La santé de M. Guo Xiaojun s'est beaucoup détériorée en détention; les visites de son avocat lui sont refusées

Nom: Guo Xiaojun (郭小军)
Genre : masculin
Âge: la quarantaine
Adresse: Shanghai
Emploi: ancien professeur, département des sciences informatiques, université de Jiaotong à Shanghai
Date de l'arrestation la plus récente: 7 janvier 2010
Dernier lieu de détention: prison de Tilanqiao (提篮桥监狱)
Ville: Shanghai
Sévices subis: détention, lavage de cerveau, condamnation illégale, coups, privation de sommeil, fouille du domicile, torture, travaux forcés, interdiction d'utiliser les toilettes

M. Guo Xiaojun, un pratiquant de Falun Gong et ancien professeur au département d'informatique à l'université de Jiaotong à Shanghai, a été incarcéré à la prison de Tilanqiao à Shanghai en novembre 2010 pour sa croyance. Avant sa peine de prison, M. Guo a été détenu et interrogé au département de police de Baoshan, ce qui a eu pour conséquence des épisodes fréquents de cécité intermittente. Cet état s'est aggravé à la prison de Tilanqiao. Les responsables de la prison ont refusé à plusieurs reprises la demande de sa famille pour sa libération sous parole médicale parce que M. Guo refusait de renoncer à sa croyance.

Lorsque la famille de M. Guo et un avocat ont visité la prison, l'avocat n'a pas été autorisé à rencontrer M. Guo. La prison a exigé que la famille leur remette l'autorisation de M. Guo pour engager un avocat. Mais quelques jours plus tard, un agent du nom de Yang, du bureau des visites de la prison, les a rappelés et a demandé la documentation sur le permis de l'avocat, disant que sinon la prison ne permettrait pas à M. Guo de signer l'autorisation de l'avocat. La famille était surprise par cette demande et a demandé à la police de leur envoyer une déclaration écrite de la demande. «Nous n'avons aucune obligation de le faire», a répondu Yang. La famille lui a dit que la prison rendait délibérément les choses difficiles pour M. Guo et que cela était contraire à la loi. Ils ont également indiqué qu'ils déposeraient une plainte auprès des autorités. Yang est resté indifférent et a rétorqué: «Comme vous voulez.»

Le 7 janvier 2010, M. Guo Xiaojun a été soumis à un interrogatoire prolongé après avoir été arrêté par les policiers de la sécurité domestique du district de Baoshan. La police a pointé un projecteur puissant directement dans les yeux de M. Guo pendant une longue période, ce qui lui a causé une vision floue et une cécité temporaire. En novembre 2010, la famille de M. Guo a réussi à lui rendre visite à la prison de Tilanqiao. Quand ils ont demandé à lui apporter des vêtements d'hiver, les responsables de la prison ont refusé. Un gardien en chef a dit que ce serait une violation au règlement du pénitencier.

Après consultation avec des ophtalmologues, la famille a appris que les épisodes fréquents de cécité temporaire de M. Guo sont appelées «spasmes des artères rétiniennes», qui est un état dangereux, comparable à un infarctus du myocarde et une grave angine de poitrine. Si l'état se produit trop souvent, cela peut provoquer une rupture des vaisseaux et sans traitement approprié, le patient peut faire face à une cécité permanente.

En mai 2011, sous la pression de sa famille, la prison a emmené M. Guo à l'hôpital n°1 de Shanghai pour un examen. Lors du voyage à l'hôpital, les policiers lui ont couvert la tête d'un linceul noir et l'ont menotté et enchaîné. La visite à l'hôpital a aggravé son état. Il a souffert d'une pression à la poitrine, d'hypertension artérielle et sa vision s'est détériorée.

En plus d'une mauvaise vision et d'une mauvaise santé générale, la prison refusait également à M. Guo des repas adéquats. Sa famille a demandé à plusieurs reprises à la prison et aux hautes autorités de le libérer pour qu'il puisse recevoir des soins médicaux adéquats.

Lors d'une visite en avril, la famille a appris que M. Guo avait succombé à un autre épisode de cécité temporaire quelques jours auparavant et qui a duré plus de 40 minutes. La famille se souvenait de l'avertissement du médecin: si le patient ne reçoit pas un traitement d'urgence lorsque la cécité temporaire dure plus de 40 minutes, il pourrait faire face à une cécité permanente. La famille a rappelé ceci à la prison, mais jusqu'à présent ils n'ont pas reçu de réponse.

Article connexe: «Mr. Guo Xiaojun, Former Lecturer at Shanghai Transportation University, in Life-threatening Situation» (http://en.minghui.org/html/articles/2011/11/16/129503.html)

Prison de Tilanqiao à Shanghai
Opérateur: +86-21-55589900
Chef de la prison: Dai Weidong
Chef de section du bureau général: Wang Yong, Ext. 1511
Zone 5 de la prison: +86-21-55589900
Chef de la zone 5 de la prison: Liu Wei, Ext. 2510St

Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise:
http://en.minghui.org/html/articles/2012/6/14/133955.html
Version chinoise:
http://www.minghui.org/mh/articles/2012/5/30/258242.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.