Un membre du Parlement canadien : La justice prévaudra (Photo)

M. Stephen Woodward, député canadien, a récemment fait le commentaire suivant au sujet de la décision des Tribunaux d’Argentine et d’Espagne à l'encontre des chefs du Parti communiste chinois, Jiang Zemin et Luo Gan, les principaux auteurs de la persécution du Falun Gong en Chine. M. Woodward pense que l’inculpation de Jiang et de ses quatre collègues pour crimes de torture et de génocide dans la persécution du Falun Gong par la Cour espagnole et les mandats d'arrêt de Jiang et de Luo Gan par la Cour fédérale argentine soulignent la sévérité de la persécution. Il pense qu'en raison des décisions des tribunaux, de plus en plus les gens prendront position contre la persécution. Il a affirmé : " La justice prévaudra. "

Le député canadien Stephen Woodward

En novembre 2009, le tribunal national espagnol a rendu une décision de la Cour accusant les fonctionnaires chinois responsables de la persécution du Falun Gong. Le 17 décembre 2009, le juge Octavio Araoz de Lamadrid de la Cour fédérale numéro 9 d’Argentine a pris une décision historique, publiant des mandats d'arrêt contre Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC) et Luo Gan, ancien chef du bureau 610, pour leur rôle dans la persécution du Falun Gong. Les deux hauts fonctionnaires du PCC ont été accusés de crimes contre l'humanité. Le juge Lamadrid a ordonné au département d'Interpol de la police fédérale de l'Argentine d’effectuer l'arrestation.

Au sujet des décisions de la Cour, M. Woodward a fait les observations suivantes : « J’ai toujours essayé d'encourager les gens à trouver des solutions « justes » aux problèmes existants. Je comprends que la justice en a désespérément besoin, arrêtez la persécution tout de suite et empêchez-la à l'avenir. »

« Je ne crois pas vraiment qu'un simple jugement en Argentine aura un effet sur quelqu’un qui a la haine ou la persécution au cœur. Cependant je suis convaincu que les gens à travers le monde devraient s’exprimer contre l'injustice et la persécution et que si suffisamment de gens s’expriment contre l'injustice et la persécution, peut-être que ceux qui commettent ces crimes commenceront à écouter. »

« C’est important de présenter les preuves: un jugement de la Cour n’est utile ou valide qu’avec ses preuves à l’appui… Nous le savons parce que par exemple, il y a des procès dans des endroits comme la Chine où les preuves sont unilatérales et les personnes n’ont pas l’opportunité de présenter une défense complète; les jugements sont donc douteux car ils sont basés sur des preuves incomplètes … Alors si des preuves fiables sont présentées au juge en Argentine avec toutes les garanties dont nous bénéficions au Canada, par exemple : le droit d’interroger les témoins, le droit d'entendre directement les personnes affectées et non pas de seconde ou de troisième main, si les démarches dans ces cours ont des preuves fiables, ce sera alors extrêmement important pour que les personnes les entendent. »

«Au Canada nous encourageons la participation et l'expression des idées de chacun: nous n'avons pas à être d’accord avec tout le monde mais nous devons permettre aux gens de parler et de pratiquer leur croyance.

« En fait, il y a une vieille métaphore chinoise qui s'applique à ceci – dans laquelle l'empereur parle à un sujet et lui dit : « Apporte-moi un bâton » et il prend le bâton et il le casse en deux. Et puis il lui dit « Apporte-moi 10 bâtons, » et chaque bâton est mince et fragile mais il est impossible de briser les 10 bâtons ensemble.

« Cela montre l'approche canadienne que nous sommes plus forts en raison de nos propres succès individuels, que nous pouvons être faibles tout seul mais que nous sommes forts ensemble ! Ainsi notre idéal canadien est d'encourager l’expression libre : d’encourager le respect de l’un envers l’autre et nous pensons que de cette façon, notre société sera plus forte parce que nous aurons l'avantage de toutes ces différences.

« De plus, au Canada nous croyions fortement que tout le monde est égal et mérite une bonne vie. Et autant que vous ne blessez personne, vous devriez être libre de mener votre vie comme bon vous semble… En tant que Canadien, nous voulons certainement encourager les gouvernements à travers le monde à adopter notre notion que le « maximum de liberté » est la meilleure façon afin que chacun puisse apprécier notre monde.

« Je suis certain qu’il y a des gens qui sont opposés à l'authenticité, à la bienveillance et la patience et qui ont l’intention de s'opposer à ces vertus. La question est « Comment empêchons-nous la persécution » pour quelque raison que ce soit… « Est-ce que je peux les convaincre de bien faire ? »

« Notre gouvernement a eu du mal sur cette question et je pense que vous savez que le gouvernement du Canada reste ferme sur sa position pour les droits de l'homme à travers le monde et ceci inclut en Chine, et en fait notre gouvernement a été un peu critiqué pour cela…

« Quand nous en arrivons aux questions morales, nous devons comprendre que la moralité est une question d'autodétermination. Ainsi je ne participerais pas à la torture, je ne participerais pas à la persécution. Et si je rencontre quelqu'un qui fait ces choses, je dois, en tant que bon administrateur de mes ressources, essayer de les influencer à faire de bonnes choses plutôt que de mauvaises choses… Mais je dois également reconnaitre que je ne peux pas les contrôler et donc je dois utiliser mes ressources sagement afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. »

« Il y a beaucoup de rapports sur la persécution des pratiquants de Falun Dafa en Chine. En général, nous savons que le gouvernement chinois a souvent été accusé de persécution politique et religieuse et je pense que nous connaissons assez l'histoire de ce gouvernement pour le croire. Dans ce cas-ci, je pense qu’il y a assez de preuves pour me convaincre que le Falun Dafa, le Falun Gong est persécuté – je ne connais pas tous les détails ou à quel point mais il y a persécution néanmoins. Ma première réaction est de parler fermement contre la persécution - je pense qu’il est important que je m’exprime en faveur des droits de l'homme et contre la persécution.

« Par conséquent, je désire m’exprimer de mon mieux et participer d’une façon qui pourra réconforter et encourager ceux qui sont persécutés - alors quand j'ai reçu une invitation à participer au groupe d'amitié Falun Gong Canada cela m’a semblé être une façon très positive de le faire. Je dois seulement exprimer mon soutien pour les droits de l'homme et les bonnes choses du Falun Dafa que je connais. »

En fin de compte, comme on dirait dans le Falun Gong : « La vérité l'emportera ! » C’est l'espoir que j'essaye de laisser dans la citation que vous êtes en train de lire, qu’à la fin, les gens l'emporteront par l’entremise de la vérité et que la justice régnera. »

« La justice ne peut pas exister sans la vérité, tout comme la paix ne peut pas exister sans la justice, on peut donc dire que la paix elle-même dépend de la vérité. L’authenticité, la bienveillance, la tolérance et la justice… Ce sont des idéaux universels : les gens partout à travers le monde, les gens de n'importe quelle religion, certainement les Chrétiens, n'ont aucun problème et ne devraient avoir aucun problème avec Authenticité Bienveillance Tolérance. »

Le 1er octobre 2009, M. Woodward, ainsi que 17 autres membres canadiens du Parlement et deux sénateurs, ont créé le groupe parlementaire Friends of Falun Gong, dont le but est d'aider les députés et les sénateurs à en savoir plus au sujet du Falun Gong et à aider à arrêter la persécution du Falun Gong en Chine

Traduit de l’anglais au Canada

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2010/2/22/218656.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.