Expériences de ‘cultivation’ et réalisations : Sur le fait d’arriver (III)

(I) Simplicité et complexité

Hier, alors que je contrôlais mes mails, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de choses liées à la clarification des faits qui devaient être accomplies et auxquelles je pouvais me joindre. Je me suis senti plutot heureux.


Puis, j’ai vaguement réalisé que cette joie n’était pas seulement due au fait que j'étais heureux de sauver les etres sensibles, mais contenait aussi des composants de me valoriser et des attachements à me faire valoir : ’’ Regarde, je fais tant de choses !’’ Même si je n’en ai rien dit aux autres, dans mon esprit, j’avais ce type de pensée jusqu’à un certain point.


Ce type de pensée impure causera des interférences. Une de ses conséquences est que je penserai à faire ceci ou faire cela. Après avoir été occupé pendant un temps et avoir dépensé beaucoup d’énergie, je découvrirai qu’aucune de ces choses n'a fait un progrès significatif, ou que tout prend beaucoup de temps.


En réalité, nous devrions nous focaliser sur les problèmes qui doivent être résolus, plutôt que sur les projets eux-mêmes (accomplir des choses), ou l’état d’esprit de se sentir satisfait et important d’être ‘’occupé’’.


Je me souviens qu’une fois, mon épouse m’a dit: ‘’Pourquoi cela te faut il autant de temps pour faire les choses ? Cela fait déjà 30 minutes et tu es encore occupé ? Si c’était moi, cela ne m’aurait pas pris plus de 5 minutes.’’ En effet, c’était comme cela.


Vu superficellement, pour beaucoup de choses, cela ne prend pas beaucoup de temps de résoudre les étapes cruciales.


De la perspective de la ‘cultivation’, de nombreuses choses ont des significations et des facteurs plus profonds. Lorsque nous nous éveillons dans la Loi et agissons comme des pratiquants de Dafa le devraient, alors les problèmes deviendront aisés à résoudre.


Lorsque les personnes modernes écrivent un article sur l’ordinateur, ils l'améliorent ici et là et cela prend longtemps pour le finir. Cependant, lorsque nos prédécesseurs écrivaient des poèmes, ils pouvaient prendre un stylo et finissaient en peu de temps. Il y a quelques disparités entre les deux.


Quelquefois, juste pour une phrase, nous devons réfléchir pendant un moment. En réalité, il y a de nombreux facteurs qui nous bloquent. Lorsque nous nous débarrassons de nos attachements, nos esprits seront purs et ne seront pas touchés par des phénomènes apparents. Nous serons capables de voir à travers ces choses superficielles et voir la vérité.

Maître a dit: ‘’ Lorsqu'on s'élève, non seulement l'apparence est plus belle, mais aussi les pensées doivent être plus pures et raffinées. La façon de vivre, la parole, le comportement, et les mouvements connaîtront tous un changement. Leurs paroles sont comme la poésie, et c’est juste la façon dont sont les choses à un certain niveau. Les niveaux plus élevés sont encore plus splendides. Cela ne marchera pas si vous ne vous conformez pas aux exigences de cet état. Je dis souvent que la ‘cultivation’ dépend de vous, le gong dépend du maître.’’ En d’autres termes, bien que vous vouliez atteindre ce type d'état, comment pourrez vous l’atteindre si vous n'en connaissez rien ? Comment le ferez-vous ? Vous ne pourrez l’accomplir vous-même. Je regarde simplement le cœur que vous avez pour la ‘cultivation’. Le Maître s’occupera de l’autre coté si vous etes déterminé à continuer la ‘cultivation.’ Ce qui est critique pour vous est si pouvez être constant et achever votre ‘cultivation.’’’ (‘Traduction provisoire de ‘Enseignement de la Loi lors de la Conférence en Suisse’’)

(II) Supposer les choses


Mon lieu de travail devait organiser une activité tout près à midi. Il n’y a pas longtemps, ils ont organisé une activité similaire au même endroit.


Je voulais m’y rendre et pensais que cela aurait pu être une bonne opportunité pour clarifier les faits. Mais j’avais des choses à faire à ce moment. Aussi, je ne savais pas où cela se trouvait, ainsi, j'ai demandé à un collègue. Il m’a dit de marcher derrière notre parking, puis de traverser un autre parking, puis je verrai l’endroit. Il y avait quelques arbres autour et c’était près de la route. Je pensais avoir compris et j'ai dit : ‘’D’accord.’’


Lorsque j’ai fini les choses que je devais faire, tout le monde était déjà parti. Je me suis rendu sur le parking que je pensais être le bon, mais je n'ai vu personne. Puis j'ai fait le tour de cinq ou six parkings tout prés, mais je n'ai pas pu le trouver. Ainsi, j’ai du rebrousser chemin.


Plus tard, j’ai entendu que derrière notre bâtiment , se trouvaient deux autres parkings et que l’activité se déroulait là-bas.


Suite à cela , j'ai réalisé que lorsque nous faisons ou disons des choses, nous ne pouvons pas supposer que les choses sont d’une certaine façon. Nous devrions écouter soigneusement ce que les autres ont à dire, alors nous pouvons totalement les comprendre. Autrement, nous serons plus enclins à dire des choses fausses et à faire des erreurs , et ce ne sera bon pour personne.

(III) Etre bon avec les autres

J’ai un collègue qui est très chaleureux avec les autres et qui aime les aider.


Graduellement, j’ai réalisé que je ne le respecte pas autant que les autres personnes, peut-être parce qu’il est si accommodant.


En réalité, c’est une mentalité dégénérée, acceptant ‘’que l’on profitera des personnes simples et honnêtes.’’ Comment puis-je accepter ce type de pensée?


Un jour, j’étudiais la Loi et lisais le passage ‘’ La lumière de Bouddha illumine tout, bienséance et loyauté rayonnent harmonieusement’’ (Zhuan Falun, Traduction Version 2000). J'ai compris que si un pratiquant fait bien, ses mots purs et compatissants peuvent faire que les mauvaises personnes deviennent bonnes, et que les bonnes personnes deviennent meilleures.

(IV) Nous ne pouvons pas nous relâcher


En rentrant du travail, j'ai vu qu’il y avait encore du temps avant l'étude de la Loi collective, ainsi, je me suis assis dansla voiture et ai commencé à traduire un article.


Au début, la traduction allait très bien. Puis, j'ai eu envie de dormir et j'ai fait un somme. En me réveillant, j'ai continué .


Lorsque ce fut le moment de l’étude de la Loi en groupe, j'ai réalisé qu’il y avait une partie que je n’avais pas le temps de finir, ainsi je devais attendre plus tard. Si je n’avais pas piqué ce somme, j’aurai probablement été capable de finir.


Suite à cela , j'ai réalisé que de nombreuses choses ont été arrangées dans notre ‘cultivation’. Se relâcher dans la cultivation causera des pertes.

(V) Bref résumé


Après avoir fini d’étudier la Loi, j’étais sur le chemin du retour hez moi et j'ai soudain réalisé que, lorsque les pratiquants de Dafa clarifient les faits et sauvent les etres sensibles, nous ne devrions pas penser à ceux qui ont déjà été sauvés, mais penser plutôt à ceux qui attendent d’être sauvés. De cette façon, lorsque nous faisons les choses, cela deviendra beaucoup plus clair.


Traduit de :
http://www.pureinsight.org/pi/index.php?news=4830

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.