Mme Qi Changping de la ville de Suining dans la Province du Sichuan est décédée en résultat de la persécution

Print

A cause de la persécution à long terme du Falun Gong par le Parti communiste chinois, Mme Qi Changping, une pratiquante âgée de 62 ans de la ville de Suining dans la Province de Sichuan, a été obligée de quitter sa maison. Elle a du vivre dans l'environnement hostile d'une personne sans domicile jusqu'à son décès survenu le 11 février 2008.

Mme Qi a été détenue de nombreuses fois et condamnée au camp de travail forcé deux fois parce qu'elle refusait d'abandonner sa pratique du Falun Gong. Même ses parents ont été harcelés, et la police a pillé leur maison. Son mari n'avait nulle part où demander justice et il est décédé. Mme Qi a été constamment harcelée par la police locale. De surcroit, l'entreprise de son mari (la 75eme Equipe de la Compagnie de Transport du Comté de Daying) l'a également harcelé sans discontinuer. Dans le but d'échapper à tout cela elle a pensé qu'elle devait quitter son domicile pour longtemps. En 2007, les membres du Parti communiste de sa ville natale et son employeur ont pénétré chez elle de force, ils ont pillé sa maison et filmé en vidéo alors qu'il n'y avait personne sur place. Il ont également annoncé une récompense de 500 à 1.000 yuans pour toute information la concernant.


Mme Qi Changping était une fermière dans l'agglomération de Liangfeng dans le District de Anju de la ville de Suining, Province de Sichuan. Ella avait commencé la pratique du Falun Dafa en juin1996, et son anémie de plus de 2 ans avait été guérie. Mme Qi a dit un jour : "Le Maître nous a sauvés ma famille et moi."

Depuis juillet 1999, le PCC a gratuitement fabriqué des mensonges pour diffamer le Falun Gong et persécuter les pratiquants. Mme Qi s'est rendue à Beijing deux fois pour demander justice, et deux fois, elle a été arrêtée et détenue.

A la mi août 2000, Mme Qi est allée rendre visite à sa plus jeune sœur, qui était détenue dans le Centre de Détention de Wujiawan Le directeur du camp, Luo a appréhendé Mme Qi et l'a fait condamnée à un an dans un camp de travail forcé. Le 10 octobre 2000, Mme Qi a été placée dans le Camp de Travail pour Femmes de Nanmusi du Comté de Zishong. Elle a été soumise au lavage de cerveau; forcée à rester debout face à un mur pendant une longue période de temps; on l'a fait mettre en position militaire à genoux par terre pendant de longues périodes et courir sans arrêt (les pratiquants qui ne courraient pas assez vite étaient bourrés de coup de poing et de pied).

Le 7 février 2002, Mme Qi Changping a été dénoncée à la police alors qu'elle distribuait du matériel de clarification des faits dans l'agglomération de Buyun. Elle a été arrêté et emmenée au Commissariat de Police de Baima. Le Secrétaire du Parti, Zhou, lui a donné des coups de poing et il l'a injuriée. Il l'a également touchée de façon indécente. Un autre fonctionnaire nommé Zhou a crié : "Laisse moi la battre à mort. Même si elle est battue à mort, nous ne serons pas tenus légalement responsables." Mme Qi a été emprisonnée pendant 40 jours dans le Centre de Détention de Longquansi puis envoyée de nouveau dans un camp de travail forcé. Dans ce camp de travail, elle a été gravement torturée. Elle a été forcée de prendre la position militaire, de s'agenouiller par terre pendant de longues périodes, elle n'avait pas l'autorisation d'aller aux toilettes, etc. Elle n'était pas autorisée à bouger. Les autorités du camp de travail ont assigné deux prisonniers à sa surveillance. Elle était battue si elle bougeait même un tout petit peu. Elle devait se lever à 3h du matin et n'était pas autorisée à aller dormir jusqu'à après minuit.

Mme Qi a été libérée à la fin décembre 2003. Pendant qu'elle était dans le camp de travail, son mari a souffert d'anxiété, de peur, et d'une forte pression artérielle. Il a été continuellement harcelé par les autorités. En conséquence, il est devenu gravement malade. Il n'y avait personne pour s'occuper de lui et il est décédé.

En pleine nuit le 7 octobre 2004, Mme Qi a une fois de plus été arrêtée et détenue au Centre de Détention de Longquansi pendant plus de 20 jours.

Aux environs de 17h le 28 juin 2007, les policiers de la ville de Suining ont détruit quatre sites locaux de production de matériel de clarification de la vérité et ils ont arrêté beaucoup de pratiquants. La police a pris plusieurs ordinateurs de bureau, des imprimantes, une massicoteuse, des agrafeuses, des machines à laminer, des antennes satellites, etc. Depuis ce jour, la police a cherché partout Mme Qi, même aux domiciles des ses enfants. Ils ont affiché une récompense de 1.000 yuans pour sa capture. Mme Qi a été forcée de quitter sa maison et a erré d'un endroit à l'autre afin d'éviter d'être arrêtée, jusqu'à sa mort.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.org/mh/articles/2008/2/29/173315.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.