Le 25 avril 1999: une date historique et mémorable

Il y a treize ans, le 25 avril 1999, 10 000 pratiquants du Falun Gong ont pacifiquement fait appel à l’extérieur du Bureau national des appels à Zhongnaihai à Beijing. Ils se sont rassemblés pour demander la libération de 45 pratiquants qui avaient été arrêtés par la police près de la ville de Tianjin. Les pratiquants ont clarifié la vérité aux autorités et soumis trois demandes légitimes : 1. Libérer les pratiquants de Falun Gong qui avaient été {illégalement arrêtés}. 2. Permettre la publication des livres du Falun Gong. 3. Permettre aux pratiquants du Falun Gong de pratiquer sans être harcelés par les autorités. Après avoir reçu une réponse raisonnable à leurs demandes, les 10 000 pratiquants se sont dispersés pacifiquement.


Cette journée restera dans les mémoires et fait maintenant partie de l'histoire. Il a été enregistré que 10.000 pratiquants de Falun Gong, avec une grande compassion et un grand courage, ont montré la grandeur de la pratique d’Authenticité-Compassion-Tolérance dans un environnement des plus autoritaires. Ils étaient rationnels et disciplinés et ont établi un exemple d’appel pacifique pour mettre fin à la persécution. Au cours des 13 ans qui ont suivi, les pratiquants de Falun Gong à l'intérieur et à l'extérieur de Chine ont avancé sur le chemin de clarifier les faits pacifiquement, rationnellement et complètement.

Clarifier les faits année après année pour les droits des gens

Un de mes amis a écrit en ligne :

"Un jour un bon ami m’a demandé: ‘pourquoi détestes-tu le Falun Gong?’ J’ai été surpris. J’ai réfléchi un peu et répondu franchement: ‘C’est vrai, je hais le Falun Gong, même si je ne le montre pas.”.'"


“Quand mon ami a demandé pourquoi; j’ai réfléchi un peu plus. N’était-il pas facile de répondre ? J’ai dit : ‘
Je sais que ce n’étaient que des mensonges diffusés à la TV’. Mon ami a de nouveau demandé: ‘Je sais qu’ils étaient fabriqués de toute pièce par CCTV pour démontrer pourquoi on doit détester le Falun Gong, mais ce que je te demande est pourquoi tu détestes le Falun Gong ? ”


“Pendant un moment je n’ai pas pu répondre. Mon ami a demandé si j’avais déjà lu un livre du Falun Gong. Cette fois j’ai été vraiment choqué. Non seulement je n’avais jamais lu un livre du Falun Gong, mais je ne connaissais que le titre d’un des livres intitulé Zhuan Falun qui était interdit. Je n’avais vu que la couverture de ce livre sans jamais l’ouvrir.


“Qu’était le Falun Gong ?”J’ai soudain eu un frisson. J’avais inconsciemment nourri de la haine envers le Falun Gong depuis de nombreuses années. En fait, je ne savais pas clairement de quoi il s’agissait, mais je le haissais quand même. Pourquoi? Cette fois, je me suis posé la question. ”


“Une fois que j’ai découvert que j’avais été endoctriné à haïr le Falun Gong pendant toutes ces années, j’ai été extrêmement troublé.” Il a dit qu’on lui avait toujours inculqué la haine envers le Falun Gong. En fait cela revenait à faire de lui un complice de la persécution.


Indépendamment de la façon dont le Parti communiste chinois (PCC) a mené la persécution en utilisant les médias pour déformer les faits au sujet de l’appel du 25 avril, en discréditant le Falun Gong, les pratiquants de Falun Gong se sont lancés dans une clarification des faits complète, pacifique et rationnelle. Ils le font généreusement, sans peur, avec compassion et en dépit de la brutale persécution. Au cours des 13 dernières années, les pratiquants de Falun Gong ont payé de leur propre sang et beaucoup ont perdu la vie. Ils ont tout donné pour que les gens du monde entier puissent apprendre la situation réelle et ils ne feront pas machine arrière. Grâce à ces efforts, les pratiquants de Falun Gong ont révélé tous les mensonges et les distorsions concernant le 25 avril, la vérité au sujet des soi-disant 1400 morts, la vérité à propos du simulacre de l’ “auto immolation” place Tiananmen etc. En ayant l’opportunité d’ apprendre la vérité, les gens peuvent vraiment comprendre le Falun Gong, éliminant ainsi tous les mensonges avec lesquels le PCC leur a lavé le cerveau et qui ont engendré la haine. Ils sont alors en mesure de se faire leur propre opinion. De cette perspective, les pratiquants de Falun Gong se sont opposés à la persécution, non seulement pour leur propre droit individuel à croire et ‘cultiver’, mais pour le droit de chacun, créant pour toutes les vies une occasion historique.


La persécution était vouée à l'échec dès le début

Dès septembre 2000, pour l’anniversaire de la prise de pouvoir du PCC, l’outil de propagande du PCC, Le Quotidien du peuple a déclaré que le PCC avait eu une “victoire décisive” dans la persécution du Falun Gong. Cette même année le chef du comité politique et juridique du PCC, Luo Gan, a admis qu’il faudrait deux ans pour complètement éradiquer le Falun Gong. L’ancien dirigeant du PCC, Jiang Zemin, a dit à son parti que d’ici mars (2000) : “Si vous n’arrivez pas à complètement éradiquer le Falun Gong, alors le jour où perdrez votre tête arrivera. Mais vous ne saurez pas pourquoi.”


En fait, à cette époque, le régime de Jiang avait du mal à maintenir la persécution. Dans les lieux de détention, peu importe la façon dont la police a abusait d'eux, les pratiquants de Falun Gong restaient maîtres d’eux-mêmes et calmes et disaient souvent: “Nous ne vous haïssons pas, parce que vous ne nous comprenez pas. ” “Nous ne vous considérons pas comme nos ennemis. ” Une telle noblesse et une si grande patience touchaient même les policiers au cœur le plus dur. Dans les prisons, aucun policier n’osait débattre avec eux, parce que les pratiquants tournaient souvent les interrogatoires en clarification de la vérité. De nombreux policiers se sont mis à concevoir de la sympathie envers le Falun Gong.


Ben que le régime communiste chinois considère le Falun Gong comme une menace, la police n'a trouvé aucunes similitudes avec les groupes de criminels dangereux ou de dissidents politiques. Ils ne savent pas pourquoi le régime leur a ordonné d'arrêter des gens qu'ils considèrent être de bonnes personnes. Certains policiers qui ont tenté de comprendre le Falun Gong ont soulevé des questions lors des interrogatoires. Ci-dessous une question typique :


Quel genre de personne sont exactement les pratiquants de Falun Gong ?

Les pratiquants du Falun Gong sont des personnes qui se conduisent selon les exigences de Falun Dafa et particulièrement selon les caractéristiques d’Authenticité, Compassion, Tolérance en se cultivant eux-mêmes. Une personne sur terre est comme une bouteille remplie de choses sales qui a coulé au fond d’une rivière. Ce n’est que quand les choses sales dans la bouteille ont été complètement vidées que la bouteille arrive à flotter. Les pratiquants essaient d’éliminer les mauvaises choses dans leur esprit, qui sont comme les choses sales dans la bouteille, par exemple le désir pour l’argent, le pouvoir et l’égoïsme. Ils disent : “Nous voulons devenir des gens vertueux.”


La personne moyenne considère que le but de la vie est l’argent, le pouvoir et la réputation et que la vie est courte et qu’il faut saisis le temps. Mais les pratiquants de Falun Gong, alors que leurs convictions sont contestéee, sont capables de tout abandonner. Quelle est donc la force capable de changer leur compréhension de la vérité de l'univers? Il n'y en a pas. Le fondateur du Falun Dafa, M. Li Hongzhi, a déclaré dès 1999 :


“La compréhension de la vérité de l'Univers que les élèves ont dans le Xiulian du Dafa est la sublimation de leur raison et de leur expérience, quel que soit le point de vue selon lequel l'homme nie le principe de la Loi de l'Univers qui dépasse toutes les théories de la société humaine c'est inutile. ” (“Exposer à nouveau la superstition”, dans Points essentiels pour un avancement diligent (II))


Dans “La répression du Falun Gong par Pékin va-t-elle réussir" un journaliste indépendant “John Pomfret, chroniqueur du Washington Post a écrit dans un article ce qui suit : “Beijing ne peut tolérer une foi qui ne soit pas contrôlée ... Les communistes n'ont plus de foi. La chose qu'ils craignent le plus, ce sont les gens qui ont une conviction. ‘Il y a de nombreux précédents de la réussite de Beijing dans la répression de ceux ayant une conviction. Mais cette fois, si les pratiquants du Falun Gong réprimés sont des êtres éveillés, l'échec de Pékin va arriver tôt ou tard. "


Depuis le 25 avril 1999, quand ces 10 000 personnes ont pétitionné ensemble, les pratiquants du Falun Gong ont tous commencé ensemble à s’opposer à la persécution et ont clarifié la vérité tout en traversant la tempête des 13 dernières années. Aujourd’hui, cette scène historique arrive à sa fin. Il y a 13 ans les gens demandaient : “Le PCC réussira-t-il cette répression ?” Aujourd’hui l’histoire peut répondre : “En persécutant le Falun Gong, le PCC s’est enterré lui-même dans sa tombe. Après avoir été purifiée dans la tempête, la foi en Authenticité, Compassion, Tolérance est encore plus éclatante. Depuis les temps anciens, le bien a toujours prévalu sur le mal. Le PCC n’a aucun moyen d’éliminer la racine de l’esprit traditionnel chinois, de ce fait il ne pourra jamais éliminer le Falun Gong. Le PCC ne peut que s’enterrer lui-même.”


Traduit de l'anglais

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.