Avoir la pensée droite signifie penser au Maître avant tout

Pendant un certain temps, j'ai été perturbé par un problème lié à la cultivation. Quand mon état de cultivation s'améliore, je peux la plupart du temps maintenir la pensée droite. Cependant, je n'étais pas capable d'être aussi divinement puissant même quand mes pensées droites semblaient fortes. J'ai pu faire un meilleur travail d'identification de mes lacunes après avoir lu des articles concernant les actions et pensées droites de mes compagnons de pratique.

Aujourd'hui, j'ai lu un article de partage d'expérience d'un compagnon de pratique : "Nous respectons véritablement Shifu et le Fa quand nous abandonnons l'ego" publié sur le site Minghui le 30 décembre 2011. Les anecdotes de cultivation dans cet article m'ont profondément touché. J'ai réalisé que le problème que j'avais était lié à ma première pensée. De nombreuses fois, je ne pensais pas au Maître, mais au lieu de cela j'utilisais ma logique humaine. Mon côté humain a une forte mentalité logique et peut parfaitement détailler les problèmes. Quand bien même j'avais la pensée droite d'un pratiquant, j'avais encore des notions et des attachements humains.

Maître nous dit :

    " Je vous dis que le vrai vous contrôle la situation, mais sa force n’est pas suffisante, voire impuissante, c’est parce que les forces anciennes de l’univers sont largement plus grandes, et que vous-mêmes êtes ensevelis sous les principes inversés des Trois Mondes, c’est pour cela que Shifu doit s’occuper de vous, vous aider et avoir tout cela en main." (Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa -Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de Washington DC 2011.)

Je n’avais pas compris les principes de Fa sus-menstionnés, donc je ne pouvais pas sentir ma force divine.

Avant même le 20 juillet 1999, Maître m’avait donné un indice. Entre la fin de 1998 et le début de 1999, j’avais fait plusieurs rêves en rapport avec la cultivation de la période de la rectification de Fa. Une fois dans un rêve, plusieurs mauvaises personnes ont essayé de forcer l’entrée de ma chambre. Je me suis cramponné à la poignée de ma porte fermée à clé alors qu’ils essayaient de l’ouvrir de force. A ce moment crucial, j’ai demandé de l’aide à Maître: "Maître, Maître, Maître !" J’ai ensuite senti ma force grandir de plus en plus en tenant la poignée de la porte. Peu de temps après, j’ai pensé : "Un pratiquant devrait être capable de gérer lui-même ses problèmes. Je ne peux pas toujours compter sur l’aide de Maître." Une fois cette pensée acceptée, mon bras est revenu à son état humain normal. Sans l’aide du Maître, je me suis soudainement senti quelque peu faible. Je suis sorti de mon rêve à ce moment-là.

En ce temps-là, j’étais très attentif à ma cultivation personnelle, donc je n’avais prêté trop d’attention à mes pensées dans le rêve. Après le 20 juillet 1999, je me suis rappelé plusieurs fois ce rêve. J’ai pensé que l’indice était que je devrais penser au Maître dans les moments critiques, mais je n’y avais pas accordé davantage d’attention.

Maintenant, je réalise qu’être capable de penser au Maître en premier et avant tout, n’est pas une simple affaire. C’est une question sérieuse que de croire et de respecter le Maître. En outre, croire et respecter Shifu est la première question qui se pose à un pratiquant une fois qu’il s’engage dans la cultivation. Peu importe ce que nous rencontrons, nous devrions penser au Maître en premier, abandonner l’ego et confier toute chose au Maître. Cela signifie s’assurer que nos pensées et actions soient conforment aux exigences du Maître. C'est à dire croire et respecter Shifu, et ce que signifie avoir la pensée droite.

Maître dit : "Si les disciples sont emplis de pensées droites Le Maître a le pouvoir de changer la décision du ciel." "La grâce entre Maître et disciples" tiré de Hong Yin Volume II) Notre chemin de cultivation deviendra de plus en plus droit et large avec la pensée droite.

Les paroles de ce pratiquant représentent bien mes pensées : en d’autres termes, peu importe si c’est bien ou mal, nous ne le ressentons pas parce qu’une fois que nous nous sommes engagés sur le chemin de la cultivation, tout ce qui nous arrive est pour le meilleur. Suivons simplement les arrangements du Maître sans y ajouter nos propres notions. N’est-ce pas la voie la plus simple? «Une grande voie est extrêmement simple et facile.» (Chapitre I les caractéristiques du Falun Dafa de ‘Falun Gong, la Grande Voie de l’Accomplissement).

Je souhaitais simplement partager un peu de ma récente expérience de cultivation. Heshi!

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2012/1/10/“第一念想到师父”是正念-251651.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.