Une conférence de presse en face du Parlement canadien avant la visite de Hu Jintao, pour demander la fin de la persécution du Falun Gong

Le 16 juin 2010, une semaine avant la visite de Hu Jintao, chef du Parti communiste chinois (PCC) au Canada, les pratiquants de Falun Gong ont tenu une conférence de presse en face du Parlement canadien et ont appelé le Premier Ministre canadien, le gouvernement et le Parlement à exhorter Hu à mettre fin à la persécution du Falun Gong. Ils ont également demandé la libération des pratiquants de Falun Gong illégalement emprisonnés dont douze parents de résidents canadiens.

M. Bill Siksay, président des Amis du Falun Gong et membre du Parlement a pris la parole à la conférence de presse
Falun Gong practitioners hold press conference in front of Canadian Parliament building calling on Canadian Prime Minister, government, and Parliament to urge Hu to stop the persecution of Falun Gong Les pratiquants de Falun Gong ont tenu une conférence de presse en face du Parlement canadien et appelé le Premier Ministre canadien, le gouvernement et le Parlement à exhorter Hu de mettre fin à la persécution du Falun Gong.
Les pratiquants d Falun Gong ont fait une simulation des méthodes de torture utilisées par le PCC pour dénoncer la persécution

A midi le 16 juin, des pratiquants de Falun Gong qui ont subi la persécution aux mains du PCC en Chine, ont raconté leur histoire à la conférence de presse. Les pratiquants du Falun Gong de l'est du Canada ont pratiqué ensemble sur la pelouse en face du Parlement malgré la pluie. Un autre groupe de pratiquants a tenu une exposition et fait une simulation des méthodes de torture utilisées par le PCC afin de dénoncer la persécution.

M. Bill Siksay, Président des Amis du Falun Gong et membre du Parlement a fait un discours à la conférence de presse. Il a demandé au Premier Ministre canadien de soulever la question du Falun Gong lors de sa rencontre avec le dirigeant chinois, notamment concernant les douze canadiens emprisonnés en Chine.

L'Association Falun Dafa canadienne a fait la déclaration suivante: "Cela fait plus de onze ans que le PCC a initié une persécution systématique contre le Falun Gong. Le PCC recourt à l'emprisonnement, la torture, la propagande de haine, le lavage de cerveau, le blocage d'information, l'assassinat et même le prélèvement d'organes à vif pour persécuter les pratiquants du Falun Gong. Jusque là, le nombre de morts vérifiées causées par la persécution dépasse les 3000. Plusieurs millions de familles ont été déchirées."

Mme Zhao Yuping a été emprisonnée deux fois parce qu'elle pratique le Falun Gong. Le 8 mars 2005, Mme Zhao et d'autres pratiquants ont été arrêtés alors qu'ils fabriquaient des matériaux d'information présentant le Falun Gong et révélant la persécution par le PCC. Mme Zhao et deux autres pratiquantes ont été envoyées au camp de travail pour femmes de Tianjio Banqiao et emprisonnées pendant presque deux ans. Pendant leur détention, Mme Zhao a été forcée à travailler entre 13 et 14 heures chaque jour à fabriquer des fleurs décoratives et des mécanismes d'horlogerie entre autres choses. Les conditions de vie étaient extrêmement rudimentaires. Mme Zhao a dit avec émotion: "Je fais vraiment l'expérience de la liberté de croyance au Canada."

Dans son communiqué, l'Association de Falun Dafa canadienne a également déclaré: "Le PCC tente de forcer les pays occidentaux à garder le silence sur ces cas malheureux, en utilisant les séductions économiques. Nous rappelons à notre gouvernement de faire preuve de vigilance face aux ruses du PCC et ne pas tomber dans le piège des soi disant dialogues à huis-clos du PCC en se taisant sur les sujets qui concerne les droits humains. Notre gouvernement devrait exprimer ouvertement la préoccupation des Canadiens sur les violations des droits de l'homme par le PCC et en particulier la persécution du Falun Gong. "

Practitioner He Lizhi, an engineer in Canada, was sentenced to a three and a half-year term of imprisonment for writing to his friend exposing the persecution of Falun Gong when he was in China.
Le pratiquant He Lizhi, un ingénieur au Canada, a été condamné à trois ans et demi d'emprisonnement pour avoir envoyé une lettre à son ami quand il était en Chine, dénonçant la persécution du Falun Gong

Version chinoise disponible à:
http://www.yuanming.net/articles/201006/93225.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.