Pourquoi la vérité provoque-t-elle la panique dans les rangs du régime communiste chinois?

Les histoires sur la vie et la mort ont toujours fasciné l'humanité. Les gens éprouvent du respect lorsque la vie est regagnée ou renouvelée et sont choqués par une mort anormale. Mais le Parti communiste chinois (PCC) essaye de retourner ces réactions humaines instinctives à son avantage en mettant tous ses efforts à cacher la vérité qu’elles recouvrent.

Deux exemples de la logique et la propagande tordues du PCC

Le premier est le soi-disant "incident d’auto immolation" Place Tienanmen, début 2001. En réalité, cet évènement a été un tour de force de propagande scrupuleusement mis en scène, strictement chorégraphié et filmé en vidéo. Plusieurs personnes qu’on a fait apparaître comme des pratiquants de Falun Gong ont fait des déclarations sauvages avant de se mettre le feu en plein jour sur la Place Tienanmen, face aux caméras de TV qui se trouvaient comme par hasard sur place. Les gens qui ont vu la vidéo à la Télévision Centrale de Chine (CCTV) ont été choqués au-delà de toute mesure, comme quiconque l'aurait été. Comme le PCC l’avait anticipé, le tour de force et ses nombreuses duperies, reprises encore et encore et encore à nouveau par les TV, radios et la presse d’état, ont réussi à éveiller la peur des masses et à retourner dans une grande proportion l’opinion publique chinoise contre le Falun Gong.

Des experts en dehors de Chine ont minutieusement examiné le film et découvert de nombreuses failles. (Voir http://clearwisdom.net/html/cate-213/ pour plus détail) Une analyse du film au ralenti a révélé qu'un policier semble avoir donné le coup mortel en frappant Mme Liu Chunling (une des victimes) sur la tête avec un objet émoussé. Une fois cette analyse a été rendue public, les prises de vue ont été corrigées et la vidéo d’origine n’est jamais réapparue sur les télévisions d'état.

Environ un an plus tard, dans le but d'aider les chinois à comprendre ce qui s'était réellement passé, quelques pratiquants de Falun Gong ont intercepté les signaux de la télévision câblée de Changchun le 5 mars 2002 à 8h du matin. Ils ont pu diffuser des vidéos de clarification de la vérité, dont "Falun Dafa autour du monde," et "Auto immolation ou mise en scène?" La diffusion a duré une cinquantaine de minutes sur les huit canaux comptant 300 000 souscripteurs et plus d'un million de spectateurs. L'incident a crée une onde de choc; beaucoup de gens ont appris la vérité sur la persécution du Falun Gong et la soi-disant auto immolation de la Place Tienanmen.

Sachant que les gens ne seraient plus effrayés par le Falun Gong après avoir appris la vérité, le régime communiste a été pris de panique. Le chef du Parti Jiang Zemin a émis un ordre secret: "Tuez [ceux responsables de cet incident] sans pitié " Rapidement, la police locale a arrêté plus de 5 000 pratiquants de Falun Gong dans la ville de Changchun. Lors de la vague d'arrestations, au moins sept pratiquants ont été battus à mort. Quinze ont été condamnés à de quatre à vingt ans de prison. Zhou Runjun a écopé d'une peine de 20 ans, tandis que Liang Zhenxing et Liu Chengjun ont été condamnés respectivement à 19 ans. Liang et Liu sont plus tard décédés en détention suite à la torture à laquelle ils ont été soumis.

Un autre exemple de la logique et des valeurs tordues du PCC concerne l'intimidation d'un étudiant de 16 ans nommé Qu Jianguo. Qu avait retrouvé une bonne santé après avoir pratiqué le Falun Gong. Le jeune étudiant, qui habite le Canton de Laishui dans la Province de Hebei, était si reconnaissant que Falun Gong ait guéri son cancer des os qu'il a publié un article sur le site Internet Minghui exprimant sa reconnaissance. (Voir : http://fr.clearharmony.net/articles/201003/50164.html)

Des agents du " Bureau 610 "local et des fonctionnaires du Département de police ont répondu à son histoire réconfortante par des harcèlements et des arrestations. Ils ont tout fait pour faire pression sur Qu Jianguo, sur son école et sa famille, pour lui faire nier les effets miraculeux que Falun Gong avait eu sur son cancer. (Pour plus de détail sur la situation difficile de Qu Hianguo et sur ce que sa famille a éprouvé, (Voir http://fr.clearharmony.net/articles/201005/51343.html)

Le PCC a continué avec des arrestations massives de pratiquants locaux le 12 juin 2010, plus de 30 personnes en un seul jour. Certains ont déjà été envoyés dans des camps de travaux forcés.
Quelle sorte de gouvernement craint à ce point la vérité, et gouverne par le mensonge et la tromperie? Quels crimes essaient-ils de cacher?

Version chinoise disponible à http://minghui.org/mh/articles/2010/6/21/225677.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.