Association de Falun Dafa Suisse : "Le long bras du régime de Jiang s'étend jusqu'à la Suisse"

Les célébrations des Festivités Chinoises du Printemps devaient être tenues du 6 au 9 Février 2003 et les pratiquants de Falun Gong de Suisse espéraient y participer. Avant de commencer le travail de préparation, les pratiquants sont allés voir l’organisateur de l’évènement pour solliciter un stand. Cependant, l’organisateur refusa de leur donner un stand parce qu’il était inquiet que cela ennuie l’Ambassadeur de Chine.

Le samedi 8 février, trois pratiquants de Falun Gong prirent part aux célébrations. Quand ils prirent leur repas, l’organisateur arriva vers eux et demanda à l’un d’entre eux d’enlever le vêtement du Falun Dafa qu’il portait. Ce pratiquant était très surpris. Les organisateurs étaient informés que l’Ambassadeur de Chine allait arriver dans le hall dans quelques minutes. Deux policiers ont par conséquent demandé aux pratiquants de quitter le hall.

Nous sommes choqués que la Chine puisse faire pression sur un pays qui tient en haute estime la liberté de croyance, et que le régime de Jiang puisse étendre sa politique de persécution jusqu’en Suisse.


En 1999 quand Jiang Zemin a visité Berne, les représentants chinois ont exprimé leur respect quant à la liberté d’expression. D’un autre côté, Jiang paraissait ennuyé et fortement enragé contre les programmes télévisés parce qu’il avait rencontré des dissidents tibétains sur sa route vers l’immeuble fédéral.

Le gouvernement chinois fait beaucoup d’efforts pour étendre sa persécution du Falun Gong vers les pays étrangers. Les noms de plusieurs citoyens suisses sont aussi sur une liste noire qui est utilisée par les agents secrets chinois. A cause de cette liste noire, plusieurs citoyens suisses n'ont pas pu obtenir de visas pour aller en Chine à cause de leur pratique du Falun Gong. En juin 2002, quand Jiang Zemin est venu en Islande, deux pratiquants de Falun Gong suisses furent empêchés d’entrer en Islande. Au même moment, un pratiquant s’est vu en outre refuser un visa pour Hong Kong, en avril 2002 quand Jiang a visité Dresde, les agents de sécurité chinois ont agi violemment contre les pratiquants de Falun Gong.

Chacun sait que les appels des pratiquants de Falun Gong sont pacifiques. Par conséquent, les évènements mentionnés ci-dessus méritent particulièrement notre attention. La persécution des pratiquants de Falun Gong illustre que le Gouvernement Chinois tente d’imposer sa volonté dans d’autres pays. A travers ceci nous pouvons voir que les dirigeants chinois n’ont pas de respect pour les droits humains fondamentaux de liberté, d’expression et de liberté de croyance.


Version chinoise valable à
http://www.yuanming.net/articles/200302/17558.html


Publié le lundi 24 février 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.