Chérir la vie

Avant que je ne commence à pratiquer Falun Dafa, je croyais que la vie était simplement une forme d'existence, avec chaque être suivant le cours de la naissance, la vieillesse la maladie et la mort. Ma comprehension de la vie a radicalement changé. Je réalise maintenant que chaque forme de vie a sa propre provenance et sa direction, et que en principe, la vie ne s'éteint pas. Les formes de vie les plus basses existent dans un cycle de réincarnation, tandis que les formes les plus élevées existent pour l'éternité dans leurs mondes.

Les pratiquants sont dans le processus de la cultivation, et de retourner à leur véritable soi. Ceci est magnifique et rempli de merveilles. Comme nous sommes encore en train de cultiver au niveau le plus bas de l'univers, les tribulations abonderont, beaucoup de questions resteront sans réponse et notre côté divin ne pourra être montré. Mais ce que Maître nous a déjà dit peut nous aider à ressentir la magnificence et la divinité de nos vies en tant que pratiquants de Dafa, et nous permettre de chérir nos vies encore davantage .

A chaque fois que je passe par des tribulations, je me pose trois questions. D'où je viens? Pourquoi suis-je venu ici? Où est ce que je vais? Je suis alors rempli immédiatement de pensées droites et je deviens fortement motivé pour passer le test. En tant qu'être qui s'assimile à la Loi (Fa), ces pensées et ces actes peuvent créer une compréhension totalement nouvelle de la signification de la vie. C'est une renaissance de la vie dans Dafa ou peut-être l'aurore d'une nouvelle vie.

En regardant le monde actuel, qui est rempli d'actes moralement dépravés, beaucoup d'êtres sont déjà perdus dans l'émotion et l'humain, et ne peuvent plus trouver leur soi véritable. Beaucoup luttent les uns contre les autres pour la célébrité et l'argent; certains sont prêts à n'importe quoi pour obtenir des gains personnels, d'autres sont immergés dans la sentimentalité et l'émotion; et d'autres encore sont manipulés par les mensonges et la propagande du Parti communiste chinois (PCC). Ils ne comprennent pas la vérité ni ne veulent écouter la vérité, et ils refusent d'être sauvés. Ils ne savent pas comment chérir leur vie. Mais est-ce de leur faute? Dans de telles circonstances, les pratiquants sont leur unique espoir de salut. Nous devons réveiller leur conscience avec compassion et essayer de les sauver.

Notre Maître compatissant nous a appris beaucoup de secrets célestes. Maître nous a dit combien la vie de chaque pratiquant est précieuse. Maître nous a dit d'où nous venions et ce que nous sommes supposés faire, ils nous a dit l'importance de cultiver, et l'urgence qu'il y a de sauver les êtres. Je dois me chérir davantage parce que ma vie ne m'appartient pas. C'est le vénérable Maître qui m'a donné la vie, et j'endosse la responsabilité de sauver les êtres.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.