Se rappeler les séminaires du Maître à Qiqihar

La ville de Qiqihar est située sur la belle plaine de Songnen. La ville de Qiqihar s’appelait canton de Zhalong et était l’habitat naturel des grues à couronne rouge. De ce fait la ville de Qiqihar est également appelée la ville de grues. Les grues à couronne rouge sont généralement appelées grues divines. Alors quand les gens les voient, ils pensent souvent à la culture de cultivation de la Chine ancienne et particulièrement à ces éveillés qui s’asseyaient sur une grue pour s’envoler. Maître Li Hongzhi a donné des séminaires de Fa dans la ville de Qiqihar le 16 juillet 1993. De nombreux pratiquants de Falun Dafa ont eu l’honneur d’écouter Ses conférences.

Quand Maître est arrivé dans la ville de Qiqihar, Il habitait la chambre 301 de l’hôtel Wuyi. Il portait une chemise blanche et était très élégant. Chaque fois qu’il demandait au serveur d’ouvrir la porte il le faisait poliment : “excusez moi, pouvez vous m’ouvrir la porte ” De nombreux serveurs de l’hôtel en voyant ce grand Maître élancé compatissant d’allure royale et d’approche si simple, ont compris qu’il ne pouvait être qu’une personne extraordinaire.

La Palais de la culture de Qiqihar – Maître y a donné des séminaires de Fa du 16 au 23 juillet 1993 L'Hôtel Wuyi

L’hôtel Wuy était très près du Palais de la culture et du parc Longsha où Maître s’est adressé à nous. Maître se promenait souvent dans le parc Longsha. Un jour, il a vu une dame portant un jeune garçon de douze ans. Maître lui a demandé : “Qu’est ce qu’il a ?” Elle a répondu : “Il est paralysé. “ Maître a dit : “mettez le par terre” la dame a dit : “ Il est paralysé” Maître lui a dit de le mettre par terre. Puis Maître l’a bougé un petit peu et le garçon s’est mis debout. De nombreuses personnes sont venues et ont été très surprises :“ il est capable de tenir debout !” La dame était tellement excitée qu’elle a dit : “c’est un être supranaturel. Je dois le remercier.” Alors qu’elle allait remercier Maître, elle s’est rendu compte qu’Il s’était déjà éloigné.

Le Parc Longsha Le Portail n°2 du parc Longsha

De nombreuses personnes dans la ville de Qiqihar se rappellent encore qu’en face du portail n°2 du parc Longsha il y avait un homme du sud de la Chine qui arrachait les dents des gens. Les dents qu’il arrachait formaient un grand tas. Maître en a parlé dans Zhuan Falun .

“Quand j’étais à Qiqihar pour donner un séminaire, j’ai vu un homme qui tenait un stand dans la rue et qui arrachait les dents de gens. On pouvait voir au premier coup d’œil que c’était un homme du sud car il n’était pas habillé comme les habitants du Nord-Est. Peu importe qui venait, il ne refusait personne et enlevait des dents, il y avait une quantité de dents arrachées, entassées là.” (“Leçon sept” Zhuan Falun)

“La science de l’antiquité chinoise était différente de la science que nous avons récemment apprise de l’Occident, elle suivait une autre voie et pouvait conduire à un autre état. C’est pourquoi on ne peut pas utiliser les moyens de connaissance actuelles pour comprendre les sciences et les techniques de la Chine ancienne, car la science antique chinoise orientait ses recherches directement vers le corps humain, la vie et l’univers ; c’était donc une autre approche” (“Leçon sept” Zhuan Falun)

Maître a envoyé de nombreux Falun pour trouver les gens ayant une relation prédestinée dans la ville de Qiqihar. Avant que Maître donne le séminaire à Qiqihar, un pratiquant a senti un Falun tourner dans son corps. Il était vraiment perturbé. Ce n’est que qu’après avoir entendu les conférences du Maître qu’il a vraiment compris ce qui lui arrivait. Maître Li en personne a mis en place le Centre d’assistance et le point de pratique pour les pratiquants de Qiqihar. Il nous a demandé de ne pas l’accompagner à la gare. Nous avons attendu à l’extérieur du Palais de la culture pour Lui dire au revoir. Nous étions là en larmes jusqu’à ce que Maître disparaisse dans la pénombre.


Avant 1999, les pratiquants de Qiqihar faisaient les exercices ensembler

Falun Dafa est une pratique de haut niveau guidée par les caractéristiques de l’univers: Authenticité- Compassion-Tolérance. En 1992, M. Li Hongzhi a d’abord enseigné Falun Dafa dans la ville de Changchun en Chine puis il a continué à travers le pays.

Toutefois, cette belle pratique a été brutalement persécutée par le Parti communiste chinois sur le continent chinois. En juillet 1999, mû par la jalousie, le dirigeant du Parti communiste chinois de l’époque, Jiang Zemin, a lancé la persécution. Il a également établi le bureau 610 pour briser les pratiquants mentalement et physiquement et les priver de leurs ressources économiques, ce qui a directement conduit au décès de plusieurs d’entres eux à Qiqihar. De nombreux pratiquants ont été emmenés dans des camps de travail et en prison. Certains sont devenus des sans domicile pour éviter la persécution. D’innombrables familles ont été brisées. Des milliers de pratiquants de Falun Dafa ont été tués pour leurs organes, qui ont été vendus pour d’énormes profits dans le commerce de transplantation.

Toutefois, les pratiquants de Falun Dafa ne sont pas empoisonnés par les calomnies du régime communiste. Ils n’ont pas non plus renoncé à leur cultivation pratique. Ces dix dernières années, les pratiquants ont résisté à la persécution de façon pacifique et rationnelle et ont persisté à informer les gens sur les faits à propos de Falun Dafa.

Aujourd’hui, Falun Dafa est pratiqué et chéri par plus de 100 millions de personnes dans plus de 100 pays et a reçu des récompenses dans le monde entier. Les livres de Falun Dafa ont été traduits dans plus de 30 langues. Authenticité-Compassion-Tolérance appartiennent au monde.

Version chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2010/11/22/回忆师父莅临齐齐哈尔市传法(图)-232790.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.