La propagande du PCC déforme les faits et calomnie une personne innocente

Vers 16h, l'après midi du 23 avril, sans aucune autorisation, plusieurs officiers de police du commissariat de police de Xinjiang dans l'agglomération de Harbin, province du Heilongjiang, ont fait irruption chez la pratiquante de Falun Dafa Mme Zhao Ying et l'ont arrêtée. Le 25 avril, le journal 'Nouvelles du Soir' a déformé les faits en rapportant l'incident. Le gros titre disait "En utilisant une échelle d'extension, la police a pu atteindre un balcon pour arrêter un voleur." L'article calomniait Mme Zhao.

'Nouvelles du Soir' rapportait que lorsque le propriétaire de la maison était rentré , toutes les pièces étaient allumées, et qu'il avait appelé la police. L'article disait : "A 5h et demi du soir le 23 avril, la police de la région de Pingfang a reçu un appel d'un citoyen disant que sa maison avait été vandalisée. Le bâtiment est situé au 409 ave Xinjiang, dans la région de Pingfang ..." Cependant, il fait encore jour à cette heure dans la ville de Harbin, il n'y a donc aucune raison d'allumer la lumière et l'appartement de Mme Zhao n'a jamais eu de balcon.

Mme Zhao Ying a été brutalement torturée et a en conséquence commencé à avoir des problèmes cardiaques et sa famille n'a pas suffisemment d'argent pour payer les dépenses d'hôpital.

Ce jour là, la police a entouré la maison de Mme Zhao et utlisé des outils de métal coupants pour venir à bout de sa porte blindée. Après être entrés dans la maison, ils l'ont fouillée et ont confisqué ses biens. Ils l'ont traînée du quatrième étage au rez-de-chaussée et l'ont poussée dans une voiture de police. Sa mère, qui a plus de 70 ans, a eu une attaque après avoir été menacée par la police.

Les voisins se sont alarmés. La police a fait des remarques irresponsables et dit des choses comme : "Elle a tué son enfant," mais chacun a pu voir que son enfant allait bien. Mme Zhao Ying s'est exclamée : "Je suis disciple de Dafa et je crois en "Vérité, Compassion, Tolérance" je n'ai rien fait de mal. C'est la police qui veut m'arrêter." Les voisins ont remarqué que la police avait mobilisé tant de gens pour arrêter une femme seule qui n'était pas armée. Ceci a suscité pas mal de discussions comme par exemple "S'ils pouvaient faire les mêmes efforts pour arrêter les fonctionnaires corrompus, le pays ne serait pas aussi pourri."

Le journal 'Nouvelles du Soir' à Harbin est rempli de la propagande du Parti communiste chinois (PCC). Ils ont publié un mensonge flagrant, mais personne ne l'a cru. Tous ceux qui vivent dans la région savent que Zhao Ying est une pratiquante de Falun Gong et une personne de coeur. Comment les médias du PCC peuvent ils calomnier ouvertement des citoyens innocents et respectueux des lois au total mépris de la vérité sans être punis en accord avec la loi ?


Date de l'article original : 23/5/2007

Version Chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2007/5/7/154270.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.