"Le PCC dépense un quart de son PIB dans la persécution du Falun Gong"

Le 25 avril 2012 marque le 13ème anniversaire d’un appel des pratiquants de Falun Gong à Pékin, demandant la libération de 45 d’entre eux qui avaient été détenus et battus à Tianjin.

L’appel a pris fin après que le premier ministre d’alors, Zhu Rongji, ait rencontré des représentants du Falun Gong. Toutefois, le président Jiang Zemin a utilisé l’évènement comme prétexte pour lancer une persécution brutale à travers toute la Chine et qui a continué jusqu’à aujourd’hui. Les sommes d’argent qu’il a utilisées pour réprimer ces citoyens, presque une personne sur 10 dans un pays qui en compte I.3 milliard, dépassent l’imagination.

Jiang Zemin et sa faction, dont Luo Gan, Zeng Qinghong, Zhou Yongkang et Bo Xilai ont dépensé l’équivalent d’un quart du PIB de la Chine pour persécuter le Falun Gong. Lorsque Hu Jintao est devenu le président du PCC en 2003, il a été, dit-on, choqué de découvrir l’étendue de la persécution et qu’autant de richesses nationales y avaient été englouties.

" Selon mes estimations" a déclaré Xie Tian, professeur à l’Université de Aiken en Caroline du nord, " le PCC a utilisé un quart du PIB [de la Chine]. J’ai eu du mal à le croire au début. Dans un pays normal comme les Etats-Unis, le PIB est de 2 trillions de dollars. Le revenu du gouvernement est d’environ 500 à 600 millions de dollars, à peu près un quart du PIB. Donc si le gouvernement chinois a mis un quart de son PIB [dans la persécution], le montant est choquant.

“Le PCC en tant que système, existe à chaque niveau de la société chinoise, les Chinois endossent par conséquent un fardeau financier beaucoup plus lourd que la population d’une société normale. La persécution du Falun Gong ne repose que sur les incitations financières, ce qui alourdit encore ce fardeau.

" La persécution du Falun Gong ne se maintient que par l’argent. Si un pratiquant va faire appel à Pékin, le PCC enverra plusieurs policiers le ou la chercher pour le ou la ramener. Ils voyageront en couchettes et logeront dans des hôtels. Toutes ces dépenses sont remboursées. Les Bureaux 610 outrepassent les autorités de la sécurité publique à chaque niveau. Et ils tiennent un grand nombre de soi-disant classes de rééducation, installent un grand nombre de caméras de surveillance à travers le pays, construisent d’immenses camps et camps de concentration, détiennent des centaines de milliers ou même des millions de pratiquants de Falun Gong. Tout cela causant l’effondrement de l’économie chinoise. Et nous pouvons voir à présent que cela ne va pas tarder à causer l’effondrement du PCC.

"La tourmente aux plus hauts niveaux du PCC et le futur de ce dernier tournent autour de la persécution du Falun Gong. Les Chinois ignorent encore largement la véritable situation à l’intérieur de leur propre pays, tout comme de nombreux allemands n’étaient pas conscients de l’étendue de l’holocauste lors de la 2ème guerre mondiale. Lorsqu’ils découvriront l’ampleur du trou noir économique créé en raison de la persécution, qui n’a rien accompli pour le pays, ce sera considéré comme une catastrophe nationale."

Su Fei, NTD, New York.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.