Ne pas s’accrocher aux notions humaines, s’améliorer véritablement dans la cultivation

Avant de devenir pratiquant, j’étais une personne particulièrement têtue. Je m’en tenais à ce que je croyais. Parfois je défendais ma façon de penser même si je savais que j’avais tord. Je m’accrochais obstinément à mes notions et refusais d’accepter les opinions des autres. Après avoir commencé à cultiver Falun Dafa, j’ai vu cette faiblesse et réalisé qu’il s’agissait d’un attachement fort aussi dur que du granite. J’ai décidé de ne pas considérer ce granite comme étant moi même, de ne pas le laisser m’ensorceler et je l’ai érodé petit à petit tout comme Maître l’enseigne dans Zhuan Falun : "garder ce qui est bon et supprimer ce qui est mauvais." (Première leçon)

Puisque qu’il y a du bon et du mauvais dans tout, j’ai distingé la partie mauvaise qui s’agrippe obstinément aux notions humaines et je l’ai lâchée en ouvrant mon coeur. Peu importe ce que je rencontrais, peu importe la façon dont cela me touchait, j’ai refusé de m’accrocher à la partie mauvaise. Je jugeais si chaque chose était en accord avec la Loi. Si tel n’était pas le cas, je m’en débarrassais.

Pour éviter de faire quelque chose de mauvais, je me suis fixé une règle: je n’irais pas contre les principes de la Loi et je suis déterminé à me changer moi-même.

Par exemple, lorsque j’ai été libéré de prison en 2001, j’ai découvert la raison de la persécution dont j’avais été victime. Je m’étais obstinément accroché à des notions humaines et la perversité en avait profité. J’ai su par la suite de quelle façon je devais me cultiver, c’est à dire, en faisant attention à cultiver mon xinxing; en apprenant à regarder à l’intérieur dans toutes les situations que je rencontrais et en érodant mes attachements granitiques. J’en suis venu à réaliser que c’est seulement quand je cultivais bien que j’arrivais à faire les trois choses avec un coeur pur.

Après avoir développé cette compréhension plus claire des principes de la Loi, je me suis concentré sur la cultivation de mon coeur, m’efforçant d’être compatissant du fond du coeur. Je ne me suis pas encombré de formalités et j’ai essayé de véritablement être gentil avec les autres. Peu importe comment les autres me traitaient, je ne pensais qu’à les traiter gentiment.

Je partage cette compréhension aujourd’hui car je vois que beaucoup de pratiquants ne semblent pas saisir cela, notamment d’anciens pratiquants qui ont fermement persisté dans la cultivation malgré la persécution. Ces pratiquants sont particulièrement fermes dans leur foi en Dafa. Certains ont même traversé beaucoup de difficultés et bien qu’ils aient été persécutés de nombreuses fois, leur persistance à pratiquer Dafa a été constante. Ils sont remarquables. J’ai remarqué il y a quelque temps qu’eux et moi partageons certaines caractéristiques.

Pourtant, ils ne réalisent pas leurs insuffisances, ils n’acceptent pas non plus les critiques des autres. Ils sont trop attachés à eux mêmes. Leur statut est le même que celui des forces anciennes qui semblent participer à la rectification par la Loi, mais en réalité ils entretiennent de l’égoïsme et veulent seulement changer les autres sans se changer eux mêmes. Comme je le comprends, c’est la raison pour laquelle les forces anciennes profitent de ces pratiquants; beaucoup ont été persécutés en de multiples occasions, ce qui créé des difficultés pour sauver les êtres.

Je peux voir que beaucoup de pratiquants regardent en eux quand ils traversent des difficultés et en tant que tel, ils cultivent véritablement, mais néanmoins ils n’ont pas creusé jusqu’à la racine de leurs problèmes et n’ont vu que les principes humains en surface. Par conséquent, leurs attachements n’ont pas été identifiés ni enlevés à la racine. Nous savons tous que rien n’arrive à un pratiquant pas hasard. Nous devons avoir des attachements dont nous devons nous débarrasser Je pense que la solution et de vraiment regarder les choses du point de vue des autres et de cultiver la compassion du fond du coeur.

Maître a dit :
"Je l'ai dit, le changement de l'apparence c'est pour que les autres le voient, pouvoir ou non recevoir le salut dépend du changement et de la sublimation de votre propre cœur, si là ça ne change pas on ne pourra pas s'élever, on n’obtiendra rien. " ("Dafa ne peut être utilisé" Points essentiels pour un avancement diligent I)

J’ai toujours pensé que le plus grand obstacle à la cultivation n’est pas ce qui vient de l’extérieur ou d’une autre personne, mais comment on arrive à percer les différentes notions humaines. Une fois que j’ai compris ces principes, j’ai su dans quelle direction je devais exercer ma force.

En plus, j’ai observé que certains pratiquants qui avaient des personnalités calmes avant de commencer la cultivation peuvent trouver au début la cultivation plus facile que d’autres. Pourtant, quand ils ont des insuffisances et font face aux forces perverses, ils fluctuent dans leur foi en Dafa. D’où le fait qu’il y a du bon et du mauvais en toute chose. Si un pratiquant ne voit pas ses propres attachements, alors il ne sera pas capable de progresser dans sa cultivation.

Ceci est ma compréhension personnelle. Je suis limité à mon niveau de cultivation, donc, veuillez me corriger gentiment s’il y a quoique ce soit d’inapproprié.


Version chinoise disponible à :http://www.minghui.org/mh/articles/2011/1/20/交流--不固守人的观念-真正在法上提高-235074.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.