Jiang Xiqing persécuté à mort dans le camp de travaux forcés de Xishanping, sa fille est arrêtée pour avoir fait appel en son nom

Après que M. Jiang Xiqing de Jiangjin, ville de Chongqing, a été persécuté à mort dans le camp de travaux forcés de Xishanping, sa fille, Jiang Hong, a cherché à obtenir justice par des moyens légaux. Les fonctionnaires du comité politique et judiciaire et le Bureau 610 de Jiangjin ne voulant pas être exposés davantage se sont arrangés pour que Mme Jiang soit arrêtée.

Les parents de Mme Jiang étaient des pratiquants de Falun Gong à Jiangjin. En mai 2008, ils ont tous les deux été illégalement condamnés. Le 28 janvier 2009, son père, Jiang Xiqing, est décédé suite à la persécution dans le camp de travaux forcés de Xishanping. Les circonstances entourant son décès ne sont pas claires. Sept heures après avoir été informée de son décès, sa famille a trouvé son corps encore chaud dans le congélateur. Les responsables du camp de travail n'ont donné aucune explication raisonnable de sa mort et son corps a été incinéré sans le consentement de sa famille. Ils ont même falsifié l'examen de l'autopsie, désigné des personnes pour surveiller et même menacer sa famille, saccagé leur maison, battu l'avocat, tout cela pour empêcher ses enfants de demander justice pour sa mort.

Après la mort de M. Jiang Xiqing, Mme Jiang Hong, son mari, Xia Buchu, et leur oncle, Jiang Dehua, ont porté plainte à tous les niveaux de la magistrature et du gouvernement de la ville de Chongqing. Le comité politique et judiciaire et le Bureau 610 l'ont cherchée partout pour essayer de la trouver. Ils ont dit que si elle ne revenait pas, ils la puniraient plus sévèrement. Le 4 juin, Wan Fenghua, le secrétaire du comité politique et judiciaire de Jiangjin, a dit que si Mme Jiang ne se présentait pas dans les sept jours, ils l'arrêteraient.

Aux environs de midi le 28 août 2009, alors que Mme Jiang et sa famille quittaient l'épicerie de la Nouvelle ère de la rue Buxing à Yangjiaping, elle a été arrêtée par Mu Chaohen de l'équipe de la sécurité nationale de Jiangjin et cinq ou six autres. On ne sait pas exactement où elle se trouve actuellement.

Mme Jiang Hong, 41 ans, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998. Elle a été incarcérée à la prison pour femmes de la ville de Chongqing pendant trois ans pour avoir dit aux gens la vérité sur le Falun Gong. Libérée en 2003, elle a rapidement perdu son emploi quant elle est retournée chez elle. Depuis 2008, elle fait de la comptabilité pour une entreprise de Jiangjin. Son revenu est de seulement 500 yuans par mois. Pour empêcher la famille de M. Jiang Xiqing de demander justice par des moyens juridiques, Wan Fenghua, le secrétaire du comité politique et judiciaire de Jiangjin, a régulièrement menacé et persécuté sa famille. Ils ont désigné des personnes pour localiser Mme Jiang Hong et surveiller de plus près la maison de Mme Jiang, Jiang Ping et Jiang Hongbin.

Traduit au Canada de l'anglais le 20 septembre 2009

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/html/articles/2009/9/12/110737.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.