Réveillez-vous, si vous avez un jour été un pratiquant, et apprenez de mon expérience

J'ai commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997 et à cette époque, il y avait beaucoup de gens dans mon village qui le pratiquaient aussi. J'ai expérimenté de nombreux états de cultivation que Maître a mentionnés.

Une fois, lorsque j'étais au domicile d'un ami pratiquant, j'ai vu le livre "Expliquer le contenu du Falun Dafa", et je l'ai emprunté. Il y avait un paragraphe qui disait que le Maître donnait des conférences pour trois à quatre mille pratiquants. Maître leur demandait d'étendre leur main droite et il installait un Falun de haut en bas. Puis, Maître demandait aux pratiquants s'ils ressentaient quelque chose. Lorsque j'ai lu cela, j'ai étendu moi-aussi ma main droite et j'ai senti un Falun tourner au milieu de la paume de ma main.

Après le 20 juillet 1999, j'ai pris du retard comme d'autres pratiquants manquant de détermination. L'une des raisons était la persécution par le Parti communiste pervers. Mon ancienne maladie a réapparu et j'ai pris beaucoup de médicaments mais cela n'a servi à rien. Alors j'ai recommencé à pratiquer les exercices, mais lorsque la maladie a disparu, j'ai arrêté de pratiquer de nouveau.

Lorsque je regarde en arrière à présent, je réalise que la véritable raison était que je ne pouvais pas éliminer mes attachements à fumer, boire du vin, aux jeux d'argent etc. J'ai perdu plus de dix ans. La chose que je regrette le plus est que juste après avoir arrêté de pratiquer Dafa, tout mon karma est revenu et c'était très dangereux. J'ai eu un accident alors que je conduisais une moto, et j'ai eu plus de dix points de suture sur le front. Ce fut la leçon la plus profonde pour moi.

Mes parents sont tous les deux des pratiquants. Bien que j'avais arrêté de pratiquer, dans mon esprit je savais que Dafa était bon. Dès que j'avais du temps, j'allais au domicile de mes parents pour lire les livres de Dafa. J'avais toujours le souhait de pratiquer de nouveau lorsque je serai plus âgé.

En novembre 2010, mon ancienne maladie a réapparu. Mes tempes étaient très tendues, mon cerveau bloqué, et je devais marcher doucement car le moindre mouvement me causait une douleur extrême à la tête. J'étais désemparé, car si j'avais des problèmes de santé, comment allais-je m'occuper de mes parents âgés et élever mes enfants, qui étaient à l'école. J'ai pensé au Maître et à Dafa, et j'ai voulu recommencer à pratiquer mais en même temps il y avait tant de choses qui me préoccupaient. Maître m'accepterait-il à nouveau?

Le 20 janvier 2011, je me suis dit que, que le Maître m'accepte ou pas, je pratiquerais Dafa. J'ai pratiqué la série des cinq exercices. À ce moment, j'ai eu une compréhension profonde de la compassion du Maître. Après voir fini les exercices, mon problème au cerveau avait totalement disparu, et je me suis senti léger et limpide. Je ne m'étais jamais senti si confortable. Il n'y a pas de mots pour exprimer ma reconnaissance.

Maître a dit :

    "Car ceux qui cultivent et pratiquent notre Falun Dafa progressent assez rapidement et les niveaux sont franchis assez rapidement aussi." (Zhuan Falun)

J'ai expérimenté cela profondément. En moins d'un mois, mon corps et les paumes de mes mains étaient toujours chauds; en particulier lorsque j'émettais les pensées droites, où la sensation était plus forte. L'énergie partait de la paume de mes mains, allait dans mon ventre, puis dans ma tête et entourait mon corps tout entier. Mon gros orteil gauche était noir et avait été totalement séparé de ma peau depuis de nombreuses années. Cependant, peu après avoir commencé à pratiquer, l'ongle tomba, et un nouvel ongle sain poussa rattaché à la chair. Avant que je ne pratique Dafa, chaque hiver j'avais des problèmes de vertèbres cervicales, de la périarthrite aux épaules, et un lumbago. Cependant, ils ont disparu cet hiver. De tels miracles n'arrivent que dans Dafa.

Une nuit, alors que nous étions en train d'étudier le Fa ensemble, un autre pratiquant a mentionné qu'un pratiquant local avait été persécuté à mort dans un centre de détention et j'étais effrayé. L'après-midi suivante, lorsque je suis retourné chez moi après avoir terminé mon travail, j'ai sorti Points Essentiels pour un Avancement Diligentpour le lire. J'ai ouvert le livre au hasard et suis tombé sur la page de l'article "Grande Exposition"

    "Il y a des gens qui ont peur, qu’y a-t-il à craindre ? Mes disciples ! Ne m’avez-vous pas entendu dire, qu’un homme quand il est devenu un Arhat en se cultivant, a chuté quand l’idée de peur s’est produite dans son cœur ? Vous devez abandonner n’importe quel cœur des gens ordinaires !"

Oui, avec Maître, avec Dafa, de quoi pourrait-on avoir peur ?

Depuis que j'ai repris la cultivation, une année a passé. Il y avait toujours de nombreuses choses qui se produisaient, quelques fois c'étaient des difficultés physiques, et quelques fois des contradictions mentales. Je savais que Maître arrangeait cela pour m'aider à rembourser mes dettes le plus vite possible. Je sens que le temps que j'ai est très limité. Comparé à d'autres pratiquants, j'ai pris du retard et je suis toujours loin derrière les exigences du Fa. J'ai peu fait pour la propagation du Fa et pour le salut des êtres.

Je veux dire à ces pratiquants qui ont abandonné la pratique et qui sont revenus par la suite que Maître ne m'a pas abandonné bien que je ne sois pas un disciple qualifié. J'ai ressenti la compassion et l'attention du Maître. Il m'a donné une chance de pratiquer la cultivation de nouveau. J'ai profondément ressenti la grâce immense du Bouddha. J'espère sincèrement que ces pratiquants qui ont quitté Dafa reviendront vite. Maître ne nous critiquera pas; il nous chérit plus que nous nous chérissons nous-mêmes.

Lorsque l'immense force de la rectification de la Loi arrivera, nous serons remplis de regrets. Nous avons obtenu Dafa, mais à cause de diverses notions et karmas, nous n'avons pas chéri Dafa. Maître a fait beaucoup d'efforts pour arranger nos chemins de cultivation et il a beaucoup souffert pour éliminer notre karma, mais nous l'avons laissé tomber.

J'appelle sincèrement ces pratiquants à retourner à Dafa, à retourner vers le Maître; à monter sur le bateau du Fa du Maître, à bien faire les trois choses, et à retourner à la maison avec le Maître.


Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2012/1/22/以我走回大法的经历呼唤昔日同修-252199.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.