Yueshan à Jilin, où des agents de la sécurité nationale l’ont battue et torturée de manière barbare. Ils lui ont versé dans les yeux un flacon d’huile de moutarde, ce qui lui a fait perdre la vue d’un œil. Ils ont aussi cassé une de ses jambes en la battant à coups de bâtons en bois. Ensuite ils l’ont envoyée au Centre de détention municipal de Jilin.
  • Mme. Tang Xingyun, 65 ans, a été torturée à mort par dix policiers dans l’agglomération de Shenyang

    A huit heures le soir du 10 mars 2007, des policiers du poste de police de Shashan ont enlevé Tang Xingyun, une pratiquante de Falun Dafa de l' agglomération de Shenyang dans la province du Liaoning. Quelqu’un avait prévenu la police que Tang avait distribué une information clarifiant les faits dans la région. Elle n’avait distribué que deux copies. Puis les malfrats de la police l'ont torturée avec huit matraques électriques et la dame de 65 ans est morte au poste de police sans avoir pu dire un mot.
  • Jiang Bai, pratiquante de Falun Dafa, meurt suite à la persécution au centre de détention de Daqing (province de Heilongjiang) (photo)

    Le 26 juin 2007, la famille de Jiang Bai a appris qu'elle était à l'hôpital de l'industrie pétroliaire de Daqing. Ses vieux parents sont venus lui rendre visite. Ils ont constaté qu'elle était menottée à son lit. Ses jambes étaient couvertes de contusions et elles étaient gonflées. On lui administrait de l'oxygène, elle ne pouvait pas parler, et juste une peu d'eau l'étouffait presque. Malgré son état, deux policiers la surveillaient en permanence. Jiang Bai est décélée le 28 juin 2007. Elle est morte avec des fers de 5 kilos à ses chevilles. La police était pressée d’incinérer son corps malgré l'insistance de sa famille pour faire appel à la justice.
  • Laissée paralysée par la torture, Mme Dou Suli, pratiquante de la province de Shandong meurt d’une mort prématurée

    Mme Dou Suli pratiquante de Falun Gong du comté Juancheng a été illégalement arrêtée. Ont participé à l’arrestation les agents du département de police du comté Juancheng et le Bureau 610. Au moment de sa libération le 7 octobre 2006, elle avait perdu toute sensation et était handicapée, en dépit des traitements médicaux. Elle ne pouvait plus parler et avait perdu sa capacité à prendre soin d’elle-même à cause d’une paralysie du coté droit de son corps. Elle est décédée le 25 mai 2007.
  • Le Procuratorat de la Ville de Chengdu (province du Sichuan) responsable de la mort de Mme Zhao Zhongling, condamnée à trois ans de travaux forcés alors qu’elle était sur son lit de mort

    Le 23 mars, 2007, le personnel du Procuratorat du district de Jinniu a convoqué Mme Zhao Zhongling sous le prétexte d' "avoir un entretien" avec elle . Sa famille a pensé que c’était aussi simple que ça. Ils ne se seraient jamais attendu à ce qu'un procuratorat censé travailler "pour le peuple" l'arrêterait et la détiendrait. Les parents de Mme Zhao, dans les 70 ans, ne s’attendaient pas à ne jamais revoir leur fille.
  • M. Kong Xiangzhu de la province de Heilongjiang torturé à mort ( Photo)

    Dans la soirée du 1er mai 2002, les agents de police ont trompé M. Kong Xiangzhu l’amenant à se rendre sur un site de construction et l’ont arrêté. Ils ont déclaré qu’il était impliqué dans l’interception d’une TV câblée pour diffuser les faits concernant la persécution. Lorsque sa famille a appris qu’il était en réanimation dans un hôpital, elle s’y est précipitée mais il était déjà en salle d’opération. Son corps entier était couvert de contusions et de plaies. Après dix mois d’efforts incessants, la famille de M. Kong a assuré sa libération après s’être fait extorquer cinq mille yuans. M. Kong était alors aussi maigre qu’un squelette et inconscient.M. Kong Xiangzhu est mort dans la soirée du 23 juin 2007
  • Mme Gao Caifeng de la ville de Dalian dans la province du Liaoning est décédée et ses enfants sont persécutés à répétition

    Après que sa fille, Zhou Meihua, ait été kidnappée et envoyée au Camp de Travail Forcé de Masanjia le 17 avril 2007, Mme Gao Caifeng s'est rendue deux fois à Masanjia afin de demander sa libération. La première fois, elle a eu la permission de voir sa fille. Celle-ci avait été torturée si brutalement qu'elle en était défigurée. La fois d'après, lorsqu'elle est retournée à Masanjia, elle a emmené sa petite-fille avec elle, Jiahui, la fille de Zhou Meihua âgée de huit ans, ainsi que sa voisine. Jiahui n'avait pas vu sa mère depuis longtemps, mais les autorités du camp de travail n'y ont accordé aucune attention et ont refusé à la fille et à la grand-mère toute chance de voir Zhou Meihua.
  • Quatre pratiquants morts en résultat de la persécution

    Mme Zhang Jinrong, une pratiquante de Falun Dafa de l'agglomération de Shuangcheng, dans la province du Heilongjiang s'est rendue à Pékin pour valider Dafa en mai 2000 et a été arrêtée par la police à la gare ferroviaire de Shuangcheng. Le lendemain elle a été emmenée à un centre de détention, où elle a été détenue pendant un demi mois. Lors de sa détention elle a été soumises à de terribles agressions physiques et psychologiques. Elle ne s'est jamais remise après sa libération et est décédée en septembre 2000, elle n'avait que 44 ans.
  • La mort de Liu Liang soulève des questions: Le Bureau 610 fait obstruction à l'enquête

    Le 26 décembre 2006, plusieurs agents du " Bureau 610 " local et le commissariat de police se sont introduits au domicile de M. Liu Liang. Ils ont confisqué son ordinateur ainsi que des livres de Falun Gong, et ils ont arrêté Liu Liang et sa mère. Parce que sa mère pratique également le Falun Gong, elle a été détenue pendant 15 jours avant d'être relâchée. Les autorités ont tenté de condamner illégalement Liu Liang à une peine de prison, toutefois à cause du manque de preuve, Liu Liang a été relâché après 20 jours de détention. Le 30 mai 2007, le Département de Police de la ville de Qingdao a ordonné au Département de Police de la ville de Jiaozhou, au Procuratorat et à la Cour de récolter des preuves pour l'affaire de Liu Liang ...
  • Mme Zhang Chunfang meurt en raison de la torture dans la prison pour femmes de Pékin

    La pratiquante de Falun Dafa Mme Zhang Chunfang de Pékin a été détenue dans la prison pour femmes de Pékin pour une peine de trois ans depuis 2005. Après être restée sans connaissance pendant plus de dix jours elle est morte le 15 juin 2007. Après que Mme Zhang Chunfang soit morte, l'administration de la prison a tenté d'empêcher sa famille de voir son corps.
  • He Yingqing, de la ville de Changsha de la province du Hunan décède suite à la persécution dans un camp de travaux forcés

    Mme He Yingqing était une instructrice supérieure à l'Institut de formation professionnelle des technologies biologiques, mécaniques et électriques de Hunan. Au début de 2007, après huit ans de persécution, elle a été libérée du camp de travaux forcés de Baimalong dans la ville de Zhuzhou. Après son retour à la maison, elle n'a pas pu récupérer. Le 24 juin 2007, elle est décédée à l'âge de 41 ans.
  • La pratiquante de Falun Gong Su Kezhen de l’agglomération de Jingmen, province de Hubei, est morte en résultat de la persécution

    En prison, Su Kezhen a protesté par une grève de la faim et enduré toutes sortes de tortures brutales. Plusieurs de ses dents ont été cassées sous les coups et ses mains étaient gravement enflées par les menottes étroitement serrées au point que la police n’arrivait plus à les fermer. Ils ont du renforcer les menottes avec des fils de métal pour lui restreindre les poignets. De plus, ils l’ont suspendue par les bras et laissée tomber par terre encore et encore. Du fait de la torture pendant qu’elle était incarcérée et des fréquents harcèlements et menaces des services de police de l’agglomération de Jingmen et du Poste de police de Tuanlin Mme. Su Kezhen est décédée l’après midi du 24 mai 2007.
  • Mme. Liu Shujuan de la province de Hebei est morte sous la persécution

    Mme Liu Shujuan a été enmenée contre sa volonté au centre de détention de Gaogezhuang par des officiers du département de police de la ville de Sanhe. Elle a été forcée à écrire une déclaration de garantie et condamnée au travail forcé. Sa maladie de cœur est réapparue suite à la torture, et le camp de travail de Kaiping a refusé de l'accepter. Le bureau 610 de l'agglomération de Sanhe a alors détenu Mme Liu au centre de détention local où elle a fait plusieurs crises cardiaques. Le bureau 610 a non seulement refusé de la libérer, mais l’a envoyée au camp de travail de Baoding avec une peine d’un an en avril 2006. Peu de temps après que Mme Liu Shujuan ait été libérée et soit retournée chez elle après un an de travaux forcés, elle est morte le 25 avril 2007 du fait des mauvais traitements prolongés
  • Un pratiquant, Zhou Shuhai, meurt suite à la torture et aux mauvais traitements à la prison de l'agglomération de Daqing (Heilongjiang Province) - Sa dépouille a été incinérée

    La dépouille du pratiquant de Falun Gong Zhou Shuhai a été incinérée le 4 juin 2007. Il est mort en résultat de la persécution à la prison de Daqing. Zhou Shuhai avait été condamné à cinq ans et demi d'emprisonnement, envoyé à la Prison de Hulan et ultérieurement transféré à la prison de Dqing. Il est mort le 31 mai 2007.
  • Mme. Fu Guiju de l'agglomération de Zhangjiakou, province du Hebei est décédée dans un Centre de détention après avoir été violemment gavée

    Le 4 juin 2007, la police a emmené Mme Fu Guiju et une autre pratiquante, Mme Qin Yueling, pour les incarcérer à nouveau. Les deux femmes venaient d'être relâchées et n'avaient pas récupéré. Ces deux pratiquantes ont été détenues dans le Centre de détention de Shilansi. La police a confisqué l'ordinateur de Mme Qin Yueling parmi d'autres choses. Seulement dix jours plus tard, le 14 juin 2007, le Procuratorat du district de Qiaoxi a émis un mandat d'"arrestation" pour plusieurs pratiquants qui étaient déjà incarcérés, parmi lesquels Mme Fu Gujie, Mme Qin Yueling et Mme Cheng Xiu'e. Les plans étaient de les condamner sévèrement . Le 18 juin, 2007, Mme. Fu Guiju est morte après avoir été violemment gavée dans le Centre de détention de Shisanli .