M. Tong Dingqing de Loudi dans la province du Hunan meurt en raison de la persécution

Nom : Tong Dingqing (童顶庆)
Genre : M
Âge : La cinquantaine
Adresse : Village de Quanhe, municipalité de Yangshi, ville de Lianyuan, Loudi city, province du Hunan
Profession : Fonctionnaire du canton de Chaling
Date de la mort : Septembre 2011
Date de la dernière arrestation : 11 juin 2005
Dernier lieu de détention : Camp de travail forcé de Xinkaipu (长沙新开铺劳教所)
Agglomération : Lianyuan
Province : Hunan
Persécution endurée : Travail forcé, injections forcées, licenciement, fouille du domicile

M. Tong Dingqing était un fonctionnaire du Parti communiste chinois (PCC) dans le canton de Chaling avant d'être licencié pour sa pratique du Falun Gong. Le matin du 2 juin 2005, six policiers de la division de sécurité intérieure de la ville de Lianyuan ont pénétré par effraction dans sa maison et l'ont fouillée. Ils ont confisqué ses livres de Falun Gong et deux copies des " neuf commentaires sur le parti communiste ". M. Tong n'était alors pas chez lui, et les policiers ont dit à sa famille qu'il devait se présenter au commissariat de police à son retour.

Tong Yongsheng, secrétaire du parti du village de Quanhe, a assisté les policiers de la division de sécurité intérieure dans l'arrestation de M. Tong Dingqing chez lui le 11 juin 2005. Ce dernier a été emmené au camp de travaux forcés de Xinkaipu à Changsha pour servir une peine de dix mois, où il a été torturé et soumis à des injections de substances inconnues. Il n’a été libéré que lorsque son état est devenu critique et sa tension artérielle très élevée.

M. Tong a recommencé à pratiquer le Falun Gong chez lui, et sa santé s'est graduellement améliorée. Quand il est allé travailler dans la ville de Changsha en 2008, Tong Yongsheng a conduit Liu Fangshan, le chef du bureau 610 de Lianyuan, et six autres personnes à Changsha pour essayer de l'arrêter. Cependant, M. Tong est parvenu à s'échapper. Il a été forcé de quitter son travail et de fuir la ville.

Des agents de la division de sécurité intérieure de Loudi ont pénétré par effraction dans les maisons de plus d'une dizaine de pratiquant locaux à Loudi tard le soir du 15 juillet 2009, et les ont arrêtés. Puis ils se sont rendus à Lianyuan et ont arrêté M. Tong Dingqing. Cependant, ils n'ont trouvé aucun livre de Falun Gong ni rien d’autre lié à la pratique et n'ont eu d'autre choix que de le libérer.

Les arrestations et le harcèlement répétés des autorités ont eu un lourd impact sur M. Tong et sa famille. Il est devenu complètement paralysé en 2009, et son épouse Wan Dong'e est morte d'un cancer de la moelle en septembre 2010. M. Tong est resté grabataire jusqu'à sa mort en septembre 2011, dans sa cinquantième année.


Chinese version available at http://minghui.ca/mh/articles/2011/10/24/湖南娄底法轮功学员童顶庆被迫害离世-248259.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.