The Parliament.com (UK): les députés demandent le rétablissement de la diffusion de la chaîne de télévision chinoise

1/29/09


Un groupe de députés tout partis confondus ont demandé la reprise des diffusions de NTDTV la télévision en langue chinoise non censurée


La demande fait suite à une initiative prise par les autorités chinoises en juin dernier d'arrêter la diffusion de NTDTV via l'opérateur satellitaire Eutelsat basé à Paris.


Les critiques du régime chinois disent que Bejing l’a fait en exerçant sur Eutelsat une " pression politique et en lui faisant miroiter de gros contrats ".


La demande des députés arrive un jour avant la visite du Premier Ministre chinois Wen Jiabao à Bruxelles pour des réunions avec, entre autres, le président de la commission, José Manuel Barroso et celui de l'Union européenne pour les affaires étrangères, Javier Solana.


Plusieurs députés ont tenu une conférence de presse au Parlement mercredi afin d'appeler au rétablissement des diffusions de NTDTV.


Edward McMillan-Scott conservateur du RU, un vice Président de l'assemblée, a dit souhaiter que le gouvernement français engage Eutelsat à rétablir les diffusions de la station en Chine.


Récemment il a souligné que quelques 476 députés ont signé une déclaration exhortant Eutelsat de réactiver le service.


“Les autres institutions de l’EU y compris la commission et le conseil devraient noter le fait que de nombreux députés aient signé ce qui peut être considéré comme une résolution " a-t-il dit.


“Il est malheureux que Paris ait succombé à la pression de la Chine, aussi le gouvernement français et le Président Sarkozy devraient également tenir compte de la force du sentiment sur cette question.


“L’EU a ici un rôle important à jouer en mettant la pression sur la France afin que ce service vital et important pour la population chinoise soit restauré.”


Le député italien du groupe ALDE, Marco Cappato, qui a aussi pris la parole à la conférence de presse a dit : " Alors que l’Occident célèbre le 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin en 2009, la Chine observera le 50ème anniversaire du gouvernement communiste chinois, le 20ème anniversaire du massacre de la Place Tienanmen et le 10ème anniversaire de la persécution de la pratique spirituel du Falun Gong.

Ce fort contraste illustre le besoin de liberté d’information en Chine.


Sans le travail de pionnier de NTDTV pour diffuser des informations non censurées en Chine, la grande majorité de la population chinoise n'aurait pas accès à l'information commémorant ces occasions solennelles.


" Depuis qu'il s'est emparé du pouvoir, le régime chinois n'a cessé de réprimer la voix des médias qui ne suivent pas sa ligne politique et en juin dernier le régime a réussi à arrêter la diffusion de NTDTV en mettant une pression politique et faisant miroiter des intérêts à Eutelsat.


" Avec l'adoption de la déclaration écrite sur la liberté des médias par une large majorité de députés, le Parlement montre sa volonté de défendre la liberté des médias en Chine."


http://www.theparliament.com/latestnews/news-article/newsarticle/meps-call-for-chinese-tv-station-to-be-put-back-on-air/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.