Entretien avec Confucius sur le destin d'une nation

 

Le Roi Lu Ai Gong demanda à Confucius "Est-il vrai que le destin d'une nation soit déterminé par le Ciel et pas uniquement en fonction des actions des hommes ? "

Confucius répondit :"Le destin de votre pays dépendra de vos propres actes. Un phénomène spécial ne peut à lui seul changer le destin de votre nation."


Le Roi dit : "Pourriez vous, je vous prie fournir quelques exemples étayant cette déclaration?"


Confucius répondit : "Sous le Roi King Zhou de la Dynastie Shang, près du mur entourant la capitale, un petit oiseau donna naissance à un grand oiseau. Le Roi consulta un devin à ce sujet. Le devin lui dit : 'À chaque fois qu'une petite chose donne naissance à une grande chose, cela signifie que la nation unifiera ses terres et deviendra de plus en plus prospère.' Le Roi fut alors très satisfait de lui-même. Il pensa que cela ne dépendrait que du présage. Il cessa de travailler dur pour administrer le pays et devint extrêmement brutal envers ses fonctionnaires et envers le peuple. Aucun des fonctionnaires de la cour impériale n'était capable de l'arrêter. A la fin, les ennemis de l'extérieur attaquèrent le pays et renversèrent la Dynastie Shang. Ceci est un exemple d'un bon présage amenant un désastre, la raison en est que le roi a abandonné les bonnes actions et désobéi à la loi du Ciel.


En comparaison, au temps du Roi Tai Wu, l'ancêtre du Roi Zhou, la moralité dans la société était très mauvaise et les lois chaotiques. Ceci causa la pousse d'une plante anormale, qui se mît à croître à l'intérieur du complexe impérial. En l'espace de sept jours, elle était devenue si grande qu'il fallait deux personnes pour en faire le tour. Le Roi consulta un devin et ce dernier lui dit : 'Ce type de plante sauvage ne devrait pas pousser dans le complexe impérial, mais maintenant c'est fait. Cela signifie que la nation touche à sa fin.' Le Roi Tai Wu en fut effrayé. Il commença à faire très attention à ses actes et se mit également à réfléchir sur comment les premiers rois régnaient avec droiture sur la nation et comment ils se souciaient du peuple. En trois ans, de nombreux rois des autres pays entendirent parler de la grande vertu du Roi Tai Wu et jusqu'à seize d'entre eux envoyèrent leurs messagers lui rendre visite et présenter leurs respects à la Dynastie Shang. Ceci est un exemple de l’abandon des mauvaises actions, et en conséquence le supposé signe de mauvais augure s'est transformé en bon signe.


Par conséquent, quand le Ciel crée un phénomène spécial et que survient un désastre, c'est un avertissement du ciel pour prévenir les gouvernants; quand des fonctionnaires rêvent d'histoires étranges et qui ont une signification, c'est un avertissement du ciel aux fonctionnaires. Catastrophes et phénomènes étranges ne peuvent rien contre les bonnes politiques et les bons décrets d'une nation; les rêves ne peuvent rien contre de hautes valeurs morales et de grandes vertus. Si quelqu'un peut abandonner ses mauvaises actions et en accomplir de bonnes - ce sera le meilleur moyen de gouverner un pays. Seuls les rois sages sont capables de faire ainsi."


Le Roi Lu Ai Gong dit alors, "Votre enseignement servira précisément à corriger mon ignorance. C'est si merveilleux d'entendre vos enseignements!"


Le Roi Zhou abandonna ses bonnes actions et devint mauvais, son pays fut détruit. Le Roi Tai Wu abandonna ses mauvaises actions et devint bon, son pays prospéra. De nos jours, le régime communiste chinois a été depuis ses débuts, une dictature. Il se complaît dans le mal et a commis toutes sortes de méfaits Le Ciel est en colère et les gens se plaignent. Le temps de son effondrement est proche. C'est déterminé par le Ciel, c'est aussi le résultat des mauvaises actions commises !


Source: Les Analectes de Confucius et de ses disciples

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.