4213 morts confirmées

  • Liu Juhua, pratiquante de la province du Guizhou est morte deux heures après son arrestation

    Pratiquante de Falun Dafa, Liu Juhua, la cinquantaine a été illégalement arrêtée chez elle par le personnel du Parti communiste chinois à environ 9h le 5 décembre 2006. Elle est décédée deux heures plus tard. on a rapporté que la police avait payé cent mille yuan (information à vérifier) et prétendu qu'elle avait "sauté d'un bâtiment élevé." Mais le corps de Lu Juhua ne montrait aucune blessure visible. Les détails attendent une enquête.
  • Photos du pratiquant Wang Huachen après qu’il ait été brutalement battu (Agglomération de Huludao, province du Liaoning, torturé à mort en 2002)

    Au quatrième étage de la Brigade de la Sécurité Politique, quatre agents de police ont pris la chemise de Wang Huachen, baissé ses pantalons au-dessous des genoux, et menotté ses mains derrière son dos. Puis la police l’a brutalement battu avec des matraques de bois et des bâtons de ‘’crocs du loup’’ [ un bâton de caoutchouc hérissé de pointes, lestées de plomb. Il cause des dommages aux organes internes mais ne laisse apparaître aucune blessure à la surface du corps. Il s’agit de l’un des outils de tortures les plus vicieux, et bien qu’interdit, il est encore utilisé dans les camps de travail.] Ils l’ont aussi torturé avec des matraques électriques. La torture a duré plus de deux heures. Chaque fois qu’il perdait connaissance, ils versaient de l’eau froide sur sa tête, et continuaient à le battre.
  • La pratiquante de Falun Gong Mme Qiu Subi de la ville de Leshan, province de Sichuan âgée de 66 ans est décédée suite à la persécution

    En novembre 1999, Mme Qiu et son fils Lei Song sont allés à Beijing pour faire appel en faveur de Dafa. Ils ont été illégalement détenus pendant un mois. Une fois libérés ils ont dû se présenter au commissariat tous les matins pendant six mois et on ne les laissait quitter le commissariat que le soir. La police locale de l’Institut et le département de sécurité ont interdit à Lei Song d’exercer un travail pour gagner sa vie, ce qui a mis le mari de Mme Qiu très en colère. On lui a diagnostiqué un cancer du poumon avancé et il en est mort en octobre 2000...
  • M. Chen Jun a appris le Falun Gong en prison et a été battu à mort à la Prison de Tilanqiao à Shanghai

    M. Chen Jun, de la province du Hunan, avait vingt sept ou vingt huit ans. Il a été battu à mort par le personnel de la prison de Tilanqiao dans l'agglomération de Shanghai parce qu'il avait commencé à pratiquer le Falun Gong alors qu'il purgeait sa peine.
  • M. Sun Changde, un pratiquant de Falun Dafa de la ville de Changchun, meurt à 43 ans suite à la persécution à la prison de Jilin

    M. Sun Changde, un pratiquant de Falun Dafa âgé de 43 ans de la ville de Changchun, province du Jilin, a été illégalement condamné à huit ans de prison en 2002 et a été détenu à la prison n°2 de la province du Jilin, également appelée prison de Jilin. Il a été sauvagement torturé et a développé une grave tuberculose. Les autorités de la prison ont refusé de le libérer en dépit de son état et sa santé a continué à se détériorer. Il a été par la suite libéré en juin 2006, lorsque ses deux poumons étaient complètement ulcérés et qu’il crachait du sang. Il est décédé le 28 novembre 2006.
  • La mort de huit pratiquants de Falun Gong liée à la persécution confirmée en novembre 2006 (Photos)

    En novembre 2006, des sources ont confirmé que huit autres pratiquants de Falun Gong de Chine continentale sont morts à cause de la persécution. Ces huit pratiquants sont morts entre janvier et novembre 2006, quatre d’entre eux sont morts en novembre 2006. Beaucoup de pratiquants de Falun Gong sont encore détenus dans des centres de détention du PCC, des camps de travaux forcés, des prisons et sont soumis à des tortures physiques et mentales impitoyables. Des cas où les pratiquants de Falun Gong sont torturés à mort ou à l’infirmité continuent à se produire.
  • M.Li Hongfu meurt à 31 ans à la suite de sept ans de torture (Photo)

    M. Li Hongfu avait commencé à pratiquer le Falun Gong à la fin de 1997. Il vivait selon les principes de Vérité-Compassion-Tolérance, était aimable, aidait souvent les autres, et était connu comme une personne de bien. En juillet 2000, la police l’enleva alors qu’il clarifiait la vérité. La police de Dadukou le condamna arbitrairement à un an de travail forcé. Il fut torturé par les gardes au Camp de travaux forcés de Xinshanping puis ils prolongèrent sa peine d’encore six mois sans la moindre justification légale.
  • Mme. Bai Yanyun, 39ans, est morte de la brutalité de la police en 2005

    En juillet ou août 2005 Des policiers trouvèrent une copie des Neuf commentaires sur le Parti communiste chez elle. Ils l’arrêtèrent et l’emmenèrent au Département du district de Lianhuashan, où ils l’interrogèrent, la battirent brutalement et la menacèrent, mettant sa vie en danger. La police l’envoya à l’Hôpital central de Ezhou city pour un traitement d’urgence. Elle mourut à l’hôpital le 20 octobre 2005. Avant qu’elle ne meurt, Mme Bao demanda aux membres de sa famille de la revêtir de son costume d’exercices. Elle demeura consciente jusqu’à ce que sa famille l’habille, puis elle mourut
  • M. Yang Fengbin a été torturé à mort en 2004

    M. Yang Fengbin, pratiquant de Falun Dafa de 58 ans vivait dans le village de Shijian, ville de Dongcun, agglomération de Haiyang, dans la province du Shandong. Il était graveur de pierre, avait un corps sain et était connu dans le village pour sa gentillesse. En 2004, M. Yang fut arrêté par les policiers du départment de la ville de Dongcun sans raison. Il fut torturé à mort en seulement quatre jours. Des policiers avertirent sa famille et mentirent en disant que M. Yang s’était suicidé en sautant du haut d’un bâtiment. Sa famille n’a aucun endroit où exprimer ses griefs.
  • Mme Cao Aihua est torturée à mort dans le camp de travaux forcés pour femme du Xinjiang

    Mme Cao Aihue, une pratiquante de Falun Dafa de la ville de Aksu, province de Xinjiang a été illegallement arrêtée en aout 2006 alors qu’elle utilisait des billets de banque avec un message encourageant à quitter le PCC. Au milieu du mois de novembre, Mme Cao a été envoyée au camp de travaux forcés pour femmes de Urumqi. Elle est morte en une semaine des suites de la torture. C’était la troisième fois que Mme Cao était internée dans un camp de travaux forcés.
  • Après la mort de son mari et de son fils, Lu Puilan âgée de 78 ans de la province de Shandong est décédée aussi suite à la persécution

    L’après midi du 1er février 2005, plus de dix policiers dirigés ont arrêté Dong Yuehua le fils de Lu Peilan sur le marché de Longcheng pendant qu'une dizaine d'autres policiers fouillaient sa maison. Ils ont trouvé une série de vidéo des enseignements de Dafa et un livre. Le policier Zhou Zhong a dit : « Nous avons arrêté Dong Yuehua et mis en centre de détention et tout ceci ce sont les preuves de son crime. » M. Dong Yuehua a été battu au point d'avoir le visage déformé. Mme Lu Peilan a eu si peur qu’elle a fait une dépression. Depuis plus de sept ans de nombreux membres de sa famille ont été tourmentés et sont morts suite à la persécution. Mme Lu Peilan est aussi décédée le 22 octobre 2006.
  • Un pratiquant, Chen Jiansheng, est tué par perfusion intraveineuse infusée avec de l’urine après avoir été gavé de force à l’eau hautement salée au camp de travail Zaozihe dans la province du Shaanxi

    Chen Jiansheng, un pratiquant de la ville de Xi’an, province Shaanxi, est mort le 11 octobre 2005 à la suite de la torture endurée au camp de travail Zaozihe, province Shaanxi. Depuis que la persécution a commencé en 1999, Chen faisait publiquement connaître la vérité à propos du Falun Gong. À la fin de 2004, la police l’a repéré et arrêté alors qu’il distribuait une information et l'a jeté au camp de travail Zaozihe où il a souffert la torture. En septembre 2005, Chen a fait une grève de la faim de désobéissance civile protestant contre la torture brutale. Pour le punir, les gardiens de prison ont ordonné aux détenus de la prison d’intensifier la torture.
  • M. Chen Guanghui, ancien directeur de division d’une banque, meurt à 40 ans après un coma de plus de deux ans suite à la persécution à la prison de Suzhou dans la province du Jiangsu

    M. Chen Guanghui, un pratiquant de quarante ans, diplômé de l'université de Nanjing, est mort le 12 décembre 2006. On ignore les détails de sa mort. Il est très probable que sa mère soit en état d'arrestation à domicile et surveillée par la police du régime communiste chinois. L'état végétatif de M. Chen était dû à la torture qu'il avait subie à la prison de Suzhou en juillet 2004. Au cours de ces deux dernières années, sa vie n’a tenu que grâce à l'équipement de soutien.
  • Mme. Zhang Yunzhi de la ville de Qiqihar meurt suite aux passages à tabac brutaux

    Vers 7h30 heure le matin du 31 mars 2006, plus de 100 policiers du département du district de Nianzishan ont pénétré par effraction chez quatre pratiquants simultanément. Sept pratiquants ont été arrêtés. Deux d’entre eux ont réussi à s’échapper. La police a confisqué trois ordinateurs, 2 VCD, une caméra vidéo, et quelques livres de Falun Dafa. Les pratiquants détenus ont été brutalement battus visant spécifiquement Mme Zhang Yunzhi, ils lui ont couvert la tête d'un sac plastique et ont commencé à la battre impitoyablement.
  • Comment le camp de travaux forcés de la ville de Jiamusi a persécuté à mort le pratiquant Wu Chunlong

    Wu Chunlong a été condamné plus tard à trois années supplémentaires de travaux forcés. Cette fois, il n’a pas survécu. Les gardes Liu Hongguang et Guo Gang l’ont tué parce qu’ils l’ont découvert avec des articles de Falun Dafa. Le garde Liu Hongguang a donné l’ordre de le torturer à volonté. Liu a demandé si Monsieur Wu obéirait à leurs instructions. Wu Chunlong lui a répondu, « Les pratiquants de Dafa n’ont violé aucune loi, pourquoi suivrais-je des instructions irraisonnables ? » Liu Hongguang a ordonné : « Torturez-le jusqu’à ce qu’il obéisse ! »