Souvenirs de l'enseignement de la Loi par le Maître à Tianjin

Le 13 mars 1994, Maître est venu enseigner la Loi à Tianjin pour la seconde fois. L'enseignement a eu lieu dans la quatre vingt et unième salle . J'ai eu la grande chance d'entendre la conférence du Maître et d'être témoin des actions du Maître.


A ce moment là ma compréhension de Dafa était encore très peu profonde. J'avais des doutes sur Dafa, et j'ai pris le parti d'"attendre pour voir".


Un jour le Maître a marché de la résidence des invités en direction de la quatre vingt unième salle et les pratiquants se sont rassemblés autour de lui, une rangée après l'autre . Je n'avais jamais vu une scène d'un tel enthousiasme et aussi pleine d'entrain auparavant. Les gens près du Maître voulaient être plus près et ceux qui étaient éloignés essayaient de s'approcher. Quelques personnes suivaient Maître de près, mais ne pouvaient pas voir Son visage et saisissaient ses manches. La plupart des pratiquants ont accueilli le Maître avec des applaudissements enthousiastes.


Je me rappelle clairement le moment où le Maître a marché le corps droit en direction de la salle de conférence. Tout à coup un homme est sorti de la foule, s'est agenouillé aux pieds du Maître et a commencé à se prosterner. Des larmes coulaient sur ses joues, Cet homme avait un cancer, et il avait entendu parler de l'enseignement de la Loi du Maître dans les journaux. Il a appelé pour en savoir plus sur Dafa. Parler à Maître seulement quelques minutes a significativement soulagé la douleur de cet homme. Dans une telle excitation cet homme a trouvé la salle de conférence, s'est agenouillé aux pieds du Maître, et a exprimé sa gratitude.


Pendant tout ce temps, l'expression du Maître était paisible et bienveillante. Maître a sourit à cette personne et l'a aidé à se relever. Maître a continué à marcher devant. Il semblait si calme et compatissant, semblant comme détaché de l'atmosphère d'excitation. J'ai senti que le Maître était au delà de toute cette émotion.

Soudainement, j'ai été saisi de respect. Je réalisais que Maître n'était pas une personne ordinaire. Quel genre de personne peut rester aussi sereine au milieu d'une excitation aussi contagieuse ? Quel genre de personne peut être si indifférente à l'honneur, la gloire, et au désir ? Il devait être un grand 'être' éveillé.

Le dernier jour de la conférence, nous savions que c'était le moment de dire au revoir au Maître. Chaque pratiquant était anxieux comme si nous allions prendre congé de notre plus proche parent.


J'ai cultivé pendant douze ans et suis passé par de nombreuses tribulations. Cependant, même dans les jours les plus sombres, rien n'a pu ébranler ma croyance en Dafa et ma vénération pour le Maître. Je pense toujours à ces jours où Maître enseignait la Loi à Tianjin. La conduite apparemment ordinaire du Maître m'a profondément touché, encouragé, et élevé. J'ai la force de vaincre le mal.

Date de l'article original :13/6/2006

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.ca/mh/articles/2006/5/27/128955.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.