Feitians dans les Grottes de Dunhuang

Il y a plus de 500 grottes dans la région de Dunhuang. Outre des représentations de Bouddhas et de Bodhisattvas, les Feitians figurent aussi parmi les représentations importantes.

Feitian signifie des immortels volant dans les cieux, mais dans les arts bouddhistes, ce sont les immortels qui offrent de la musique, de la danse et des fleurs aux nombreux Bouddhas et Bodhisattvas. Feitian est la réincarnation de Gandharva et de Tight Luo. Gandharva est la Déesse du Chant et Tight Luo le Dieu chargé de la musique. Dans la mythologie indienne, tous les deux forment un couple. Plus tard ils ont fait partie des Gardiens célestes dans le Bouddhisme.

Gandharva était responsable de diffuser les arômes et d'apporter fleurs et trésors. Elle volait parmi les fleurs, les buissons, et les palais ; Tight Luo était responsable de la musique et de la danse mais il ne savait pas voler. Gandharva et Tight Luo se sont plus tard fondus en un seul pour devenir Feitian.


La caractéristique des représentations de Feitian de Dunhuang est de ne pas avoir d'ailes ou de plumes et elles flottent sur des nuages, avec des jupes volantes et des rubans dansants. les représentations déploient des milliers de positions infiniment changeantes.

Davantage de représentations de Feitian dans leur période primitive dans les grottes de Dunhuang décorent les écrins et les peintures de Jataka autour de la tête du personnage principal. Les peintures de Feitian durant les Wei du nord s'étendaient aux deux côtés de la niche. Les représentations de Feitian sont élancées, bien proportionnées et gracieuses, certaines sont à demi nues, d'autres portent de longue manches et de longues robes. Certains de leurs états volants sont solo, certains en groupes, certaines volent vers le haut, d'autres vers le bas, certaines volent avec le vent et certaines contre le vent.

Durant la Dynastie Tang, les représentations de Feitian de Donghuang avaient leur propre style unique, atteignant le pinacle des arts. Quatre murs des caves dans la Dynastie Tang montrent le processus changeant. Bouddha expliquant la Loi, les Feitians volant dans l'air, certaines se tenaient sur les nuages et descendaient lentement,; certaines leurs têtes droites et remuant leurs bras; certaines tenant des fleurs des deux mains; certaines présentant des paniers de fleurs. Les jupes tourbillonnantes et les rubans flottant les faisant paraître si gracieuses.


Traduit de l'anglais de :
http://en.secretchina.com/culture_history/3946.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.