Des pratiquants de Falun Gong persécutés à mort dans la ville de Zhaoqing, province du Guangdong

Ce qui suit est une information sur les pratiquants de Falun Gong de la ville de Zhaoqing, province du Guangdong , qui ont été persécutés à mort par des agents du Parti communiste chinois (PCC).


Mme Li Hongfang a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997 elle avait alors une soixantaine d’années. En 2000, elle est allée à Pékin faire appel pour le droit de pratiquer le Falun Gong mais a été arrêtée et détenue au Bureau de liaison de Pékin de la ville de Zhaoqing. Par la suite, le Bureau 610 a ordonné son transfert vers un centre de détention de la ville de Zhaoqing. A deux occasions différentes, les agents du PCC ont extorqué de l’argent à Mme Li pour un montant total de 10 000 yuans. Des années plus tard, Mme Li et sa famille ont été régulièrement harcelées et menacées par des agents du Bureau 610. Ce harcèlement a continué jusqu’en 2004 jusqu’à ce que Mme Li meurt suite à une persécution incessante.


Mme Deng Yuehua a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996 à soixante ans. Elle avait eu jusque là une santé fragile. Elle avait une grave maladie du coeur, des saignements chroniques de l’utérus, tout son corps était aussi gonflé et son visage gonflé et pâle. Après avoir commencé à cultiver, Mme Deng s’est complètement remise de toutes ces infirmités. Après le 20 juillet 1999, le PCC a commencé à persécuter le Falun Gong. La Division de la sécurité intérieure du district de Duanzhou a arrêté Deng Yuehua et l’a envoyée dans un centre de détention parce que son mari était allé à Pékin pour demander justice pour le Falun Gong. Pendant deux semaines elle a été soumise à un programme de lavage de cerveau. En 2003, parce qu’ils n’avaient pas renoncé à leur croyance au Falun Dafa, Mme Deng et son mari ont été de nouveau arrêtés et emprisonnés. La police a empêché leur fils d’aller travailler et l’a forcé à surveiller ses parents dans le centre de lavage de cerveau. A partir de ce moment là et jusqu’à sa mort le 7 mars 2006, Mme Deng a été gardée sous surveillance et fréquemment harcelée par les autorités.


Le mari de mme Deng Yuehua, M. Jiang Weijian a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996, alors qu’il avait soixante dix ans, après avoir été témoin des changements miraculeux survenus chez sa femme depuis qu’elle avait commencé à pratiquer. Il en a bénéficié à la fois physiquement et spirituellement. En 1999, après être allé à Pékin pour faire appel contre la persécution, il a réalisé en retournant chez lui que les agents du PCC avaient cherché à l’arrêter, mais ses collègues de travail l’ont protégé. Toutefois, M. Jiang est resté par la suite sous surveillance et son téléphone mis sur écoute. En 2003, il a été arrêté et envoyé dans un centre de lavage de cerveau où on l’a forcé à écrire une déclaration de garantie de renoncer au Falun Gong. M. Jiang est mort en 2007..


Mme Li Huiqun a commencé à pratiquer le Falun Gong quand elle avait une soixantaine d’années. Elle avait auparavant de l’urémie et était intoxiquée à cause d’une maladie rénale. En 1996, après avoir commencé à cultiver le Falun Dafa, Mme Li a retrouvé une bonne santé. Après que la persécution du Falun Dafa ait commencé en 1999, son employeur l’a menacée et harcelée, exigeant qu’elle rende ses livres de Falun Dafa. Li Huiqun est morte en 2007.


M. Zheng Jianchao a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996 alors qu’il avait la tuberculose et du diabète. Peu après avoir commencé à cultiver Dafa, il a recouvré sa santé à la fois physiquement et spirituellement. Après que la persécution ait commencé en 1999, M. Zheng a souvent été menacé par ses employeurs parce qu’il refusait de renoncer au Falun Gong. En décembre 2009, M. Zheng est mort à l’age de 76 ans.


Avant qu’elle ne commence à cultiver le Falun Dafa, Mme Huang Chaomei, bien qu’ayant à peine quarante ans, avait une maladie de coeur, une sérieuse polyarthrite rhumatoïde et des inflammations chroniques des voies nasales. Toutes ces maladies ont disparu après qu’elle ait commencé à pratiquer le Falun Gong. Quand elle est allée à Pékin en appeler à la justice pour le Falun Gong, mme Huang a été arrêtée et détenue au centre de détention de la ville de Zhaoqing. On l’y a forcée à écrire une déclaration de garantie disant qu’elle abandonnerait le Falun Gong. En 2003, Mme Huang a été à nouveau arrêtée et envoyée dans un centre de lavage de cerveau. En novembre 2004, elle a quitté ce monde après avoir enduré des années de persécution.


On a présenté la Loi (Fa) à M. Zhang Yumin en 1997. Avant cela, il avait une inflammation chronique des reins, de la sinusite et beaucoup d’autres maladies. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, ces problèmes ont disparu et son corps a fait l’expérience d’une légèreté qu’il n’avait jamais ressenti jusque là. Toute sa vie, y compris son travail, est devenue pleine de joie. En 1999, après que l'épouse de Zhang soit allée à Pékin faire appel en faveur du Falun Gong, des agents du PCC ont saccagé leur appartement. Parce qu’ils ont trouvé des livres de Dafa dans l’appartement, M. Zhang a été arrêté et condamné à trois ans dans un camp de travaux forcés. M. Zhang a subi une lourde perte financière après avoir été forcé à fermer son magasin. On a aussi interdit à son enfant d’aller à l’école et la vie est devenue extrêmement difficile pour toute sa famille. Après sa libération du camp de travaux forcés, M. Zhang est resté sous surveillance pendant très longtemps, ce qui a causé à sa famille beaucoup d’anxiété. Sous une persécution permanente, il a commencé à manifester des symptômes d’une maladie grave. M. Zhang est décédé le 2 juillet 2007 à l’age de seulement 41 ans.


Mme Chen Zhuqun a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997. La pratique lui a été bénéfique et elle jouissait d’une bonne santé physique et mentale. Sa famille était aussi très heureuse. En 2000, Mme Chen est allée à Pékin en appeler à la justice pour le Falun Gong. Pour cela, son appartement a été saccagé. Mme Chen a été arrêtée et emmenée dans un centre de détention. La Division de la sécurité intérieure du district de Duanzhou l’a également illégalement condamnée à une amende de 7.000 yuans. En juin 2000, Mme Chen est allée à Pékin une deuxième fois. Elle a été de nouveau arrêtée et condamnée à un an dans un camp de travaux forcés. Après sa libération, Chen Zhuqun a reçu sans arrêt des appels téléphoniques de harcèlement de la part des autorités. En 2003, Mme Chen a à nouveau été arrêtée et envoyée au Centre de détention du district de Duanzhou . Plus tard, elle a été transférée au centre de lavage de cerveau de Beiling dans la ville de Zhaoqing. Sa famille a subi une grande pression psychologique due à une persécution permanente, ce qui a créé la discorde entre Mme Chen et son mari. Le harcèlement continuel et la persécution ont eu raison d’elle et Mme Chen est morte en janvier 2001. Elle n’avait que 52 ans.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.org/mh/articles/2010/3/22/220171.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.