Amnesty International demande au PCC de libérer la pratiquante Tian Zhongxia

Le 27 août 2009, Amnesty International branche de Philadelphie a tenu une conférence et a condamné la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois. Une résolution a été adoptée d’envoyer une lettre au Secrétaire du PCC de la province d'Anhui, pour exhorter le PCC à libérer immédiatement la pratiquante de Falun Gong Mme Tian Zhongxia du camp de travail, d’arrêter la persécution du Falun Gong et d'abolir le système de« rééducation par le travail» en Chine

Mme Tian âgée de 53 ans est de Hefei dans la province d’Anhui. Elle a commencé à pratiquer Falun Gong en 1995 et elle était la personne bénévole de contact du site de pratique de Shuanggan de Hefei avant que la persécution soit lancée le 20 juillet 1999. Après qu’elle ait commencé à pratiquer le Falun Gong sa santé s’est considérablement améliorée. Ses maladies, y compris une insuffisance rénale chronique, une grave anémie, une hypotension artérielle et d'autres affections chroniques, ont disparu après quelques mois de pratique du Falun Gong. Elle est également devenue plus attentive aux autres et plus ouverte d'esprit. Les gens autour d'elle ont été surpris de voir tous ces changements en elle. Elle a présenté le Falun Gong à un grand nombre de ses amis et parents qui ont commencé à pratiquer.

En 1999, le PCC a lancé la persécution du Falun Gong. Mme Tian est allée à Beijing pour demander justice en faveur du Falun Gong. Comme un certain nombre de pratiquants elle a été emprisonnée et battue brutalement. Le 19 novembre 2008, Tian Zhongxia a été de nouveau arrêtée.

Fin décembre 2008, le comité de rééducation par le travail de Hefei a envoyé Mme Tian au camp de travail pour femmes d’Anhui pour un an et demi. Au camp elle a été torturée physiquement et mentalement et notamment a été privée de sommeil pendant une longue période de temps. En deux mois, Mme Tian est devenue émaciée. Elle a été soumise à un travail forcé exténuant plus de dix heures par jour.

Le camp de travail pour femmes est situé à Heifei; Depuis juillet 1999, les gardiens du camp sous la direction de Zhou Mingfeng ont brutalement torturé les pratiquants deFalun Gong qui y sont emprisonnés. Quelques pratiquants ont été torturés à mort, d’autres ont se sont effondrés mentalement et beaucoup d’autres ont été handicapés suite à la torture.

La branche de Philadelphie d’Amnesty International a également écrit à Li Wenxi, directeur de la sécurité publique du bureau provincial de Liaoning lui demandant de libérer immédiatement l’avocat des droits de l’homme, Wang Yonghang. M. Wang a fourni des consultations de droit aux pratiquants de Falun Gong, les a représentés au tribunal et a écrit des articles pour protester contre la persécution des pratiquants de Falun Gong. Le 4 Juillet, M. Wang a été arrêté et détenu au Centre de détention de Dalian.


Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/9/5/207754.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.