Alors qu’une femme est prisonnière d’un camp de travail forcé, les médias d’état chinois disent qu’elle vit une vie de riche




A la date du 16 septembre 2002, le site internet d’information du Tianjin "Tonight" affirme encore que Mme Yanying Wu a renoncé au Falun Gong et profite de la protection du Parti Communiste. L’histoire était fabriquée, et le frère de Mme Wu reste en détention pour ses croyances.

Le 18 septembre 2002 (Centre d’Information du Falun Dafa) – D’après un reportage des médias nationaux chinois en février 2001, Mme Yanying Wu et son frère avaient rapidement “renoncé” au Falun Gong "grâce aux soins" du Parti Communiste chinois et étaient devenus de riches producteurs fruitiers.
Mme Wu raconte cependant autre chose, disant qu’elle a souffert dans un camp de travail en Chine pour ses croyances, à partir du 1er janvier 2001 et jusqu’à septembre 2002.
Le 10 février 2001, un reportage dans le journal de Tianjin avait pour titre " Abandonner le Falun Gong, avancer sur la route vers la fortune" et disait que Mme Wu et son plus jeune frère, Zhanzhong Wu, avaient été "hantés" par le Falun Gong mais que grâce aux "soins" et à "l’aide" des fonctionnaires du Parti communiste chinois et du gouvernement local, tous les deux avaient "renoncé" au Falun Gong et avaient fait fortune en produisant du raisin. Après avoir été "convertis", loin du Falun Gong, affirmait l'article, la sœur et le frère avaient concentré tous leurs efforts sur leurs affaires, et étaient "sincèrement reconnaissants" pour les "soins" du Parti communiste chinois.

En date du 16 septembre 2002, l'article est encore en ligne sur le site du journal de Tianjin "Le soir" (http://www.jwb.com.cn/gb/content/2001-02/10/content_8154.htm).




Selon Mme Wu, cependant, elle et son frère ont été détenus en janvier 2001. Le 10 février 2001 -- le jour où l'article du « Soir » de Tianjin a été publié -- Mme Wu et son frère étaient toujours détenus par la police. Les deux y sont restés et en septembre 2001, la famille de Mme Wu a appris qu'elle avait été condamnée à deux ans dans le camp de travail de Jianxin dans la zone de Hexi de la ville de Tianjin.

Mme Wu dit qu’elle n’a ni renoncé au Falun Gong ni été libérée à aucun moment; elle s'est encore moins embarquée dans une nouvelle carrière de production de raisin. "L'article est complètement fabriqué afin de persécuter le Falun Gong et de tromper le public," dit Mme Wu.

Sous la pression d'une campagne nationale de libération au Canada, lancé par la sœur de Mme Wu à Toronto, Mme Wu a été libérée du camp de travail plus tôt ce mois -- environ six mois avant la fin de sa peine. Son frère reste en détention. Ses parents croient qu’il est détenu dans le camp de travail de Shuangkou, zone de Beichen dans la ville de Tianjin.

"Les nouvelles fabriquées sont banales dans la persécution de Jiang contre le Falun Gong," commente Erping Zhang, porte-parole du Centre d'Information du Falun Dafa. "Les médias gérés par l'Etat en Chine sont utilisés pour tourner l’opinion publique contre le Falun Gong et en faveur de la campagne de Jiang. Il y a des milliers d'histoires comme celle de Mme Wu où des nouvelles sont fabriquées pour soutenir la politique de Jiang."


------------------------------------------------------------


Rappel :

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique de méditation et d’exercices avec un enseignement basé sur les principes universels de "Vérité, Bienveillance, Tolérance". C’est une pratique qui a été enseignée en privé pendant des milliers d’années avant d’être rendue publique en 1992 par M. LI Hongzhi. Le Falun Gong a des racines dans la culture traditionnelle chinoise, mais il est distinct et séparé d’autres pratiques telles que les religions du Bouddhisme et du Taoïsme. Depuis son introduction en 1992, il s’est rapidement répandu par le bouche à oreille dans toute la Chine et est maintenant pratiqué dans plus de 50 pays.

Avec l’estimation du gouvernement qu’au moins cent millions de personnes pratiquaient le Falun Gong, le président chinois Jiang Zemin a proscrit cette pratique pacifique en juillet 1999. Incapable d’écraser l’esprit de millions de personnes ayant fait l’expérience d’une meilleure santé et de changements positifs dans leur vie grâce au Falun Gong, le régime de Jiang a intensifié sa campagne de propagande pour tourner l’opinion publique contre la pratique, et a dans le même temps emprisonné, torturé et même assassiné ceux qui le pratiquent.

Le Centre d’Information du Falun Dafa a confirmé plus de 480 morts depuis le début de la persécution du Falun Gong en Chine en 1999. Des fonctionnaires du gouvernement en Chine rapportent néanmoins que le chiffre réel dépasserait les 1.600. Plus de 100.000 personnes ont été arrêtées, dont plus de 20.000 condamnées aux camps de travaux forcés sans jugement.


http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/9/20/26691.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.