Un pratiquant de Dafa battu à mort par la police dans la province de Jiangxi

Le 28 août 2002 au matin, des officiers de la Division de Sécurité et de Politique du service de police du comté de Wuning ont kidnappé Chen Jianning, pratiquant de Dafa. Ils l’ont battu à mort l’après-midi même. La police a menti et a déclaré que Chen Jianning avait commis un suicide. Les détails exposés ci-après relatent son cas :
Le 28 août, six brutes, comprenant la police du “bureau 610” de Wuning et le personnel de la police du commissariat de la municipalité de Shidu, sont allés au domicile de Chen Jianning, l’ont arrêté de force et l’ont emmené. Ils ont déclaré que son arrestation avait pour but d’enquêter sur la source des CDs de clarification de la vérité. Ensuite ce jour-là, ils l’ont battu à mort.
Après le décès de Chen Jianning, la police craignant que d’autres pratiquants de Dafa aillent au gouvernement du comté pour enquêter sur la cause de sa mort, ils ont alors envoyé un groupe de policiers dans tous les villages où vivent des pratiquants de Falun Gong, et ont répandu un mensonge selon lequel Chen Jianning s’était suicidé. Ils ont donné l’ordre à ces pratiquants de ne pas aller faire appel. La police est aussi restée dans ces villages pendant la nuit pour faire respecter ses ordres.
Le 29 août au matin, quelques responsables de haut-rang, y compris le président du Congrès du Peuple et l’examinateur médical de la région de Jiujiang, ont rencontré la famille de Chen Jianning. Ils ont menti aux membres de sa famille et les ont menacés ; les responsables ont montré à la famille le soi-disant rapport d’autopsie et des compte-rendus de témoins. Ils ont émis une pression énorme sur la famille de Chen Jianning pour qu’elle prépare les funérailles, et ont dit qu’ils les dédommageraient de 15.000 yuans. Ils les ont aussi menacé, disant que si la famille de Chen Jianning faisait appel ou les poursuivait, alors ils ne paieraient aucune indemnisation.
Lorsque la famille a demandé à voir le corps de Chen Jianning, ils ont dit que les brutes lui avaient mis un nouveau costume, et qu’ils l’avaient aussi maquillé. Lorsque la famille a demandé à voir les vêtements que Chen Jianning portait à l’origine, on leur a dit qu’ils avaient été brûlés. Le corps a ensuite été mis dans la salle froide du salon funéraire du comté en attendant les funérailles. La famille a été forcée de signer l’accord d’indemnisation de 15.000 yuans.
Un autre jeune homme a subi les mêmes mauvais traitements et a été tué par la police du régime dictatorial de Jiang.

Source :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/9/21/26726.html
http://www.minghui.cc/mh/articles/2002/9/19/36779.html
http://www.clearharmony.net/articles/7170.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.