L'exquise broderie Yue

La broderie Yue est un des plus anciens des quatre célèbres styles de broderie chinoise. On l'appelle aussi broderie cantonaise, car elle est originaire de la région de Guandong durant la Dynastie Tang (618A.D. - 906A.D.).

Les croyances populaires veulent qu'une fille de quatorze ans appelée Lu Meiniang, broda une partie du Sutra du lotus (Écriture de la Floraison du Lotus de l'excellent Dharma) sur une morceau de soie d'un pied carré. Chaque caractère de l'écriture était plus petit qu'un grain de millet, mais était réalisé avec des touches et un style clair. L'histoire montre l'histoire et les techniques de la broderie cantonaise. Elle est devenue une partie importante de l'artisanat populaire durant la Dynastie des Ming (1368–1644).

En 1514, un homme d'affaires portuguais acheta un morceau de la robe de l'Empereur et le soumit à son roi. Depuis lors, la broderie cantonaise est devenue mondialement célèbre. En 1556, des hommes d'affaires portugais déclarèrent que les chaussures brodées étaient un artisanat exquis. Les artisans de Guangzhou avaient atteint à cette époque un si haut niveau dans leurs techniques qu'ils pouvaient incorporer des plumes de paon et des crins d'une queue de cheval dans un tissus, et les broder avec des fils d'or et d'argent.

Traduit de l'anglais de :
http://en.secretchina.com/culture_history/3911.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.