San Francisco: les pratiquants de Falun Gong dénoncent les crimes de haine du PCC

Les pratiquants de Falun Gong de San Francisco ont organisé une démonstration et une conférence de presse sur les marches de l'Hôtel de ville le 14 juin 2012 afin d’exposer les crimes haineux du Parti communiste chinois (PCC). Ils en ont appelé le gouvernement de la ville à traduire les criminels en justice et à protéger les droits des pratiquants du Falun Gong.

Les pratiquants de Falun Gong de San Francisco attirent l’attention sur les crimes haineux du Parti communiste chinois lors d’une conférence de presse sur les marches du City Hall de San Francisco, le 14 juin 2012 (photos Epoch Times)


Dr Zhang Xuerong, porte-parole du Falun Gong, a souligné : “De telles confrontations ont eu lieu cinq fois au cours des sept derniers mois. À deux reprises des pratiquantes ont été frappés. Nous avons eu des documents arrachés de nos mains, volés ou déchirés. Nous avons également régulièrement essuyé de gros mots et des insultes.”

“Mais ce n’est pas seulement ces sept derniers mois. Les pratiquants du Falun Gong de San Francisco endurent patiemment de telles agressions depuis 13 ans ” a ajouté Dr Zhang.


“Ce sont des crimes haineux. La seule cause est que des gens influencés par le consulat chinois veulent agresser le Falun Gong. Nous nous sommes rendus au City Hall jeudi pour demander que ces crimes cessent” a dit Dr Zhang.

Une récente irruption de violence contre les pratiquants de Falun Gong motivait la manifestation du 14 juin. Le dimanche 10 juin, à l'angle des rues Grant et Washington dans le quartier chinois, un groupe de quatre ou cinq pratiquants se sont réunis pour distribuer des dépliants et tenir une pancarte informant à propos du Falun Gong et de la persécution de la pratique en Chine. Selon les pratiquants présents, le scénario s’est déroulé comme suit.

A l’angle de ces rues, se tenait debout derrière les pratiquants un Chinois avec un T-shirt rouge. Debout en hauteur sur un tabouret à voix haute il a insulté le Falun Gong et crié des slogans de soutien au régime chinois.


Un Chinois plus âgé portant un chapeau s’est approché des pratiquants du Falun Gong. Il a également insulté les pratiquants puis a envoyé son poing sur l’un deux touchant la mâchoire du jeune homme nommé Derek Wang. Puis il a frappé Wang au visage une deuxième fois.

L’homme en T-shirt rouge est descendu de son tabouret et a incité le vieil homme de partir vite avant l’arrivée de la police, parce que les pratiquants avaint pris des photos de l’homme en train de frapper Wang et appelé le 911 pour demander assistance.


Le vieil homme a commencé à partir mais les pratiquants lui ont barré le passage. L’homme au T-shirt rouge a alors donné un coup de poing au visage à une pratiquante, Mme Wang. Mme Wang n’est pas apparentée à Derek Wang.


Avant l’arrivée de la police une Chinoise dans la foule a conseillé au vieil homme de s'allonger par terre et de prétendre que c’était lui qui avait été frappé. Il s’est couché et a fermé les yeux, et quand les ambulanciers sont arrivés, ils l’ont mis dans une ambulance et l'ont emmené.

Une plainte a été déposée à la fois contre le vieil homme au chapeau et l'homme au T-shirt rouge. Au centre de traumatologie de l'Hôpital général de San Francisco, Derek Wang et Mme Wang ont été diagnostiqués tous les deux avoir des contusions sur leurs visages.

Des photos prises par les pratiquants du Falun Gong d’un homme agressant les pratiquants dans le quartier chinois de San Francisco (photos par the Epoch Times)


Mme Wang, une des victimes a dit: “Ces attaques violentes contre les pratiquants du Falun Gong ont déjà eu lieu auparavant dans le quartier chinois. Je me demande pourquoi certains Chinois haïssent le Falun Gong ? En parlant avec eux je constate que la plupart ne connaissent même pas le Falun Gong. Ils n’ont aucune idée de pourquoi le PCC a lancé la persécution du Falun Gong. ”


La sœur de Mme Wang a été assassinée alors qu’elle était en détention en Chine et quand Mme Wang a examiné le corps elle a constaté que les bras de sa sœur étaient étroitement attachés avec du ruban adhésif ensanglanté , son bras gauche était enflé comme une miche de pain et le bas de son corps était complètement dénudé. Le viol et les agressions sexuelles sont une forme généralisée de torture contre les pratiquants de Falun Gong en Chine.


Le frère de Mme Wang a été détenu pendant plus de dix ans parce qu’il pratique le Falun Gong et a subi de graves tortures.


Mme Wang a dit: “J’ai parlé avec de nombreux Américains. Une fois ils ont appris les faits au sujet de la persécution et la vérité au sujet du Falun Gong, Ils nous ont soutenu et exprimé de la sympathie à mon égard. Tous ont condamné la violation des droits de l’homme. Pour moi, l’attitude des Américains envers le Falun Gong est tellement différente de celles de certains Chinois du quartier chinois. Cela me fait comprendre que le PCC a étendu sa haine [campagne] aux USA et essaie de laver le cerveau des Chinois ici.”

Selon Mme Wang, le Chinois en T-shirt rouge qui l’a attaquée, depuis des années se tient debout à l’angle des rues Washington et Grant criant et insultant les pratiquants du Falun Gong et d’autres groupes qui sont contre le PCC. “Beaucoup de personnes du quartier chinois le connaissent” a dit Mme Wang.


Derek Wang a raconté comment il a commencé la pratique du Falun Gong en 1997 alors qu’il n’avait que 10 ans. Après le début de la persécution en juillet 1999, sa mère a été détenue parce qu’elle pratique le Falun Gong, torturée jusqu'à être à l’article de la mort puis libérée. Derek continue de s’inquiéter pour sa sécurité en Chine.


“Les hommes qui nous ont attaqué dimanche, ne veulent pas que les gens dans le quartier chinois entendent ce que Mme Wang et Derek ont à dire.” Dr Zhang a dit : “Ils interfèrent pour empêcher les gens d’apprendre ce qui se passe en Chine.”


Zhang a dit que l’incident de dimanche dernier dans le quartier chinois, fait partie d'une série d'incidents visant à faire taire les pratiquants de Falun Gong. Elle pense que le consulat chinois à San Francisco est derrière les attaques et les abus et a rappelé des incidents similaires dans d'autres villes américaines.


L'un des incidents mentionnés par Zhang implique les attaques des pratiquants de Falun Gong dans Chinatown à Flushing, New York, qui a débuté en mai 2008 et a duré pendant des mois. Dans ce cas, le Consul général chinois Peng Keyu a été enregistré se vantant au téléphone d'avoir personnellement encouragé les agressions.


Immédiatement après la conférence de presse, les pratiquants de Falun Gong, y compris Derek Wang et Mme Wang sont allés aux bureaux du Maire Lee, du superviseur de la ville Chiu et du procureur du district. Ils ont présenté plusieurs demandes aux fonctionnaires : traduire en justice les personnes accusées de violence dans le récent incident; en savoir plus à propos du Falun Gong, et condamner fermement la persécution du Falun Gong en Chine et admonester le consulat chinois pour son interférence avec les activités du Falun Gong à San Francisco.


Source additionnelle :
http://www.theepochtimes.com/n2/united-states/falun-gong-practitioners-in-san-francisco-call-for-end-to-hate-crimes-252464.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.