Le risque qu'il y a à être trop têtu

Environ 15 années se sont écoulées depuis que j’ai commencé à cultiver Falun Dafa. Je me suis posée la question : “T’es-tu constamment améliorée et as-tu suivi les principes de Vérité, Compassion Tolérance ? Ou, as-tu stagné au niveau d’un nouveau pratiquant ?” Ce n’est qu’hier que j’ai reconnu le risque qu'il y a à être trop têtu ou éviter de regarder en soi. J’aimerais partager mon expérience avec les compagnons de pratique.

Mon époux a eu un accident et est de venu incapable de s’occuper de lui. En conséquence je devais gérer toutes les affaires familiales et m’occuper de mon époux et de mes deux enfants. C’était vraiment dur. Je pensais que la famille m’était redevable puisque je ne les avais pas abandonnés. Avec l’état d’esprit de rechercher la gratitude et les louanges, je me sentais souvent frustrée et me plaignais de mon époux quand je ne recevais pas la reconnaissance que je pensais m’être due. Avec du recul, je réalise aujourd’hui que toutes ces choses ne sont pas arrivées par hasard, mais du fait de ma recherche de reconnaissance.

En plus je suis allée à Pékin et me suis fait arrêtée. Cette expérience m’a amenée à penser que j’étais supérieure aux autres pratiquants et je suis devenue irrespectueuse envers eux. Avec une telle mentalité, j’étais satisfaite de mes progrès et ne regardais pas en moi. Même lors des échanges d’expériences avec les autres, je regardais en moi de façon superficielle et principalement dans le but d’aider les autres à s’améliorer. Avec l’excuse d’être responsable envers les autres pratiquants, mon égo se renforçait constamment. Au lieu d’être dans la Loi ( Fa ), comme je le pensais à l’époque, en fait je m’isolais de la Loi à cause de fortes notions et attachements. C' était extrêmement dangereux.

Les anciennes forces perverses ont pris avantage de mes lacunes. Quand d’autres pratiquants ont pointé mes failles, comme m’endormir avec la main qui tombe pendant l’émission de la pensée droite, je n’écoutais pas. J’argumentais même avec eux pour me défendre et éviter d’autres critiques. En conséquence, ma posture inadéquate et mon état d'esprit lors de l'émission de la pensée droite a duré jusqu'à ce jour. Même après avoir étudié la Loi qui nous a appris à "regarder en nous" je ne me suis toujours pas améliorée. Quand j'ai partagé ce sentiment avec d'autres, dans l'espoir de trouver une solution, aucune n'a été trouvée. Comme cette situation continuait et que les pratiquants ne cessaient de la pointer, je suis devenue agitée et argumentais de nouveau avec eux. En fin de compte, cette situation a non seulement entraîné des pertes pour l'environnement de cultivation des autres, mais a également permis à nombre de mes propres attachements, y compris ceux à la gloire, la cupidité, la jalousie et la convoitise de rester cachés.

J’espère que les compagnons de pratique dans la même situation sont capables de regarder en eux, car il ne reste guère de temps. Avons-nous ignoré les critiques des autres n’y portant aucun intérêt? Nous sommes nous plus attachés aux formalités au lieu de regarder vraiment en nous et de faire notre cultivation ? Sommes nous fiers de nos accomplissements passés et en conséquence sommes nous devenus narcissiques et fiers de nos opinions ? Si la réponse à l’une de ces questions est oui, alors calmons-nous et débarrassons nous de notre égo. Sinon, notre égo continuera à nous isoler des autres pratiquants et de la Loi.

Ce ne sont que quelques unes de mes compréhensions. S’il vous plaît releveztout ce qui peut être inapproprié.

Traduit de l’anglais de :
http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/2/1/122967.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.