Des pratiquants battus aux funérailles de la victime assassinée

Depuis que Cao Shifang a été persécutée à mort le 4 août 2002, des centaines de gens sont venus présenter leur respect. Le cadre était solennel et respecteux, il y avait des fleurs partout. Une banderole sur la gauche avec « Les cieux sont consternés de tristesse et de chagrin, » decrit le mieux l’événement.

Les funérailles commencèrent à 7 heures du matin le 8 août. Plus d’une centaine de gens se sont manifestés pour présenter les derniers respects à la vieille pratiquante, Mme Cao. Parmi eux, des pratiquants de Dafa, des parents, des amis et des camarades de travail. Quelques dizaines de policiers en civil observaient et suivaient de près le déroulement. Le mémorial avait lieu dans la salle numéro 4 dans un maison funéraire du crematorium. Des pratiquants de Dafa portant des fleurs blanches étaient calmes et solennels, pleins de respect envers leur amie décédée, quatre pratiquantes commencèrent à pleurer près de la dépouille. Plusieurs policiers en civil à la carrure imposante sont immédiatement arrivés et les ont traînées dehors, sans aucune explication, ignorant totalement le fait qu’une d’elles était une personne âgée ? Soudain, quelqu’un a crié à la porte : « Ils arrêtent des gens ! » Les gens ont pu voir la scène de la pratiquante de Dafa Yue Xuefeng forcée à monter dans une voiture de police les bras tordus derrière son dos et tirée par les cheveux par la police. Dans la voiture la police piétina ses pieds et lui tordit les mains. Une femme âgée battue par un gang de policiers. Selon un témoin : « je n’ai jamais vu des gens être battus de cette façon depuis que je suis gosse. C’est trop inhumain. » Une pratiquante portant une chemise blanche aux manches courtes a été traînée à l’écart par deux policiers. Quelques pratiquants de Dafa ont été emmenés tirés par les bras et jetés dans les voitures de police. La police était comme folle. A la fin, même les proches de Cao ont été forcés à monter dans les voitures. Il a été confirmé que seize pratiquants de Dafa ont été enlevés aux funérailles. Une cassette vidéo de tout le service funèbre montre la police en train d’arrêter les pratiquants par la force. Jusque là, vingt sept personnes qui étaient venues aux funérailles ont été recherchées et kidnappées.

L’incident a créé un secousse chez un grand nombre de citoyens de la ville de Jinzhou. Les gens disent, « Entrer dans une chambre funéraire pour arrêter les gens en plein jour – c’est vraiment sans précédent. »


Source:
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/8/30/25957.html
Translated on 8/27/2002
Chinese version available at:
http://www.minghui.cc/mh/articles/2002/8/24/35497.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.