Perdu dans l'illusion

Pendant l'été, je dors parfois dans une chambre à coucher qui a une grande fenêtre donnant sur une région boisée. Je suis souvent réveillé par le bruit d'un oiseau, un cardinal rouge, qui se cogne contre la fenêtre tôt le matin au moment où le soleil se lève. L'oiseau vole délibérément contre la fenêtre, se cognant violemment la tête. L'oiseau se pose alors une minute sur une rampe près de la fenêtre, apparemment pour reprendre ses esprits, et attaque alors à nouveau la fenêtre. Il fait cela plusieurs fois par jour. De ma position stratégique derrière la fenêtre, j'ai observé le même comportement avec plusieurs générations d’oiseaux au cours des années. En effet, il y a environ 15 ans, un prédécesseur du même malheureux oiseau (aussi un cardinal rouge male) s'est cogné si fort dans la même fenêtre qu'il est resté sans connaissance assez longtemps pour que j’aille chercher ma caméra et que je le photographie dans la main de mon jeune fils. Quand j’ai assisté pour la première fois à ce phénomène étrange, j'en ai conclu que l'oiseau devait être fou. Cependant, mon ami, un fana de l’observation des oiseaux , m’a expliqué que l'oiseau voyait son propre reflet dans le verre et, croyant qu’un cardinal rouge masculin rival empiétait sur « son territoire, il attaquait son propre reflet essayant de faire s’enfuir « l'autre » oiseau.

Cet événement m’a fait regarder à l’intérieur et m'a enseigné quelque chose de ma propre situation : Comparé à l'oiseau, moi, l'observateur tranquille et invisible derrière le carreau de la fenêtre, je suis un être à un niveau d'éveil élevé. Je peux clairement voir et interpréter les tentatives absurdes de l'oiseau défendant son territoire contre un ennemi imaginaire (En réalité lui-même). Aveuglé par la réflexion des bois dans le verre de la fenêtre, l'oiseau ne peut pas voir mon monde derrière la fenêtre -- pour lui, le monde des êtres éveillés. Je sais que si l'oiseau avait seulement un meilleur niveau de compréhension et s’il s’arrêtait pour penser et regarder en lui, il se reconnaîtrait rapidement dans le reflet. Si l'oiseau continuait alors à regarder en lui, il se rendrait également compte que son territoire n'existe pas vraiment mais que c'est seulement une frontière imaginée limitant sa propre existence, créée par rien d’autre que son propre esprit. Je peux voir que l'oiseau est un esclave de ses instincts. En fait, je ressens un certain niveau de compassion pour l'oiseau. Je ressens de la pitié lorsqu’il se blesse et s’épuise lui-même dans sa lutte quotidienne contre lui-même. En dépit de ma compassion, il ne me vient pas d’intervenir. Comparé à l'oiseau, je suis un être plus élevé, et sans l’ombre d’un doute, je sais que je ne peux pas et que je ne devrais pas aider l'oiseau. Je ne peux pas le raisonner, il ne comprendrait pas. Nous sommes si distants, il ne peut pas comprendre mon langage; en fait, il ne sait même pas ce qu’est « le langage ». Tout que je peux faire est de l'observer et de le laisser à sa lutte. Il doit découvrir la vérité de son existence par lui-même, bien que je n’ai pas beaucoup d'espoir qu’il le fasse jamais.

Du point de vue des êtres éveillés plus élevés, moi aussi, je suis un oiseau idiot, perdu dans l'illusion. Heureusement, nous avons maintenant atteint une période spéciale de l'histoire où un être incomparablement élevé a trouvé un moyen de nous atteindre. Il a trouvé une forme de « langage » pour nous parler et l'appelle la Loi. Nous semblons avoir de grandes difficultés pour comprendre le message, mais nous essayons. Trouverons-nous une sortie hors de l'illusion ou continuerons-nous à nous cogner la tête dans la fenêtre ?


Date de l'article original : 26/8/2007

Traduit de l’anglais de :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/8/26/88949.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.