Apprendre avec humilité

Montagnes de Chine

M. Ouyang Xiu (1007–1072) était un érudit célèbre de la Dynastie Bei Song (960–1127). Bien qu'étant un lettré remarquable et occupant un statut de haut rang, il apprenait des autres avec humilité. Son fameux article Zuiwongting (Pavillon du toast) est une très courte et belle pièce que les gens louent et lisent à haute voix encore aujourd'hui. Cet article a été édité à la suggestion d'un bûcheron.


Alors que Ouyang Xiu était maire de la ville de Tuzhou, son meilleur ami, le moine Zhixian, construisit un pavillon pour lui au sommet de la Montagne de Langya (situé à Tuzhou, Province de Anhui). M. Ouyang Xiu l'appela le Pavillon Zuiwongting, et écrivit un article afin d'immortaliser l'évènement. Il fit de nombreuses copies de son article qu'il afficha dans les rues dans l'espoir que les gens qui passeraient par là lui fassent des suggestions pour l'améliorer.


Tout le monde le félicita pour son bel article, sauf un vieux bûcheron qui dit que son article était trop exubérant. M. Ouyang Xiu lut alors son article à voix haute et demanda à l'homme de lui dire le passage trop diffus. L'article commençait par ces mots: "Il y a des montagnes tout autour de Tuzhou. A l'est se trouve le Mont Wulong, à l'ouest le Mont Dafeng, au sud il y a le Mont Hua, et au nord le Mont Baimi; il y a plusieurs montagnes dans la direction du sud-ouest, une magnifique forêt recouvre la région…" Le vieil homme déclara que c'était précisément là que l'article était trop exubérant. "Quand je coupe du bois à la Porte Sud du Ciel, en tournant mon corps une seule fois je peux voir le Mont Dafeng, le Mont Wulong, le Mont Baimi, et le Mont Hua . Les montagnes sont partout !


M. Ouyang répondit: "Vous avez raison." Il remplaça donc le début de son article par : "Les montagnes entourent le Tu." Aujourd'hui nous lisons chaque fois cette courte mais belle ouverture .

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.