Hong Kong: un rassemblement et une marche pour appeler à la fin de la persécution et à traduire les principaux coupables en justice

Le 22 avril 2012, avant le 13ème anniversaire de l’appel pacifique du 25 avril 2012 à Beijing, les pratiquants de Falun Gong de Hong Kong ont organisé un grand rassemblement et une marche sous le thème “mettre fin à la persécution et en traduire les auteurs en justice.”

Les pratiquants de Falun Gong déploient des banderoles devant le Bureau de liaison de la Chine, appelant à la fin de la persécution et à traduire les pricipaux responsables en justice


De nombreux intervenants ont participé au rassemblement en soutien aux pratiquants du Falun Gong

L’Ensemble Tian Guo Marching Band ouvre la marche dans le centre-ville affairé de Hong Kong

La marche passe par Causeway Bay attirant l’attention de nombreux spectateurs

Appel pour mettre fin à la persécution et traduire les responsables en justice

Le rassemblement a eu lieu à midi au King’s Road Playground. Les organisateurs étaient l’Association Falun Dafa de Hong Kong et le Centre d'Aide aux démissions du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées de Hong Kong. Ils ont fait appel au soutien de tous afin de mettre fin à la persécution du Falun Gong par le PCC et traduire ses principaux auteurs Jiang Zemin, Luo Gan, Liu Jing et Zhou Yongkang en justice. Ils ont souligné que seule la désintégration du PCC pourrait mettre fin à la persécution et permettre un bel avenir au peuple chinois.


Teresa Chu, porte-parole du Groupe d’Avocats pour les droits de l’homme du Falun Gong de Taiwan a participé à l’évènement. Elle a dit : “Même si le PCC rétablit la réputation du Falun Gong, cela ne signifie pas qu’il a changé sa nature. Cela n’indiquera pas que le coupable Jiang et les autres qui ont participé aux tueries, torture et prélèvement d’organes sur des pratiquants du Falun Gong seront punis. ”


Plusieurs personnalités politiques connues ont fait des discours par vidéo, appelant à la fin de la persécution, et à respecter et soutenir la liberté de croyance des pratiquants de Falun Gong. M. Albert, président du Parti démocrate et législateur a déclaré: “la persécution illégale et inhumaine des pratiquants de Falun Gong par le PCC doit cesser. Les victimes devraient recevoir une juste compensation. ”


Le membre du Conseil législatif, Leung Yiu-chung, a condamné la persécution des pratiquants pacifiques par le PCC. “Le PCC ne tolère pas des pensées différentes. Les gens devraient accepter les différentes pensées et croyances religieuses avec un esprit ouvert ” a-t-il dit.


Le professeur Joseph Cheng de la City University of Political Science a exprimé son admiration pour l'endurance des pratiquants de Falun Gong et a souligné que chacun devrait avoir la liberté de croyance. Il a condamné la persécution du Falun Gong par le PCC.


Onze personnes bien connues en Chine ont soumis des discours préenregistrés pour soutenir l'effort des pratiquants de Falun Gong pour résister à la persécution.


Le poète Mo Jiangang, membre de l’Association indépendante des plumes chinoises du Guizhou, a dit qu'il avait beaucoup de sympathie pour les pratiquants de Falun Gong endurant la persécution. Il a déclaré: “Les pratiquants de Falun Gong souhaitent sincèrement à tous les êtres humains d'avoir une vie heureuse avec des corps sains. Ils disent la vérité. J'admire tous les pratiquants. Ce sont les meilleurs des pratiquants. ”


Il a également déclaré que quitter le PCC et ses organisations affiliées était un grand pas en avant: “Quand tout le monde démissionnera, alors personne ne croira que le Parti a pu exercer un contrôle. Personne ne soutiendra le parti. "


Qi Yinchen, un économiste de la province du Hebei, a mentionné que le pratiquant de Falun Gong Wang Xiaodong a été arrêté dans sa ville. Il a dit: “Chaque membre des 300 familles de son village ont signé une lettre de pétition demandant à la Procurature de la ville de le libérer. Tant de gens ont demandé la libération de ce pratiquant, indiquant combien le contraste est grand entre l’application de la loi et l'opinion publique. Ces arrestations et ces confiscations sont illégales. Ces violations ne devraient plus être autorisées.”


Hu Jun du Mouvement des droits en Chine a souligné que les coupables dans la persécution doit être traduits en justice” en particulier ceux du bureau 610 .” Il a ajouté: “Après la désintégration du PCC, on devra faire une enquête concernant l'emprisonnement des pratiquants de Falun Gong dans les camps de travail, la torture, le prélèvement d'organes à vif et les crimes contre l'humanité et ces criminels devront être traduits en justice.”


Zeng Ning, un commentateur a déclaré: “Les pratiquants de Falun Gong ont contribué de manière significative à la promotion de la culture traditionnelle chinoise et à la restauration de la moralité chinoise. Leur effort inlassable et leur courage, au risque de leur vie, ont permis aux gens d’entrevoir un peu d'espoir pour l'avenir de la Chine. "


Après le rassemblement, plusieurs centaines de personnes ont défilé avec l’ensemble Tian Guo Marching Band. Ils sont partis de l’air de jeux et ont traversé le principal quartier d'affaires de Hong Kong. De nombreux résidents et des touristes ont regardé et pris des photos ou des vidéos. M. Chen, touriste de Singapour, est un fidèle lecteur de The Epoch Times. Il a salué les pratiquants du Falun Gong pour leurs efforts dans la clarification de la vérité . “Je pense que tous les crimes cachés du PCC seront exposés pour permettre aux Chinois de l'étranger de connaître les faits” a-t-il dit.


Mme Shao de la province du Jiangsu a déclaré: “Sur le continent, tout ce qu’on entend est la propagande du PCC. C'est la première fois que je vois une marche ouverte et légale du Falun Gong. Quels sont les faits concernant le Falun Gong? Généralement, les gens sont induits en erreur par les médias du PCC. Nous devons connaître les faits.”


De nombreux touristes de Chine continentale ont dit qu’ils parleraient de ce qu’ils avaient vu une fois rentrés chez eux. M. Wan, un volontaire du Centre d’aide pour démissionner du PCC a distribué des dépliants et d’autres documents d’information tout au long de la marche. Il a dit que plus de dix personnes ont annoncé leur démission du PCC et de ses organisations affiliées durant la marche. Il a dit : “J’ai rencontré un commerçant devant son magasin. Je lui ai demandé s'il était inscrit à une organisation du PCC. Il a répondu oui. Je lui ai alors demandé de démissionner sous un nom d’emprunt mais il l’a fait sous son vrai nom. De plus en plus de gens connaissent les faits. Beaucoup de spectateurs nous ont félicités et encouragés.”


Après une marche de plus de 3 heures, le cortège est arrivé à sa destination, le Bureau de liaison chinois, un peu après 17 heures. Les pratiquants tenaient de grandes banderoles avec les mots : “ Arrêter la persécution et en traduire les auteurs en justice” et “Traduire Jiang Zemin, Luo Gan, Zhou Yongkang, Liu Jing en justice. ” L'événement s'est terminé après la lecture d’une déclaration.


Version chinoise disponible à:
http://www.yuanming.net/articles/201204/109132.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.