Des pratiquants de Falun Dafa de la province de Liaoning sont torturés dans les hôpitaux psychiatriques

Le 17 mai 2002, des agents du “bureau 610” [une agence spécialement créée pour persécuter le Falun Gong, qui détient les pouvoirs absolus sur tous les systèmes politiques de Chine, y compris le système judiciaire] m’ont, de force, emmené au centre de détention numéro 2 de la ville de Lingyuan, province de Liaoning. Au centre de détention, j’ai entamé une grève de la faim. Lors du sixième jour de ma grève de la faim, on m’a emmené à un hôpital psychiatrique pour m’y torturer. Le directeur de l’hôpital psychiatrique et le personnel médical m’ont attaché à un lit et m’ont injecté plusieurs sortes de substances toxiques et hallucinogènes pour me torturer. Dans cet hôpital, il y avait plus de 20 pratiquants de Falun Dafa torturés à des degrés divers.

Le temps s’écoulant, nous n’étions plus que quatre pratiquants, moi y compris. Les trois autres pratiquants étaient Liu Yufent, Shen Guolan, et Lu Dawei. Toujours persécutés par la perversité, nous avons décidé de nous échapper. Avec vigilance et après avoir considéré nos options, nous avons rapidement trouvé l’occasion et avons quitté l’hôpital. Cependant, nous étions tous sans domicile. Les officiers de la sécurité publique ont arrêté le pratiquant de Falun Dafa Liu Yufeng après son arrivée chez lui. Il a été livré au camp de travaux forcés de Chaoyang où il subit des tortures encore plus sévères.
Récemment, le “bureau 610” et l’Equipe de Garantie Politique de la ville de Lingyuan a kidnappé plus de 20 pratiquants de Falun Dafa d’un village agricole et les a emprisonné dans un centre de détention. Le Groupe de Sécurité Unie pour cette région avait cherché et détecté les activités de falun Dafa dans plusieurs usines, mines, villages, villes et rues. Ils ont rassemblé des spécialistes de lavage de cerveau et des voyous pour préparer une autre série de persécution à grande échelle.

Les responsables criminels de la ville de Chaoyang et de la ville de Lingyuan sont extrêmement mauvais. Par exemple, en 1996 déjà, des responsables du gouvernement de la ville de Chaoyang avaient persécuté des pratiquants partout. Ils avaient confisqué les biens personnels des pratiquants, le matériel de Falun Dafa, et avaient extorqué beaucoup d’argent par un nombre considérable d’amendes. Au début de l’année 1996, ils avaient même détenu neuf instructeurs de Falun Dafa. Pour résumer, ces responsables étaient parmi les premiers à répandre largement la persécution des pratiquants de Falun Dafa.: « NdEd.Le Falun Dafa n’a été officiellement interdit par le régime chinois qu’en 1999 ».

Source:
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/8/31/25991.html
Translated on 8/26/2002
Chinese version available at:
http://www.minghui.org/mh/articles/2002/8/24/35509.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.