Le pratiquant de Dafa Yu Zhenyi torturé à mort dans la ville de Harbin, province de Heilongjiang

M. Yu Zhenyi, né en 1974, était un pratiquant de Dafa de la ville de Harbin. C’est parce qu’il pratiquait le Falun Gong qu’il a été arrêté de nombreuses fois et soumis à des tortures inhumaines. Il est mort le 14 juin 2002, à la suite de la brutalité de la police. La persécution qu’il a endurée est décrite ci-dessous.
En août 1999, il a été arrêté par quelques policiers du service de police de Nangang, qui lui ont confisqué 7 000 yuans en espèces et son téléphone portable sans lui donner de reçu.
Le 19 septembre 1999, il a une fois de plus été arrêté par le même service de police et détenu par la suite dans un hôtel. La police lui a volé les 5 000 yuans qu’il détenait en espèces. Par la suite, il a été transféré en plusieurs endroits : le service de police de Nangang, le bureau du procureur de Nangang et le palais de justice de Nangang.
En septembre 2001, il avait été illégalement condamné à quatre ans de prison. Cependant, la prison l’avait refusé car, après avoir été persécuté pendant si longtemps, il était en mauvaise santé. Il avait donc été renvoyé au centre de détention de Nangang.
Au début d’avril 2002, malgré le fait que son état de santé était critique, il avait été envoyé à la prison de Harbin.
Le 25 avril 2002, il avait été transféré de la prison à l’hôpital de Wanjia. Jusqu’à ce point, il était très lucide.
Tard dans la nuit du 25 avril, il avait été transféré de l’hôpital de Wanjua au second hôpital dépendant de l’université de médecine de Harbin. A son admission, il était dans un état très critique. Ses membres tressautaient de façon incontrôlée, et il n’était pas dans un état d’esprit clair. Après examen, il a été trouvé qu’il avait été frappé à la tête à plusieurs reprises avec un objet lourd. Il avait une perforation au niveau de la poitrine. Il avait aussi des blessures internes sur tout le corps. L’une de ses dents était cassée.
Le 29 mai, l’hôpital a refusé de continuer le traitement et il a été ramené à son domicile.
Le 14 juin, il est mort de ses blessures.
Lorsque Yu Zhenyi avait repris conscience chez lui, il avait dit à sa famille que pendant la demi journée qu’il était à l’hôpital de Wanjia, quatre ou cinq personnes lui avaient, de force, injecté un liquide inconnu dans le cerveau.
Avant le 25 avril 2002, les membres de la famille de Yu avaient demandé à de nombreuses reprises qu’il soit mis en liberté conditionnelle pour raison médicale ; cependant, leurs demandes avaient été rejetées par le service de police de Nangang. Finalement, entre le 25 avril et le 29 mai, le département de police de Nangang a pris l’initiative de demander la liberté conditionnelle au nom de Yu.
Le père de Yu Zhenyi est aussi pratiquant de Dafa. En juillet 2002, il avait été arrêté alors qu’il distribuait du matériel de clarification de la vérité de Dafa et avait été condamné à une peine de trois ans en camp de travaux forcés.
L’enquête sur les détails de la mort de Yu Zhenyu n’a pas encore été menée.

Source:
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/8/31/25983.html
Translated on 8/28/2002
Chinese version available at:
http://www.minghui.cc/mh/articles/2002/8/26/35505.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.