Des avocats plaident non coupable en faveur de sept pratiquants du Falun Gong de la ville de Yingkou dans la province de Liaoning

Le tribunal du district de Bayuquan dans la ville de Yingkou, province du Liaoning a illégalement traduit en justice sept pratiquants de Falun Gong le 23 mars 2010. leurs avocats ont plaidé non coupable.


A 10h00 du matin Mme Dong BIing, Mme Yu Zhihong et son fils, Wang Zhiyuan, Mme Sun Li et son époux, Bi Shijun et Mme Shen Guanghia et son époux, Teng Wenmin sont arrivés avant les juges Wang Yejia, Yin Wencheng et Yang Yan. Le journaliste du tribunal, Xu Jianwei et le procureur du Procuratorat de Bayuquan, Cao Ning étaient également présents.


Les familles des sept pratiquants ont embauché un groupe de quatre avocats afin de plaider non coupable. Le matin du 23 mars 2010, M. Bi Shijun, Mme Sun Li et M. Shen Guanghai ont été appelé dans la salle d'audience. Ils ont tous déclaré, ne pas être coupables d'être des pratiquants de Falun Gong ou de croire en Vérité, Compassion, Tolérance.


A 13h00, les membres de leur famille et les avocats représentant Mme Teng Wenmin n'étaient pas encore arrivés, de ce fait la Cour a rapidement rendu son jugement et l'a déclarée coupable. La famille de Mme Teng était très en colère.


Quand le procès de Mme Dong Bing, Mme Zhihong et de Wang Zhiyuan, fils de Mme Yu a commencé ils ont plaidé non coupable et déclaré qu'ils avaient tous été arrêtés en même temps vers 16h00 le 23 septembre 2009 à leur domicile. La police de l'équipe de la sécurité nationale du district de Bayuquan s'est introduite chez eux par effraction, a pris leurs biens puis les a arrêtés.

The lawyer stated that, according to the law, Falun Gong is totally legal, so he entered a plea of not guilty on behalf of the practitioners. They asked the judges and prosecutors to produce the law that says that Falun Gong is illegal. The judges and prosecutors could not find any such laws and finally lowered their heads in shame and did not know what to say.
L'avocat a déclaré que selon la loi, le Falun Gong est totalement légal de ce fait il a plaidé non coupable en faveur des pratiquants. Ils ont demandé aux juges et aux procureurs de cite le texte de loi qui dit que le Falun Gong et illégal. Les juges et les procureurs n'ont pu trouver un tel texte de loi et ont baissé la tête de honte et ne savaient plus que dire.


Cet après midi là, le juge a annoncé une suspension d'audience et averti la famille et les avocats que le procès reprendrait à 14h30 le 24 mars.


Toutefois, la cour s'est réunie à nouveau peu après 13h00 le 24 mars. Les avocats et plus de 100 membres de la famille étaient présents. Les avocats ont déclaré qu'aucun des pratiquants n'était coupable et que le procureur n'avait présenté aucune preuve de leur culpabilité. Tous les membres des familles ont déclaré que les autorités devaient immédiatement libérer tous les pratiquants puisqu'il était clairement établi qu'ils n'étaient pas coupables et n'avaient commis aucun crime. Le reporter du tribunal a accusé la famille de harceler la Cour et demandé à la police du tribunal d'évacuer les parents de la salle d'audience, puis il a annoncé un suspension d'audience.


Au cours des jours suivants, les familles ont demandé à la Cour de libérer leurs parents détenus. Les juges ont déclaré que bien que les avocats aient plaidé non coupable pour chaque pratiquant, les tribunaux devaient faire les choses à leur façon et procéder à des inculpations. Ils ont également dit qu'ils n'avaient nulle intention de libérer des pratiquants de Falun Gong.

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2010/3/28/220553.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.